Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 09:00

Résumé :

    Avril 1912, les Crowley découvrent à leur réveil que leurs héritiers ont sombré avec le Titanic. Le comte et la contesse de Grantham ont trois filles, qui conformément à la loi n'ont pas le droit d'hériter du domaine. C'est l'arrière petit cousin, Matthew Crowley qui héritera. Ce dernier va d'ailleurs venir habiter dans les environs afin de rencontrer sa famille éloignée.

Au manoir, tout ce complique, surtout qu'un nouveau domestique vient d'arriver. John Bates boite depuis qu'il a fait la guerre. Pour cette raison, il n'est pas vraiment vu d'un bon oeil par les autres membres de la maisonnée.

Que va-t-il arriver aux Crowley et à leurs employés ?

 

Avis :

      Je voulais regarder cette série depuis un bon moment, mais la première saison n'était jamais disponible à la bibliothèque... Du coup, j'ai pris mon mal en patience, mais j'ai fini par pouvoir l'emprunter ! Première constatation, la saison est hyper courte. Bon du coup, ça n'a pas été difficile de regarder tous les épisodes...

 

     Deuxième constatation : j'ai trouvé les premiers épisodes assez difficiles à comprendre... Je voulais revoir une seconde fois la saison avant de rendre le DVD pour bien tout comprendre. Malheureusement, je n'ai pas eu le temps, du coup l'histoire reste plutôt floue dans ma tête. Bon, en même temps, j'avoue que ça va faire 3 mois que je l'ai vu, donc il n'y a peut-être pas que le fait que ce ne soit pas très clair...

 

     Cela dit, j'ai bien aimé. Même si j'ai parfois trouvé le temps un peu long, je ne peux pas dire que je me sois ennuyer et j'ai bien envie de voir la seconde saison... Surtout que les personnages sont vraiment sympathiques. J'ai beaucoup aimé la plus jeune des filles. John aussi m'a bien plus, ainsi que la plupart des domestiques !

 

Une bonne première saison, bien qu'un peu confuse...

 

15 / 20

    Cette série a été créée par Julian FELLOWES en 2010. Cette première saison a été diffusée pour la première fois en 2010. On y retrouve les acteurs Hugh BONNEVILLE (Robert Crawler), Elizabeth McGOVERN (Cora Crawley), Maggie SMITH (Violet Crawley), Michelle DOCKERYADI (Mary Crawley), Laura CARMICHAEL (Lady Edith Crawley), Jim CARTER (Charles Carson), Brendan COYLE (John Bates), Rob JAMES-COLLIER (Thomas Barrow), Penelope WILTON (Isobel Crawley), Phyllis LOGAN (Elsie Hughes), Sophie McSHERA (Daisy Robinson), Lesley NICOL (Beryl Parmore), Dan STEVENS (Matthew Crawley), Rose Leslie (Gwen Dawson), Jessica BROWN FINDLAY (Lady Sybil Crawley) et plein d'autres encore.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique drame Romance
commenter cet article
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

     Vous ne vous êtes jamais demandé quels avaient été les différents pharaons d'Égypte ? Voici une rigoureuse chronologie qui s'étend de la période prédynastique à la période romaine, du Roi-Scorpion à la célèbre Cléopâtre VII.

Qui sont les pharaons ? Quels ont été les œuvres de chacun ?

 

Avis :

    Il y a quelques semaines, j'ai regardé le film-documentaire sur Toutankamou qui passait sur D8, je crois. Et je me suis rendue compte qu'à part son nom, je ne savais rien de sa vie. C'est comme ça que m'est venu l'idée d'emprunter un livre sur les différents pharaons à la bibliothèque. Mon choix s'est porté sur ce livre, car c'était le seul vraiment centré sur les pharaons en eux-mêmes. Mais je ne suis pas convaincue d'avoir fait le meilleur choix...

 

    Ce livre est intéressant, mais j'ai eu l'impression qu'en fait, on ne savait pas grand chose de ce qui avait pu arriver dans la vie des ces hommes. Enfin, je veux dire, pour la plupart des pharaons, l'auteur se contente de dire qui sont ses parents et où il a été enterré, voire éventuellement, les monuments qu'ils avaient fait construire. Personnellement, ce qui m'intéressait c'était de savoir ce qu'ils avaient fait pour l'Égypte... Je sais bien qu'il reste peu de documents, mais je pense qu'il y avait plus à dire que les deux pages consacrées à Cléopâtre VII, par exemple...

 

     Je suis restée sur ma faim. J'ai appris des choses, même si je n'ai pas retenu beaucoup de noms de pharaons. Mais je comptais en apprendre plus sur leur vie ! Du coup, je suis déçue... J'aurais aussi aimé avoir plus d'images. L'auteur évoque plein de documents, de statues, de monuments, mais il n'y a aucune photo... Je pense que ça aurait été plus distrayant à lire... Parce que là, avec cette énumération de rois, ça devient vite lassant !

 

Un livre bien, mais qui ne donne pas assez de détails !!

 

10 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → titre ayant 10 ou plus voyelles.

→ livre ayant moins de 300 votes.

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°21 (motif du coffre)

Bonus : Challenge Gourmand, session 5 [ma participation]

Plus de trois mille ans av J.C, un roi à la couronne blanche gouvernait un royaume du Sud allant de Syène (Assouan) au Fayoum. Un autre royaume apparut dans le Delta, gouverné par un roi à la couronne rouge.
Vers 3100, un affrontement opposa les deux royaumes. Le roi du Sud, Narmer, l'emporta sur le royaume du Nord. Il devint donc le seigneur des Deux-Terres.

Page 7

   Rois et Reines de l'Égypte ancienne de l'époque prédynastique à l'époque romaine a été écrit par Guy APTEL. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2006 par l'édition Presses de Valmy. Il compte 200 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans documentaire historique
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 09:00

Résumé :

Jean du Barry est un comte ruiné qui décide d’abandonner sa famille pour faire fortune à Paris. Calculateur et libertin, il monte rapidement une petite maison dans laquelle il met de jolies jeunes z1femmes à disposition de ses riches et influents amis. Cependant, son but ultime est de mettre une de ses petites protégées dans le lit du roi !

Y arrivera-t-il ? Quelle était la vie de ce libertin ?

 

Avis :

     J'ai toujours adoré ce genre de livre, consacré un personnage historique notoire. Surtout, que Mme Du Barry, est un personnage qui m’a toujours intriguée. C'est donc avec plaisir, que j'ai commencé ce roman. Cependant, dès l'avertissement aux lecteurs, j'étais un peu perdu. Le livre est présenté comme étant écrit par Jean du Barry lui-même. Je ne savais plus quoi en penser !

 

     Je ne connaissais pas du tout Jean du Barry, je ne savais même pas qu'il avait existé. J'ai donc énormément appris en lisant ce livre. Sa vie est pour le moins haute en couleurs ! J'ai vraiment adoré le suivre pas à pas dans ses démarches pour mettre une femme dans le lit du roi. C'est même plus que ça, j'ai été captivée par toutes ces magouilles !

 

     Je ne peux pas dire que j'ai apprécié Jean du Barry, cependant, j'ai aimé sa façon de vouloir toujours arriver à ses fins. Il est d'une persévérance admirable. J'ai aussi beaucoup aimé découvrir Jeanne, elle est présenté ici comme beaucoup plus naïve que dans la plupart des films et livres que j'ai pu rencontrer. Ici, elle est moins montrée comme une manipulatrice que comme une prostituée.

 

     La fin est vraiment intéressante. Je ne savais pas du tout qu'ils avaient été décapités. J'ai vraiment eu l'impression de me retrouver parmi eux pendant cette révolution. L'épilogue est aussi très complet. Il donne des informations sur tous les autres personnages. Et permet en plus de bien conclure ce roman.

 

     J'ai quand même un gros problème avec ce livre. L'auteur est présenté comme historien. Mais à l'intérieur, on présente l'histoire comme étant le mémoire de Jean du Barry. De plus, les quelques notes écrites semble écrite par un contemporain de Jean du Barry. Il est donc impossible que cet personne soit Philippe Hugon. Du coup, moi qui étais persuadée de lire quelque chose d'écrit par Jean du Barry lui-même, est maintenant persuadée que l'auteur a finalement tout inventé. Je me doute bien, que l'auteur s'est renseigné, cependant, comment peut-il être sûr de tous les événements, ou de ses sentiments ? Ou alors il a réellement trouvé les carnets, mais dans ce cas ce n'est pas assez clair...

 

Bien, mais qui a finalement écrit ?

 

15 / 20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] -> n°110 (l'horloge)

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

- Versailles est un désert où l'on rencontre bien plus de mirages que chez les Barbaresques, savez-vous. Se montrer quelquefois au lever de Sa Majesté ne dessert pas, tout comme arpenter les galeries pour courtiser un ministre ou deux. Mais c’est ailleurs qu'il est utile de se faire connaître. Les temps ont changé depuis Louis Le Grand. Louis XV affectionne peu Versailles, il s'y ennuie. Si l'on veut lui être agréable, c'est à Compiègne, à Fontainebleau, à Trianon, à Crécy ou à Choisy qu'il faut se montrer. Mais c'est toujours à Paris qu'on doit se distraire.

Page 77

    Pour les plaisirs du roi - Mémoire d'un proxénète a été écrit par Philippe HUGON. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2011 par l'édition Flammarion.  Ce  compte 493 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique biographie
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 09:00

Résumé :

    XIVème siècle, deux grandes reines que tout oppose règnent sur deux pays frontaliers. Elles n'ont pas la même religion, les mêmes caractères, ni les mêmes ambitions et conceptions politiques, mais surtout elles n'envisagent pas du tout de la même manière leur vie amoureuse. D'un côté, il y a Marie Stuart, reine d'Écosse qui va se marier à trois reprises et de l'autre Élisabeth, reine vierge qui ne cédait jamais aux passions de l'amour.

Comment c'est deux reines ont-elles vécu ?

 

Avis :

    Il y a quelques temps, j'ai regardé la première saison de Reign, centré sur la vie de la reine Marie Stuart. Comme je ne l'a connaissais pas du tout, je me suis dit que ce serait intéressant de me renseigner... Même chose pour Élisabeth, même si bien sûr je savais qui elle était ! Enfin bref, j'ai donc regardé à la bibliothèque les biographies et je suis tombée sur ce livre qui allait me renseigner sur les deux reines à la fois !

 

   Je vais être franche, ce livre ne remplit pas vraiment mes attentes. C'est vrai que j'ai appris de nombreuses choses sur la vie des deux souveraines, même cette biographie m'a aussi transmis un jugement. L'auteur n'est pas objective, mais alors pas du tout ! Dès les premières lignes, elle oppose Élisabeth et Marie en faisant l'éloge de la première... Immédiatement, j'ai eu l'impression que Marie était une catastrophe ambulante, mais ce n'est pas parce qu'elle a fait de mauvais choix qu'elle est foncièrement mauvaise, non ?

 

    Du coup, pour les personnages, j'ai eu du mal avec Marie... Elle m'a paru si inconsciente et... complètement gangrénée par le pouvoir ! J'ai du mal à comprendre comment elle a pu agir ainsi alors qu'elle était responsable de son peuple... Au contraire, j'ai adoré Élisabeth ! Mais une nouvelle fois, je ne peux pas croire qu'elle n'a jamais fait d'erreur... Pourtant, c'est le sentiment que j'ai eu en lisant toutes les "bonnes" choses qu'elle a fait !

 

   Je regrette aussi que les éléments ne soient pas mieux fixés... Je ne sais pas combien de fois je me suis demandée de laquelle on parlait ! Ce n'est pas toujours très clair... C'est un peu la même chose concernant les dates. J'aurais aimé qu'on se place plus dans le temporel, les dates c'est bien, mais les trois quarts du temps elles ne correspondaient qu'à 4 chiffres mis à la suite des autres... Je crois que j'aurais préféré qu'on nous donne leur âge, ça m'aurait paru un peu plus concret !

 

    Une dernière chose, je n'ai pas du tout apprécié l'épilogue. Autant le reste de la biographie est subjective, autant l'épilogue est carrément une attaque aux autres auteurs... Ce n'est franchement pas agréable à lire ! On peut dire que son histoire a été enjolivée, sans pour autant dire que c'est n'importe quoi !

 

Enrichissant, mais beaucoup trop subjectif !!

 

11/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

J'ai choisi de comparer deux reines contemporaines : Élisabeth d'Angleterre et Marie Stuart. Ces deux cousines, qui se partageaient la Grande-Bretagne, ont eu des attitudes contraires. La première, Élisabeth, raisonnant en reine, surmonta ses désirs amoureux et décida de demeurer fille ; la seconde, Marie, agissant en femme, et en femme soumise à la passion, se maria, se remaria et se maria encore une troisième fois. Ces choix infléchirent leurs destins en les liant inextricablement et menèrent à la mise à mort de Marie sur l'ordre d'Élisabeth.

Page 8

    Élisabeth d'Angleterre et Marie Stuart ou les périls du mariage a été écrit par Anka MUHLSTEIN. Cette biographie vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2004 par l'édition Albin Michel.  Elle compte 323 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans biographie historique
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 10:00

Résumé :

     Mary Stuart est la reine d'Ecosse, futur dauphine de France. Menacée, elle a été placée dans un couvent pendant toute son enfance. Aujourd'hui, il est temps qu'elle rejoigne son futur époux : le prince François, fils du roi Henry II. Cependant, la reine, Catherine de Médicis est bien décidée à empêcher ce mariage, car d'après Nostradamus, ce mariage signera la mort de François.

Le mariage aura-t-il lieu ? Quelles intrigues Marie devra-t-elle déjouer ?

 

Avis :

     C'est complètement par hasard que j'ai découvert cette série, je feuilletais le TV magazine quand j'ai apperçu cette série historique. Je dois dire que j'ai tout de suite eu envie de la voir... Au final, je ne sais pas trop ce que j'en ai pensé, dans un sens, j'ai beaucoup aimé, mais de l'autre, il y a quand même pas mal de défauts... ou au moins de trucs qui laissent à désirer !

 

    L'histoire en elle-même est franchement pas mal, mais j'ai dû mal à me dire que ce soit réellement la vérité. Enfin, je veux dire, je ne savais même pas que François existait... Mais, j'ai la forte impression que l'on a romancé la véritable histoire, ce qui dans un sens est dommage, mais en même temps, comme je n'y connais rien, je ne peux rien dire, seulement suspecter... Sinon, je dois dire qu'il y a pas mal de suspense, même si je n'ai pas pu résister à l'envie d'aller lire la biographie de Marie... Je sais donc ce qui va arriver, ce qui enlève une partie des surprises [comme qui va-t-elle épouser entre François et Bash], mais ce ne sont que les principaux événements, tous les petits détails sont franchement biens !

 

     Cela dit, je trouve que l'on saute un peu trop facilement du coq à l'ane... Enfin, la diversité c'est bien, mais c'était trop rapide, notamment dans les premiers épisodes. Entre Olivia, Bash, les différents changements d'héritier... Par moment, j'avais l'impression qu'on nous proposait quelque chose pour l'oublier dès l'épisode suivant... [Comme la disparition d'Olivia, personne ne semble s'en préoccuper]... Après, j'ai beaucoup aimé les histoires secondaires, avec Kenna, Greer et Lola. Je trouve que ça apporte beaucoup, surtout que par moment, Marie et François me lassaient...

 

   Côté personnages, je les ai bien aimés, enfin la plupart du temps. C'est juste que Marie, Henry et Catherine sont très hypocrites, mais c'est le lot de tous les rois et reines, ils agissent pour le pays avant leurs propres sentiments - ou presque. Par contre, François m'a semblé sans vrai personnalité, et finalement assez manipulable, mais en même temps dans les derniers épisodes, il m'a beaucoup surprise en s'opposant à Marie. Bash me plaisait beaucoup au début, mais même si il est... au du moins celui qui semble le plus sympathique des deux frères, il a fait certaines choses que je ne peux pas lui pardonner [comme tuer de sans froid un innocent pour sauver sa peau]. Je dois dire que ça m'a choquée !

 

    Pour les personnages secondaires, j'ai beaucoup aimé les dames de compagnie... Enfin, Lola me plait de moins en moins... [surtout depuis qu'elle a couché avec François et qu'elle en est tombée enceinte] Par contre, Kenna et Greer m'ont énormément plu... Leurs vies ne se sont tout à fait dérouler comme je l'aurais aimé, mais c'est vraiment sympa ! Cela dit, je trouve qu'il y a un peu trop de mariages à la fin de la saison, sans compter qu'ils sont tous tombés amoureux un peu trop rapidement ! Mais, je dois dire que j'ai bien aimé Julian et Leith. J'aimerai bien les revoir dans la prochaine saison, mais je n'y crois pas trop pour Julian ! Cela dit, sa déclaration d'amour était magnifique !

 

     La fin est pas mal, mais je n'ai pas trop accroché à la folie du roi... Bon après, il n'y a pas vraiment de suspense dans le sens, où il est facile de deviner que le roi doit mourir pour que François devienne roi... Bon, par contre, je n'ai pas accroché aux dernières images avec François qui quitte le château pour Lola... Je vais bien sûr regarder la saison 2, mais pas tout de suite, car il n'y a pas beaucoup de suspense, ou d'envie particulière...

 

Bien, mais trop d'éléments différents !!

 

16 / 20

    Cette série a été créée par Laurie McCARTHY et Stephanie SENGUPTA en 2013. Cette première saison a été diffusée pour la première fois en France sur 6TER en 2015. On y retrouve les acteurs Adelaide KANE (Mary Stuart) ; Toby REGBO (Prince François) ; Torrance COOMBS (Sebastian - Bash) ; Alan VAN SPRANG (Henry II) ; Megan FOLLOWS (Catherine de Médicis) ; Caitlin STASEY (Kenna) ; Celina SINDEN (Greer) ; Anna POPPLEWELL (Lola) ; Jonathan KELTZ (Leith Bayard) et plein d'autres encore.
 

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique Romance drame
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 15:11

Résumé : 

    Nitocris et Mérenrê sont les enfants de la première épouse du pharaon Pepi. Ce dernier commence à se faire vieux et prépare sa succession. Mérenrê semble être l'héritier le plus légitime, mais une autre des épouses de son père en a décider autrement. Heureusement, Nitocris pour veiller sur son frère et le conseiller.

Sera-t-il roi ? Quel sera la place de Nitocris ?

 

Avis : 

   Je pense que vous commencez à me connaître et vous savez donc que j'aime beaucoup les biographies romancées. Cette fois, je ne connaissais pas du tout l'héroïne, j'ignorais même son nom... J'ai commencé ma lecture sans apriori et finalement sans trop de doute, car je sais bien que les spécialistes savent peu de choses sur elle... Donc, forcément, on peut lui faire penser et agir un peu de la manière que l'on veut... Il n'y a aucun soucis par rapport à la véridicité, car même sa filiation ou ses actes sont inconnus !

 

    Pour l'histoire en elle-même, j'ai bien aimé. Je ne peux pas franchement dire que j'ai été captivée, car il y a de nombreux passages où je me suis dit "hein, quoi ??". Comme si ce n'était pas toujours très clair... Cela dit, mon plus gros problème vient du fait que la chronologie est assez étrange. J'ai eu l'impression que le temps avançait vraiment très vite. Qu'un an, voire plus s'écoule en quelques pages ne me dérange pas, à condition que ce soit vraiment clair et là ce n'est pas vraiment le cas... C'est dommage ! 

 

     J'ai bien aimé les personnages. Mais je ne trouve pas qu'ils soient très attachants. Nitocris m'a fait l'effet, même petite,  d'être adulte et c'est franchement étrange... Certaines de ces réflexions, notamment vis à vis du sexe et de son frère, donnait l'impression qu'elle avait bien plus que dix ans... C'est vraiment particulier ! Son frère est pas mal, quoi que peu présent. Pour un pharaon, je trouve qu'il ne prend pas assez de décision... C'est dommage. 

 

    Les personnages secondaires sont pas mal. J'avoue que j'ai eu du mal à suivre Baba, c'est d'ailleurs souvent à cause de lui que j'étais perdue au niveau de la chronologie. Et puis, j'ai trouvé qu'il prenait facilement la mouche... C'est assez désagréable et ça le rend bébé... J'ai par contre beaucoup plus apprécié Beket. Elle apporte vraiment à l'histoire, même si je trouve que son double jeu ne dure pas assez longtemps ou du moins n'est pas assez présent ! J'ai hâte de la revoir, car je pense qu'elle aura un grand rôle dans le tome suivant [avec ses prophéties].

 

    Avant de conclure, j'ai encore une remarque. Je trouve le texte assez vulgaire, notamment vis à vis du sexe. Je sais bien qu'au temps des égyptiens, ce n'étaient pas du tout tabou, ni rien, mais j'ai trouvé assez dérangeante la façon dont le sujet revenait tout le temps sur la table... C'est lourd ! Peut-être aurait-il fallu le faire avec plus de tact...

 

   La fin est pas mal. J'avoue que j'ai fini ce livre il y a une semaine et alors que je garde un bon souvenir du reste du roman, les dernières pages sont très floues... Je pense que je lirai la suite, pas parce qu'il y a du suspense, mais j'ai envie de savoir ce qui va se passer maintenant [que Merenrê a été tué]. Surtout que j'ai lu sur wikipédia que Nitocris avait sans doute été la première femme pharaon...

 

Bien, mais finalement sans plus !!

 

12/20

 

Lu pour le challenge Un mois = une consigne, session novembre 2015 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

La petite fille qui, d'après sa taille, devait avoir l'âge de Beket semblait porter un soleil sur la tête. Selon qu'elle se déplaçait de l'ombre à la lumière, l'astre se transformait tour à tour en cuivre en fusion ou en or liquide. L'étonnement de Baba ne connut plus de limites lorsqu'il s'aperçut que ce précieux métal avait l'aspect souple et laineux d'une chevelure. La princesse arborait un buisson de feu, une véritable toison d'or sur la tête. Était-il possible qu'une femme sur terre possédât une telle couleur de cheveux ? Serait-elle la fille du dieu soleil descendu sur l'Egypte ?

Page 24

 

   La fille aux cheveux d'or est le premier tome de la saga Nitocris, reine d'Egypte écrite par Christian CHAIX. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2004 par l'édition Calmann-Levy (Editions n°1). Il compte 264 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans biographie historique d'époque
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 10:00

Résumé :
     Emma n'avait que 5 ans en 1994, pourtant comme tous les autres tutsis, elle a été pourchassée. Sa mère ayant été masssacrée à quelques mètres d'elle, Emma a dû s'enfuir seule et trouver refuge chez une vieille dame.

     Dix ans après le génocide du Rwanda, Emma doit faire face aux angoisses qui reviennent, aux souvenirs qui s'effacent, mais surtout aux cauchemars qui eux sont toujours bien là.

Va-t-elle réussir à se débarrasser de cette peur toujours encrée au fond d'elle ? Et les autres survivants du génocide, comment s'en sortent-ils ?

 

Avis :

     J'avoue que les livres qui traitent de faits historiques aussi noirs ne sont pas habituellement ceux qui m'attirent. Pourtant, à la bibliothèque, le titre de celui-ci a tout de suite capté mon attention. En lisant la quatrième de couverture, j'ai vraiment été charmée, mais je l'ai d'abord reposé, car comme je l'ai dit ce n'est pas mon genre de lecture. Mais j'avais à peine changé de rayon, que l'extrait proposé en quatrième de couverture revenait me trotter en tête. A ce moment, j'ai su que je n'avais plus le choix : je devais l'emprunter !

 

     Finalement, je suis un peu déçue, car je ne m'attendais pas vraiment à ça. Je pensais que ce serait un récit de sa fuite et donc du génocide et non des sequelles entrainés dix ans après. Dans un sens, je trouve que ça a perdu d'universalité. Quant on raconte les peurs, les traumatismes de quelqu'un, il est difficile de se dire que c'est pareil pour tout le monde. Alors que pour une fuite, ou une folie meurtrière, malheureusement, il n'y a plus vraiment d'individualisme, donc c'est beaucoup plus facile de se dire que c'est vraiment ainsi que ça s'est déroulé....

 

     A part cette diffictulté à prendre pour vrai et un peu, à généralisé ce texte, j'ai été un peu destabilisée par le message initial assez habituel dans ce genre de roman qui dit "toutes ressemblances avec quelqu'un seraient fortuites...". Ce sont les toutes premières lignes du livre et c'est vraiment bizarre de commencer ainsi, quand on veut faire croire à son histoire. Je pense que c'est plutôt les mots qui sont mal choisi, car la phrase exacte c'est "Ce livre est un roman, les personnages et les lieux décrits dans ces pages sont inspirés de la réalité rwandaise telle que je l'ai perçue, mais ils sont imaginaires." Rien que ça, je me suis juste dit, imaginaire donc faux... Impossible dès lors de croire ce qui m'était raconté....

 

     Les personnages m'ont bien plu, mais finalement sans plus. J'avoue que je ne me suis pas vraiment attachée à eux. Et puis, je ne sais pas, mais je trouve que ce qui leur arrive ne sort pas vraiment de l'ordinaire... On est face à des traumatismes assez proches et quotidiens.... Je veux dire, la seule vraie perte de contrôle d'Emma a eu lieu avec le passage des prisonniers, mais c'est tout, il n'y en a pas eu d'autres. Pour Ndoli, c'est la même chose, il perd pied toujours à la même période... Bref, c'est trop simple.... Je me doute bien que dans la réalité, le plus dur ce doit être le quotidien, mais dans un roman, il faut aller un peu plus loin, sinon ça perd un peu son intérêt...

 

      En soit, ce qui se passe dans ce livre est bien, mais je trouve qu'il n'y a pas grand chose. Je n'ai pas senti de grands combats pour s'en sortir. C'est ça, je crois que je viens de mettre le doigt sur ce qui m'a déçue, le texte est assez passif. Ce ne sont pas les personnages qui provoquent les événements, ils ne font que les subir. C'est assez dommage... J'aurai plutôt aimé voir raconter la vie du vieil homme, qui a su se relever de chaque massacre et prendre sa place dans la société...

 

      La fin n'est pas franchement une fin, dans le sens où il n'arrive rien de surprenant, ou le suspense n'est pas plus prenant, en fait, il n'y en a pas. Par contre, on nous résume ce que deviennent les personnages ce qui est plutôt bien, même si c'est exacrement ce qu'on pouvait imaginer. C'est assez dommage dans un sens...

 

      Une dernière chose, j'ai bien aimé au départ le petit résumé sur l'histoire du Rwanda, ça permet de se positionner dans l'ambiance, les événements qui ont eu lieu. Par contre, dans ces remerciement, l'auteur évoquent des témoignages de rwandais, de spécialistes qu'elle a rencontré, mais... du coup, il y a forcément des ressemblances entre les personnages et ce qu'ont vécu les personnes interviewés... Du coup, le message qui m'a cassé ma lecture était de trop, non ?

 

Franchement, je m'attendais à mieux !!!

 

12/20

Emma se réveilla en sursaut, harassée par ce cauchemar qui revenait presque toutes les nuits depuis ce jour d'avril 1994 où ils avaient surgi dans la maison et assassiné sa mère. Elle n'avait pas assisté à la scène, mais elle l'avait entendue. Elle était alors recroquevillée derrière le vieux fauteuil, tremblante et terrifiée, se répétant, pour ne pas hurler, ce que sa mère lui avait ordonné quand le premier coup de gourdin s'était abattu sur la porte : "Faufile-toi là, ferme les yeux, mets tes mains sur tes oreilles, ne fait pas le moindre geste, pas le moindre bruit, et dis-toi que tu n'es pas dans cette pièce, tu ne vois rien, tu n'entends rien, bientôt tout sera fini. Tu ne dois pas mourir, Emma !"
Tout fut vite fini ce jour-là comme le lui avait promis sa mère. Mais le cauchemar commençait à peine pour la fillette.

Page 15

   La mémoire trouée a été écrit par Élisabeth COMBRES. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2007 par l'édition Gallimard dans la collection Scripto. Il compte 124 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique drame
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:00

Résumé :

     Marie-Thérèse, l'infante d'espagne s'apprête à épouser le roi de France Louis XIV. Elle ne le connaît pas encore, pourtant, elle l'aime déjà. Mais elle va devoir faire face à de nombreuses rivales, car le roi est un grand séducteur.

Va-t-elle réussir à s'imposer face aux maîtresses du roi ?

 

Avis :

    J'aime beaucoup les romans historiques comme celui-ci. Je trouve que c'est une bonne manière d'en apprendre plus sur les grands personnages, comme Louis XIV. Là en l'occurrence, c'est sur sa femme, Thérèse. Je dois dire que je ne la connaissais pas du tout, je ne savais même pas son nom avant de commencer ce livre ! J'ai bien aimé, mais j'ai un peu de mal à y croire...

 

     Le récit m'a paru assez peu crédible, dans le sens où le texte change régulièrement de voix. Par moment, il est à la première personne, dans la tête de Thérèse ou Louis, puis on passe à la troisième personne... C'est assez perturbant ! En prime, le fait que ce soit à la première personne, ça m'empêche d'être vraiment certaine que c'est la vérité... Je veux dire, malgré les lettres, on ne peut pas réellement savoir ce que Thérèse ou les autres pensaient... Mon deuxième problème vient du fait qu'il n'y a pas de sources de citées, autres que celles données en quatrième de couverture... C'est dommage. Je pense qu'un simple commentaire de l'auteur aurait apporté beaucoup...

 

     L'histoire en elle-même est sympa, je n'aurais jamais pensé qu'un mariage arrangé soit aussi heureux. Enfin, je veux dire, le roi et Thérèse semblent vraiment s'aimer. Je regrette cependant, que Thérèse n'est pas un plus grand rôle en politique ou même face à son mari. Elle agit très peu et c'est finalement un récit très passif... Dans un sens, c'est dommage, mais on ne peut pas changer l'histoire ! Et puis, ça reste intéressant !

 

     J'ai beaucoup aimé le caractère de Thérèse. Elle a une sacré force de caractère, c'est dingue la manière dont elle accepte les liaisons de Louis, ou encore la mort de ses enfants. Je n'aurais jamais pensé que ce roi si célèbre qui était à l'apogée du royaume de France ait perdu cinq de ses six enfants légitimes... Mais une chose est sûre, c'est que leur amour et le soutient que le roi lui donne est fabuleux et fait rêver !

 

     La fin est franchement bien. On voit le soutient du roi, jusqu'à la toute fin... Dans un sens, la mort de la reine est très romantique, puisqu'elle meurt lorsque Louis la laisse... Le petit prologue est pas mal, je trouve qu'il donne les éléments importants sur les autres personnages... J'avoue que Louis m'a légèrement déçue en épousant la marquise de Maintenon, et tout simplement en allant voir ailleurs malgré la superbe femme qu'il a !

 

     J'ai un autre regret par rapport à ce roman, je trouve que l'on manque de précision temporelle. J'étais un peu perdue dans les dates, puisqu'il n'y en a quasiment pas. C'est assez difficile de se situer dans ces conditions ! C'est dommage, moi j'avais l'impression que seulement quelques années (et encore) c'était écoulé, alors qu'en fait plus de 20 sont passés... C'est assez désagréable car impossible de vraiment se représenter les événements dans ce cas...

 

Vraiment pas mal, mais ce n'est pas toujours facile d'être certaine que ce soit vrai !!

 

15/20

Soudain, elle voit le cardinal s'approcher des souverains, interrompre leurs conversations languissantes et annoncer :
- Il y a là du côté français, derrière la porte, un inconnu. Il frappe. Il demande qu'on lui ouvre.
Le cœur de la jeune fille fait un bond. Du côté français ? Un inconnu ? Qui ? Comment a-t-il pu se glisser jusqu'ici ? Il y a des gardes partout, elle le sait. Elle les a vu en arrivant. C'est pareil en France. Ils sont disposés au long des berges de la rivière, et en éventail autour de l'accès aux ponts, il y en a même sur la petite pointe de l'île qui regarde vers l'Espagne. Alors, l'inconnu ne peut être qu'un personnage important. Se pourrait-il... ?
Elle remarque le signe de tête de son père qui répond à un sourire de sa tante, et prononce avec dignité :
- Qu'on nous laisse apercevoir cet étranger.
Aussitôt Mazarin entrouvre la porte, juste pour laisser deviner la silhouette d'un jeune homme. Thérèse rougit. Elle le voit. Elle le reconnait. C'est Louis.

Pages 23 à 24

   La femme du Roi-Soleil a été écrit par l'historiennne Jacqueline DUCHENE. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2005 par l'édition Jean-Claude Latès. Il compte 300 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique Romance d'époque biographie
commenter cet article
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 09:00

Résumé :

     Découvrez l'histoire de l'Egypte des pharaons au travers d'objets de l'immence collection du Louvre. De la géographie en passant par les différentes dynasties jusqu'à leur mode de vie et leur religion, tout sera expliqué.

Qu'ignore-t-on encore de cette période ?

 

Avis :

    Je ne sais plus pour qu'elle occasion j'avais eu ce livre, sans doute après que j'ai trainé mes parents dans toutes les salles consacrées à l'Egypte au Louvre ! Enfin bref, à ce moment-là je n'étais pas vraiment portée sur les documentaires, du coup je ne l'avais jamais lu, je ne suis même pas sûre d'avoir regardé toutes les images ! Mais je l'ai enfin lu et même si ce n'est pas aussi intéressant que je l'aurais pensé, j'ai bien aimé !

 

     On apprend plein de choses dans ce livre. Les différentes parties sont pertinantes. L'ordre dans lequel elles apparaissent est un bon choix, on part du plus général au beaucoup plus précis avec les différents aspects de la vie des égyptiens. Ce livre traite à peut près de tous les aspects que j'attendais, mais je dois dire que je trouve les explications un peu superficielles par rapport à certains domaines.

 

     En lisant ce livre, j'ai eu l'impression que l'auteur voulait obligatoirement qu'il y ait trois paragraphes par double pages et que par conséquent soit les explications était abrégées, soit elles donnaient la sensation de s'éterniser... J'aurais par exemple aimé avoir comme pour les différents dieux une petite biographie des plus grands pharaons ! Par exemple, à plusieurs reprises, on nous parle de la mort de Ramsès III, mais sans plus d'explication... C'est frustrant !

 

     Même chose pour les objets qui illustre chaque page, j'ai été déçue par leur peu de nombre. Franchement, il y a peu de descriptions avec chacune des images, je ne sais pas mais j'attendais plus ! Les quelques objets que l'on a ne sont que des objets hyper connus, aucune surprise... Une nouvelle fois c'est agaçant ! Sans oublier qu'il y a quasiment autant de photos de l'Egypte actuelle que d'objets du musée, et puis, en plus, il y a des doublons dans les objets illustrant les informations !

 

      Je vais continuer avec les défauts, parce que j'avoue que je ne vois pas trop quoi dire de positif à part que c'était intéressant et enrichissant ! Enfin, j'ai trouvé de nombreux doublons dans les anecdotes, comme la mort de Ramsès III... C'est agaçant, j'ai eu l'impression qu'on sous-entendait que le lecteur n'allait pas lire attentivement chacune des pages ! Et puis, je n'ai pas aimé le ton de certaines phrases, un documentaire se doit d'être objectif et là ce n'était pas le cas... Les points d'exclamation sont tout sauf quelque chose qui montre l'impartialité, au contraire...

 

Pas mal, mais des défauts !

 

14/20

L'Egypte est au Louvre n'est pas un guide du département des Antiquités égyptiennes, mais un livre consacré de manière plus générale à la civilisation pharaonique, illustré entièrement par des objets choisis au sein des collections du musée.
De la géographie de l'Egypte à l'histoire du département, de la chronologie à la vie quotidienne ou à la religion, chaque chapitre aborde par le texte et par l'image les grands traits d'une culture qui passionne le public depuis que Champollion, premier conservateur de la section égyptienne du Louvre, a découvert le secret des hiéroglyphes.

page 7

 

      L'Egypte est au Louvre a été rédigé par Daniel SOULIE.  Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2007 et réedité la même année par l'édition France Loisir en collaboration avec le Musée du Louvre. Il compte 192 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique documentaire
commenter cet article
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 09:00

Résumé :

     Joanna a reçu un jour le journal de bord de sa grand-tante Emily partie en Égypte pour découvrir la tombe d'Osiris. Ne sachant qu'en faire, elle l'envoie à une maison d'édition pour le faire publier. Au travers de ces pages, on suit Emily en 1926 qui parcourt la vallée du Nil et qui visite une à une les villes les plus emblématiques de l’Égypte antique.

Que va-t-elle découvrir ? Trouvera-t-elle la tombe ?

 

Avis :

     J'ai aucune idée depuis combien de temps j'ai ce livre. Quand j'étais en primaire et même toujours depuis, j'ai une fascination pour l’Égypte des pharaons. C'est sans doute pour cette raison que j'ai eu ce livre, pourtant je ne l'avais jamais entièrement lu. Je ne sais pas pourquoi, mais sans doute parce que c'est un beau livre et que plus jeune je devais demander avant de le prendre et toujours le lire bien à plat sur une table, bref ça faisait trop de contraintes pour moi !

 

Franchement, je ne sais pas quoi dire de plus que Wahou ! J'ai dévoré ce livre et ça a été un vrai coup de cœur ! C'est vraiment parfait, à chaque page, il y a une carte postale à lire, des petits livrets à lire, des feuilles à déplier, etc... Bref, ce livre est ludique et du coup même si le contenu historique reste un peu superficiel, car adressé à des enfants, ce n'est pas grave !

 

Pendant toute ma lecture, j'ai vraiment eu l'impression de parcourir un journal de bord, tout est fait pour ça. Cependant, ça me pose un problème, je n'arrive pas à déterminer si c'est vrai ou pas. Pas les données historiques, mais est-ce que Emily Sands a vraiment existé ? Tous dans le livre porte à le croire, surtout la note de Milan jeunesse : «  Cet ouvrage est le fac-similé d'un journal qui aurait été écrit en 1926. Son authenticité ne pouvant être vérifiée, il ne doit être considéré que comme un témoignage vraisemblable. ». Mais est-ce une vraie note, ou seulement pour faire plus réelle ? Surtout que sur internet, tout porte à croire que c'est fictif...

 

Je ne sais pas trop quoi dire d'autre... A part que la qualité de ce livre est franchement bien. La couverture est belle, dure avec des perles, les pages sont doublées... Bref, c'est un plaisir à lire. Les dessins sont aussi très bien et les différentes écritures claires et qui permettent de distinguer facilement les anecdotes des éléments « officiels ». Un léger défaut au niveau de l'écriture cursive, dont les majuscules sont parfois délicates à différencier, mais rien de bien grave ! Avec ce livre, c'est vraiment comme si on avait un vrai carnet devant nous, je me suis même fait avoir avec la tache de café ! J'étais vraiment embêtée quand j'ai vu que j'avais du renverser quelque chose dessus !

 

Un coup de cœur tellement c'est bien fait !

 

19/20

 

Lu pour le challenge Un mois = une consigne, session août 2015 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

COMMENT EST NE LE PROJET DE CETTE EXPEDITION
A la suite des magnifiques et récentes découvertes d'Howard Carter, je me suis prise de passion pour ce qui touchait de près ou de loin à l’Égypte. Étant une amie intime des Farncombe, j'ai entendu parler d'un ancien papyrus leur appartenant et j'ai demandé à Lady Amanda Farncombe si je pouvais y jeter un œil. Pendant que je l'examinais, elle me confia qu'un éminent égyptologue pensait que celui-ci pouvait être une aide précieuse dans la recherche de la dernière tombe d'Osiris. Le même jour, le projet d'une expédition était lancé, qu'Amanda proposait généreusement de financer. Elle et son mari nous accompagneraient jusqu'au Caire et, ensuite, à nous de jouer !

Page 4

 

     Égyptologie est un fac-similé d'un supposé journal écrit par Emily SANDS. Il vient des États-Unis et son titre original anglais est Egyptology. Il a été traduit par Martine Rey. Il a été publié pour la première fois en 2004 et réédité en 2005 par l'édition Milan dans la collection jeunesse. Il compte 30 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique Beaux livres Jeunesse fac-similé
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg