Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

    Natsuki est bien décidée à changer l'histoire et à sauver le plus de chrétiens possibles. Mais pour cela, elle va avoir besoin de l'aide de ses camarades venus du futur. Elle est donc prête à se lancer à la poursuite de Miyamoto, même s'il ne se souvient pas d'elle.

Arrivera-t-il à le convaincre de les aider ? Que pourront-ils faire ?

 

Avis :

       Je n'étais pas vraiment très emballée à l'idée de lire ce troisième tome, notamment parce que je n'ai pas gardé un très bon souvenir du premier tome. Mais ça aurait été dommage de laisser passer une lecture bleue aussi rapide pour cette raison, donc je me suis décidée à le commencer. Et la plus étonnant, c'est que je l'ai commencé hier et que je ne comprenais rien, du coup, fatiguée j'avais préféré aller me coucher. Et ce matin, je l'ai recommencé à zéro et j'ai été complètement happée par l'histoire pour finalement devenir un coup de cœur !

 

      J'ai vraiment été captivée par l'histoire. Je l'ai complètement dévorée. Il y a vraiment beaucoup de suspense, ou en tout cas, j'avais vraiment envie de savoir ce qui allait se passer ensuite, si elle allait réussir à convaincre ses amis de la suivre... Je ne sais pas quoi dire de plus, parce que j'ai vraiment été emballée ! Le seul point d'ombre que je peux trouver, c'est peut-être un manque de rappels des tomes précédents et encore, c'est léger !

 

     J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout Natsuki et Miyamoto ! Ces deux-là m'ont énormément plu :) Les autres aussi même s'ils sont finalement beaucoup moins présents... J'espère qu'on en apprendra plus sur eux dans les prochains tomes, ou qu'ils prendront tout simplement plus de place dans l'histoire. En attendant, j'ai aussi adoré en découvrir plus sur Yatsuka, même si j'ai beaucoup de mal à le cerner !

 

      La fin est vraiment intéressante. Elle a beaucoup de suspense [Miyamoto arrivera-t-il à temps ?] même s'il n'y a pas besoin d'être devin pour savoir ce qui va arriver, mais j'ai beaucoup aimé l'évolution [et le fait que Miyamoto recouvre la mémoire]. J'attends avec impatience de lire le tome suivant et voir comment tout ça va s'organiser ! Bon, cela dit, je ne suis pas sure de les lire maintenant...

 

Un coup de cœur !

 

19 / 20

 

Autres avis : Luna ;

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 30 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°49 (l'année 1637)

 

Autres livres lus de Michiyo AKAISHI :

☺ Amakusa 1637, tome 1 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 2 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 4 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 5 [mon avis]

 

     Le  troisième tome de la saga Amakusa 1637 a été écrit par Michiyo AKAISHI. Il vient du Japon. Son titre original est Amakusa 1637. Il a été traduit par Louli Menini. Il a été publié  pour la première fois en 2002 et réédité en 2005 par l'édition Akiko (Seebo). Il compte 192 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans manga Aventure Fantastique
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

     Tohru vit désormais avec Yuki, Kyo et Shiguré. Tout trois ont le malheur de se transformer en animaux dès qu'une fille les prend dans ses bras. C'est une malédiction familiale. Et voilà que lors de la fête culturelle du lycée deux autres membres de leur famille débarque.

Que leur veulent-ils ? Se transforment-ils eux aussi ?

 

Avis :

    Ça commence à faire un moment maintenant que j'ai lu le premier tome, pourtant lire la suite n'était pas franchement dans mes priorités... Même après m'être rendue compte qu'il était bleu. Enfin, je l'ai quand même lu. Pour être franche, je n'ai pas été vraiment emballée. Déjà, je ne me souvenais plus du tout de ce qui s'était passé dans le tome précédent - à part qu'ils se transformaient en animaux, mais on ne va pas loin avec ça !

 

     Je ne peux pas que je me sois ennuyée, mais je n'ai pas été captivée non plus... Déjà, je trouve qu'on se sait pas vraiment vers où on va. Il m'a manqué un but. Là, c'est un peu comme si on laissait la vie s'écouler et que l'on regardait ce qu'il arrivait. Du coup, il n'y a pas de suspense et forcément, le temps devient long ! Et puis, j'ai eu le sentiment de ne pas vraiment avancer... Si on prend l'histoire au début et à la fin, il y a peu d'évolution...

 

     J'ai bien aimé les personnages, mais finalement sans plus. Même s'ils sont sympathiques, je ne me suis pas vraiment attachée à eux. Kyo et Yuki ont un peu eu tendance à m'agacer...  Par contre, j'ai beaucoup aimé l'histoire de Hatori. Elle est magnifique ! A travers lui, on en apprend beaucoup sur la famille Soma. Sinon, j'ai beaucoup aimé le soutient et l'amitié de Hana et Lio !

 

     La fin n'est pas vraiment une fin dans le sens où elle n'annonce rien pour la suite. Il n'y a pas de suspense. Elle ne conclut même pas l'intrigue de ce tome... C'est juste une fin intéressante à l'histoire d'Hatori... Franchement, je pense que je lirai les autres tomes que l'on a à la maison, mais je ne suis pas convaincue de le faire tout de suite !

 

Un tome avec des longueurs...

 

11 / 20

 

Autres avis : Luna

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2016 [my participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

 

Autres livres lus du même auteur :

 ☺ Fruits basket, tome 1 [mon avis]

☺ Twingle stars : Le chant des étoiles, tome 1 [mon avis]

 

Le second tome de Fruits basket a été écrit par Natsuki TAKAYA. Il vient du Japon et son titre original est フルーツバスケット. Il a été traduit par Victoria-Tom. Il a été publié pour la première fois en 1999 et réédité en 2002 par l'édition Delcourt. Il compte 189 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans manga Fantastique
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

    Mina est au musée avec ses parents. Elle regarde les tableaux quand soudain elle entend un étrange bruit qui semble provenir d'un tableau. Elle décide alors de s'aventurer à l'intérieur de ce dernier.

Que va-t-elle découvrir ?

 

Avis :

     Si je ne me trompe pas, ma sœur avait reçu cet album en partenariat il y a quelques années. Moi personnellement, il ne me tentait pas des masses et donc je ne l'avais pas mis dans ma PAL. Mais aujourd'hui, en cherchant des livres pour le challenge Un mot, des titres, je me suis rappelée de celui-ci. Heureusement, c'est un album donc c'est rapide à lire, surtout que je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire...

 

     Je ne sais pas si c'est parce que j'étais fatiguée ou quoi, mais j'ai eu un mal de chien à comprendre ce qu'il se passait dans l'histoire. En fait, je n'ai compris que Mina passait à travers le tableau qu'à la toute dernière page en lisant l'explication sur l'imagination. D'ailleurs, je trouve ce passage très instructif et intéressant. Mon problème vient plutôt de tout ce qu'il y a avant qui n'est pas clair et finalement basique quand on l'envisage comme l'imagination... C'est dommage, je pense qu'il y aurait pu y avoir beaucoup plus de choses extraordinaires !

 

      Les dessins sont plutôt intéressants. Bon après, c'est vrai que ce n'est pas trop mon style, mais il y a quand même de très belles illustrations. J'ai bien aimé les nombreux détails sur les pages... Et puis j'adore l'écharpe de Mina qui vole au vent ! Les couleurs et les dégradés sont aussi plutôt sympas. Rien que la couverture est jolie, même si ce n'est pas pour autant que j'ai eu envie de le lire...

 

      Je suis curieuse de savoir si l'auteur a écrit d'autres livres sur d'autres thèmes que l'imagination. En tout cas, sa conclusion est vraiment intéressante. Je trouve que c'est une bonne définition !

 

Un album assez difficile à suivre...

 

12 / 20

 

Autres avis : Luna

Lu pour le Challenge Un mot, des titres, session 44 [ma participation]

 

    Le lion noir est un album écrit par Jisun LEE. Il vient de Corée et son titre original est 검음사자. Il a été traduit par Sohee Kim. Il a été publié pour la première fois en 2011 et réédité la même année en 2000 par l'édition Le pommier, collection Les bouts d'choux explorent le monde. Il compte 32 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse Fantastique
commenter cet article
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

    Thorgal et Aaricia se sont installés dans un petit village comme simples paysans. Jusqu'au jour où la fille du chef du village essaye de convaincre Thorgal de s'enfuir avec elle. Quand il refuse, elle décide de se venger en racontant qu'il a aidé un prisonnier à s'échapper. Thorgal est immédiatement emmené par ceux qui recherche ce bandit.

Arrivera-t-il à s'échapper ou sera-t-il tué ? Pourra-t-il prouver son innocence ?

 

Avis :

    A l'origine, c'est ce livre que je devais lire, mais ne me souvenant plus des tomes précédents et ne sachant même pas si je les avais lus, j'avais décidé de relire les trois premiers tomes. Autant, j'avais lus ces trois BD dans la même journée, autant, là, j'ai attendu près d'une semaine pour lire le quatrième tome. Je ne sais pas trop pourquoi, je crois que je n'en avais pas vraiment envie...

 

     Ce tome est plutôt intéressant, même plus qu'intéressant. Bon, après je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle m'a captivée, mais il y a quand même énormément de suspense. C'est d'ailleurs ce qui revient quand je pense à ma lecture. Du coup, j'avais envie de découvrir ce qui allait se passer, c'est déjà un énorme bond par rapport aux autres tomes qui étaient intéressants mais pas franchement haletants ! Bon l'instant, c'est le tome que je préfère ! La saga a vraiment démarré :)

 

     J'ai toujours un petit peu de mal avec les dessins. Bon, cela dit, ça ne me dérange moins que pour les premiers tomes. Certains des personnages - notamment les femmes - ont des traits plus fins. Bon, après Thorgal et en général les hommes ont encore des traits grossiers - décidément, je n'arrive pas à me faire à tous ces poils ! Cela dit, on se rapproche de plus en plus vers les graphismes dont je me souviens.

 

     Bon les personnages, je n'ai pas grand chose à dire. Notamment parce que l'on ne sait pas grand chose sur eux. Thorgal est sympathique, mais je ne me suis pas vraiment attachée ni à lui, ni aux autres... Étonnamment, le personnage qui m'a le plus fait d'effet, c'est Shaniah. J'ai eu envie de la gifler ! Bon après ce n'est qu'une gamine et c'est son personnage qui veut ça... Mais bon, quelle peste !

 

     La fin n'est pas mal du tout... J'ai bien aimé qu'elle soit en demi teinte. Bon, après, c'est facile de deviner la vérité [qu'Aaricia n'est pas réellement morte], mais du coup, il y a du suspense ! J'aime beaucoup ce genre de fins, car elles permettent de prolonger l'histoire... Personnellement, j'ai bien envie de lire le tome 5, même si je ne pense pas que je le lirai tout de suite... Enfin, on verra bien !

 

Une histoire pleine de suspense !

 

15,5 / 20

 

Lu pour le Challenge Un mot, des titres, session 44 [ma participation]

 

Autres livres lus écrit par Grzegorz ROBINSKI :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

 

Autres livres lus écrit par Jean VAN HAMME :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

 

    La galère noire est le quatrième tome de la sage de bande-dessinée Thorgal écrit par Grzegorz RISINSKI et Jean VAN HAMME. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 1982 par les éditions du Lombard. Il compte 48 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Bandes-dessinées Aventure
commenter cet article
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

     Kahlen n'est pas une fille comme les autres, c'est une sirène au service de l'Océan. Elle a pour devoir de provoquer des naufrages pour La nourrir. Cependant, un jour, elle rencontre Akinli. Entre eux naît rapidement une belle amitié, cependant, il lui est impossible de parler en sa présence car cela provoquerait sa mort. Pourtant, il représente tout ce dont elle a toujours rêvé...

L'amour sera-t-il plus fort que sa voix ? Risquera-t-elle tout pour lui ?

 

Avis :

     Ce n'est pas souvent que je sors aussi rapidement un livre de ma PAL... Mais c'est ce livre-ci que l'on m'a donné comme gage pour le challenge Des gages ta PAL. Donc, je me suis empressée de le commencer. Déjà, j'adore la couverture - oui, j'avoue c'est en grande partie à cause d'elle que j'ai acheté ce livre ! Je connaissais déjà l'auteure qui a aussi écrit la saga La sélection, saga que j'avais bien aimé !

 

     Personnellement, je suis un peu déçue par l'histoire. Globalement, j'ai trouvé l'intrigue assez ordinaire. Elle est très simple et bateau ! Enfin, ce que je veux dire, c'est juste, que quand on pense à une histoire de sirènes, on a cette trame là que se dessine dans nos têtes. Il n'y a pas beaucoup de surprises, ce qui est dommage. Et du coup, il y a des longueurs, comme si on faisait beaucoup de détour pour arriver là où on s'y attend. Bon, cela dit, l'histoire est quand même plutôt intéressante !

 

     La déception vient aussi de la fin de l'histoire que j'aurais aimé plus compliquée... J'en voulais plus et j'ai été déçue [notamment par la perte de mémoire]. C'était évident que ça finirait ainsi, vu que sinon, ça n'aurait pas été cohérent, mais je voulais autre chose... Surtout que finalement, je n'ai pas aimé l'épilogue ! Je ne trouve pas que ce soit une super conclusion, elle est assez vague !

 

      Heureusement, les personnages sont plutôt intéressants. Mais ce sont des personnages lambdas... Ils sont bateaux, ils n'ont rien qui sort vraiment de l'ordinaire. Que ce soit Kahlen, ses sœurs ou Akinli, ils sont clichés ! C'est dommage, mais en même temps ils sont sympathiques ! Mais comme pour l'histoire j'aurais aimé plus...


Une petite déception pour un livre finalement pas très original !


14 / 20

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → c'était le GAGE !

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [my participation]

" Tu as face à toi des chanteuses. Des sirènes. Ne sommes service de l'Océan. Nous L'aidons. Nous... Lui trouvons de quoi manger.
— Et est-ce que ça mange, l'océan ?"
Ma question était naïve. Marilyn a dirigé son regard vers le site du naufrage. Toutes les voix se sont tues, plus personne n'appelait à l'aide.
Aussitôt, j'ai compris.
" C'est notre mission, a poursuivi Marilyn, et cela pourrait devenir la tienne dès ce soir. Si tu Lui donne de ton temps, Elle te donnera la vie. À partir d'aujourd'hui, et pour les cent années à venir, tu ne souffriras ni de maladies ni de blessures, et la vieillesse ne t'affectera pas. Au terme de cent ans et de bons et loyaux services, tu récupéreras ta voix et ta liberté. Et tu pourras vivre.

Page 16

Autres livres lus du même auteur :

☺ La sélection, tome 1 [mon avis]

☺ La sélection, tome 2 : L'élite [mon avis]

 

    La sirène a été écrit par Keira CASS. Il vient des États-Unis et son titre original est The siren. Il a été traduit par Madeleine Nasalik. Il a été publié pour la première fois en 2009 et réédité en 2016 par l'édition Robert Laffont. Il compte 344 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantastique Romance
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 10:00

Ce challenge est organisé par Phillippe

 

Une contrainte est régulièrement choisie. Elle concerne le titre de nos lectures. Le but, lire un livre la respectant...

 

Ce mois-ci la contrainte est :

VOYELLES

Autrement dit, le titre doit commencer par une voyelle.

Et on a jusqu'au 23 DÉCEMBRE 2016 pour le ou les lire !

 

Pour participer, c'est ici

 

Moi, j'ai lu :

Amakusa 1637, tome 3 de Michiyo AKAISHI [mon avis]

Up in the air, tome 1 : In flight de R.K. LILLEY [mon avis]

Une trottinette pour trois de Hildegard MÜLLER [mon avis]

Au feu petit pierre d'Adrien ALBERT [mon avis]

En plein cœur, tome 1 : Âme volée de Anne ROSSI [mon avis]

Les Honeycote, tome 2 : Orgueil et volupté d'Anne BARTON [mon avis]

 Arthur et les minimoys, tome 1 de Luc BESSON [mon avis]

A table de Debi GLIORI [mon avis]

Une vraie maman de René GOUICHOUX et Thomas BAAS [mon avis]

 

TOTAL : 9

 

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Challenges
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

     Mais qu'est-ce donc que cette drôle de forme ? Peut-être que c'est une moustache ou bien encore la crinière d'un cheval... Pour découvrir tout ce que ça peut être, il suffit de déplacer cette mystérieuse forme sur le page.

Que peut-on créer d'autres ?

 

Avis :

    Comme quasiment tous les albums dont je parle sur mon blog, celui-ci m'a été indiqué par le magasine La Classe, par contre, je ne me souviens pas du tout s'il y avait un thème... Enfin bref, je l'avais noté sur ma liste "Album à emprunter" et c'est comme ça que je l'ai emprunté. Je suis vraiment à deux doigts du coup de cœur ! Le principe est juste génial :p

 

     Je suis quelqu'un qui aime beaucoup joue et du coup, quand j'ai compris comment fonctionnait le livre - donc en l'ouvrant - j'étais toute excitée ! Je me suis vraiment amusée comme une petite folle en parcourant ce livre. J'ai eu l'impression d'avoir de nouveaux trois ans :) Une chose est sûre, c'est que des enfants vont adorer ça ! C'est vraiment génial !!

 

     Bon, après, j'ai quand même un regret, c'est que certains dessins ne soient pas très clairs, enfin je veux dire vis-à-vis de la forme... Si on prend le champignon ou l'escargot, j'aurais plus vu un dôme ou un boudin que cette forme de vague. Du coup, c'est pas toujours des exemples très convainquant, je trouve. Et puis d'autres sont bateaux, comme la statue. Quelque soit la forme, ça aurait marché avec... Mais ça n'enlève rien au fait que d'autres sont vraiment supers, comme les épaules du sportif ou le chameau ! Et puis, quand comme moi, on a du mal à placer correctement la forme, on peut regarder les réponses qui sont données en dernière page !

 

    Le texte et les dessins sont simples, mais en même temps je trouve que c'est très bien ainsi. On est concentré sur ce que deviennent ces images, plutôt que sur les détails qui finalement auraient pu perturber la compréhension, du moins chez les petits ! Et puis, ça reste un livre pour les tous petits, donc ce genre d'illustration est super ! J'ai bien aimé aussi l'épaisseur des pages, qui permet au livre d'être manipulé même par des enfants en bas âge et puis, il est très agréable en main !

 

     En tout cas, je pense que c'est un livre assez facile à dériver. Car, on peut chercher d'autres objets avec cette forme, ou alors prendre une autre forme et reprendre le même principe... Par exemple un 'nœud papillon' qui peut aussi faire les 'palmes' d'un hélicoptère ou un 'chouchou' dans les cheveux, un 'bonbon', etc... Si un jour, quand je serai enfin prof, j'ai des maternelles, je pense que je l'utiliserai ! Ou au moins avec mes enfants !

 

Un livre jeu super amusant !

 

18 / 20

 

    Qu'est-ce que c'est ? est un album écrit par Cécile BOYER. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2015 par l'édition Albin Michel jeunesse. Il compte 14 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse Livre jeu
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 10:00

Ce challenge est organisé par Titepomme

 

Tous les 6 mois, une nouvelle gourmandise est choisie. Le but est de lire le plus de livres possibles dans lesquels la gourmandise est citée.

Il faut ensuite relever le titre du livre (roman, album, BD, manga ou e-book) ainsi que la phrase contenant la gourmandise... Une seule phrase par livre lu ne sera comptabilisée. Le mot concerné doit bien sûr avoir été utilisé "gustativement" parlant, si il est considéré comme une couleur, ou un lieu par exemple, ça ne marche pas !

 

Pour la première session, le thème est :

Les GÂTEAUX.

On a jusqu'au 30 avril 2016 pour le ou les lire !

 

Pour participer, c'est ici

 

Moi, j'ai lu :

 

"J'ai l'impression de couper des parts dans un gros gâteau à la crème, grogna-t-il." p 144 de Peggy Sue et les fantôme, tome 3 de Serge BRUSSOLO

 

"Tout en regardant les canards picorer les miettes de mon gâteau, je laissais couler mes larmes." p 11 de Le ciel d'Homère d'Agnès de LESTRADE

 

"Faites quelque chose d'original pour symboliser la journée (une promenade au parc, préparer un gâteau,...).." p 44 de 100 Idées pour aider un enfant sourd à communiquer en français de Brigitte MAUNOURY-LOISEL et Françoise CATTONI-LARROCHE

 

"Nous venions ici pour louer des chats de sérénité et vendre des gâteaux." p 42 de Peggy Sue et les fantômes, tome 4 de Serge BRUSSOLO

 

"Quand l'enfant débute dans le langage, il utilise une structure de phrase à deux mots : "mangé (g)âteau" ou "cassé (v)oitu(re)"." p 52 de 100 idées pour accompagner les enfants déficients intellectuels de Odile KILINGER-DELARGE

 

"On dirait un gâteau aux fruits." p 35 de Les gouttes de dieu, tome 8 de Tadashi AGI et Shu OKIMOTO

 

"Peggy avait beau regarder, elle ne voyait pas de BD, pas de carabine à plomb, aucune réserve de gâteaux secs ou de chocolat." p 99 de Peggy Sue, tome 5 de Serge BRUSSOLO

 

"- Gertie lui a apporté du thé et des petits gâteaux, répondit Wynn." p 135 de Wherlocke, tome 1 d'Hannah HOWELL

 

"- Emballe ton gâteau dans ta serviette et prends-le avec toi." p 510 de La meute du phénix, tome 3 de Suzanne WRIGHT

 

"De fait, elle était presque certaine que, selon les dire de Caro, c'étaient plutôt les petits gâteaux du dimanche qui remportaient ce titre !" p 350 de Les Honeycpte, tome 2 de Anne BARTON

 

"Elle apparaît, un gros gâteau au chocolat dans les mains, avec dix fières bougies sur le dessus." p 32 de Arthur et les minimoys,tome 1 de Luc BESSON

 

"Du coup, c'est très facile pour elle de conduire dans les embouteillages, de préparer un gâteau pour ce soir, de répondre à la gentille lettre de Tante Irma, d'aller te chercher à l'école, de regonfler les pneus de ton vélo..." p 9 de Une vraie maman de René GOUICHOUX et Thomas BAAS

 

"A birthday cake I think." p 291 de Fifty Shades, book 2 de EL JAMES

 

"Quand elle est de bonne humeur, elle apporte des tartes à la crème, des gâteaux à la noix de coco et autres fabuleuses pâtisseries portugaises aux enfants que je me fais un plaisir de leur piquer avant qu'ils rentrent de l'école." p 125 de Le diable vit à Notting Hill de Rachel JOHNSON

 

"Ah... J'ai fait des gâteaux !" p 32 de L'infirmerie après les cours, tome 8 de Setona MIZUSHIRO

 

"Mme Goldstein, qui surveillait le déroulement de la fête depuis une fenêtre de l'étage - sans ses lunettes de vue, avait-elle précisé - , descendit avec pour apporter le gâteau, avant de passer à une interminable séance photo." p 137 de Le baiser de l'ange, tome 3 de Elizabeth CHANDLER

 

"D'ailleurs, lundi prochain, j'organise une vente de gâteaux à l'école pour la protection des pandas blancs." p 10 de Les filles aux chocolats, tome 1 de Cathy CASSIDY

 

"Je vais vous préparer un thé et des gâteaux." p 135 de Pink diary, tome 3 de Jenny

 

"A Ooita, Tadanao Matsudaira fut une personnalité reconnu nommé "le conte Ippaku" et il existe même des gâteaux à son nom." p 124 de Amakusa 1637, tome 5 de Michiyo AKAISHI

 

"Dans la cage, elle pose un gâteau." p 8 de Le déjeuner de la petite ogresse d'Anaïs VAUGELADE

 

"Elle aime les fraises, les cerises, les framboises, les gâteaux à la cannelle..." p 74 de Les gouttes de dieu, tome 10 de Tadashi AGI et Shu OKIMOTO

 

"- Aujourd'hui, on aura du thé, du café et des gâteaux" p 140 de Les petits secrets d'Emma de Sophie KINSELLA

 

"Il gémit, il pleure, il soupire, / Il ne dit rien, si ce n'est qu'il désire / Que peau d'Âne lui fasse un gâteau de sa main ; / Et la mère ne sait ce que son fils veut dire." p 149 de Contes de Charles PERRAULT

 

"Malgré les promesses du roi, je bourrai le devant de mon justaucorps de gâteaux." p 76 de L'assassin royal, tome 1 de Robin HOBB

 

"Et je parle bien de ses gâteaux !" p 166 de Felicity Atcock, tome 1 de Sophie JOMAIN

 

"Mais comme elle ne lui laissait pas de répit, elle finit par céder, lui fit une splendide veste de fourrure, qu'elle dut mettre, et lui donna des tartines et un gâteau pour la route." p 65 de Contes de Jacob et Wilhelm GRIMM

 

"Monsieur Lapin prépare le gâteau d'anniversaire de Mère-Grand." p 4 de La galette à l'escampette de Geoffroy De PENNART

 

"Chaque mercredi et comme tous les mercredis, Papa raton prépare  un gâteau au chocolat." p 2 de Une histoire de loup de Véronique CAPLAIN et Nancy PIERRET

 

"Dans la cuisine, Charlotte dispose les bougies sur le gâteau en pestant contre les potes de Greg qui ont réveillé leur fille, Sophie." p 17 de Je peux très bien me passer de toi de Marie VARAiLLE

 

"- Je viens aussi, dit Lydia en entraînant Kye par la main et en lui promettant des gâteaux." p 32 de La meute du Phénix, tome 4 de Suzanne WRIGHT

 

"Il est pas mal non plus ce gâteau !" p 7 de L'infirmerie après les cours, tome 10 de Setona MICHIYO

 

"- Oh, tu n'aurais pas dû, minauda Barbara en désignant le gâteau." p 163 de Pari entre amis, tome 1 de Pauline LIBERSART

 

"Magda fait des heures sup ce soir, à la caisse de la cafétéria, et aura envie de rentrer directement se laver les cheveux, pour les débarrasser de l'odeur du gâteau de pomme de terre." p 86 de Une (irrésistible) envie de sucré de Meg CABOT

 

"Quelques courses, et j'ai fait ton gâteau aux carottes préféré." p 19 de Une nuit, tome 1 de Jodi Ellen MALPAS

 

"Vous n'êtes pas invité à prendre le thé et les gâteaux." p 37 de Femmes de l'Autremonde, tome 4 de Kelley ARMSTRONG

 

"Avec gues gâkeaux et gu chocolat." p 3 de La tétine de Nina de Christine NAUMANN-VILLEMIN et Marianne BARCILON

TOTAL : 36

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Challenges
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

     Miyabi a lancé le défi, avec Shizuku, ils vont devoir prouver à Takasugi que la marque ne fait pas le vin, sinon, elle devra quitter le service vin pour aller travailler dans le supermarché de ce dernier. Mais pour le prouver, ils vont avoir besoin de goûter des centaines de vins différents, afin de choisir les meilleurs bouteilles...

Comment vont-ils se débrouiller pour avoir accès à autant de vins ? Vont-ils réussir à prouver ce qu'ils veulent ?

 

Avis :

     L'avant dernière fois que je suis allée à la bibliothèque, il n'y avait pas ce tome, du coup j'étais rentrée chez moi très déçue... Heureusement, la fois suivante j'ai pu l'emprunter ! Cependant, contrairement à ce que j'aurais pu croire, je ne me suis pas jetée dessus en arrivant à la maison, au contraire... C'est amusant, car il n'arrêtait pas de me faire de l'œil, surtout avec sa magnifique couverture ! Mais, j'avais toujours autre chose à lire, à croire que je gardais le meilleur pour la fin !

 

     L'histoire est une nouvelle fois captivante. Bon, j'avoue que j'ai un peu trouvé ce tome long, mais c'est sans doute plus à cause de l'heure qu'il était que de l'histoire ! Enfin bref... L'intrigue est vraiment intéressante, le problème c'est -qu'une nouvelle fois- ça parait trop simple. C'est presque comme si tous ces vins leur tombaient directement dans la bouche... Certes se sont eux qui les sélectionnent, mais sans Robert ils n'auraient rien pu faire... Et puis, je trouve que ça a aussi du coup un côté prévisible [sur les 500 vins goûtés, c'était sur qu'ils en trouveraient au moins quatre qui correspondraient !], du coup, c'est dommage parce que ça casse un peu le suspense... Mais en même temps, j'avais qu'une envie, c'était de savoir comment allait réagir Takasugi, donc l'intérêt reste !

 

     Sinon, comme je le disais, j'ai trouvé le temps un peu long, mais sans doute aussi dû au fait que je ne me souvenais pas de ce qu'il s'était passé à la fin du tome précédent. Ça m'a quand même pris quasiment la moitié du manga avant de me rappeler tous les détails de l'intrigue. Bon, cela dit, je n'arrive toujours pas à me rappeler "l'aide" que Tomine leur a apporté !

 

     Concernant les personnages, je n'ai pas grand chose de plus à dire que tout ce que j'ai pu dire pour les tomes précédents. J'ai quand même trouvé Shizuku et Miyabi plus effacés que d'habitude. Ils sont moins foufous, je trouve. Mais en même temps, ce tome est plus centré sur les personnages secondaires, on en apprend beaucoup sur Takasugi et aussi Fujieda - le barman-. Le chapitre centré sur lui est vraiment passionnant. C'est comme un interlude et j'avoue que c'est sans doute le meilleur moment du tome ou du moins, c'est celui qui m'a le plus captivée !

 

      J'ai quand même un petit regret. J'ai eu une sorte de fausse joie, quand je suis arrivée à "Le deuxième apôtre est : [Mona Lisa]". Là, je me suis vraiment dit "Wahou, quelle fin ! J'adore" et puis j'ai tourné la page et je me suis rendue compte qu'il restait encore un chapitre... Et là, clairement, mon entrain est retombé et le suspense aussi... J'aurais préféré que ce dernier chapitre soit dans le prochain tome et que l'on reste avec cette nomination énigmatique, plutôt que sur la description et surtout Tomine dans le désert ce qui rappel la "trahison" de Sarah... Donc, finalement, je suis restée sur une mauvaise note qui m'a un peu ôté l'envie de lire la suite. Bon cela dit, quand j'irai à la bibliothèque j'emprunterai la suite, mais je pense que ce sera avec moins d'enthousiasme que si je m'étais arrêtée un chapitre plus tôt !

 

Un bon tome mais dont la fin casse un peu le suspense...

 

16 / 20

 

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

 

Autres livres lus de Tadashi AGI & Shu OKIMOTO :

☺ Les gouttes de Dieu, tome 1 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 2 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 3 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 4 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 5 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 6 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 8 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 9 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 10 [mon avis]

 

     La saga Les douze gouttes de Dieu a été écrite par Tadashi AGI & Shu OKIMOTO. Elle vient du Japon et son titre original est 神の雫. Ce septième tome a été traduit par Anne-Sophie Thévenon. Il a été publié pour la première fois en 2006 et réédité en 2009 par l'édition Glénat. Il compte 212 pages et 14 pages de dossier.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans manga Contemporain
commenter cet article
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

    Au départ, ce n'est qu'une petite graine dans un trou, mais au fil des pages, elle va devenir un bel arbre.

Mais qu'est-ce qui à rythmer sa vie ?

 

Avis :

     Comme beaucoup d'albums, celui-ci avait été indiqué par le magazine La Classe pour notamment évoquer le cycle de vie des végétaux. Du coup, je m'étais dit que si je le trouvais à la bibliothèque, je l'emprunterai... Ce que j'ai fait ! Bon personnellement, je suis un peu déçue, parce qu'il ne rempli pas mes attentes...

 

     Je vais commencer par les points négatifs, comme ça j'aurai tout le temps de m'attarder sur tous ce qui est bien ! Je n'ai pas aimé l'histoire qui je trouve donne finalement peu d'indices sur ce qui est nécessaire à une plante pour grandir. Bon, d'accord, il y a des éléments, mais je ne trouve pas que ce soit très explicite. Les évoquer ne signifie par qu'ils sont bons pour la plante, non ? Et puis, le lien entre les différentes pages n'est pas super, il y a beaucoup de "mais" ou de "heureusement" qui marquent une opposition alors que ce qui précède est complémentaire à ce qui va être dit, ou au contre n'impacte pas ce qui est dit... Bref, c'est étrange !

 

      Cela dit, j'ai littéralement adoré les illustrations. Elles sont d'une super qualité et magnifiques ! Franchement, rien que pour elle, j'ai déjà feuilleté au moins trois fois ce livre pour avoir le plaisir de les regarder ! L'épaisseur et la matière de chaque page est aussi un bon point, car du coup, l'album est super agréable à avoir en main !

 

Une histoire pas géniale, mais bien rattrapée par les illustrations !

 

14 / 20

 

    J'ai grandi ici est un album écrit par Anne CRAUSAZ. Il vient du France. Il a été publié pour la première fois en 2008 par l'édition Mémo. Il compte 44 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg