Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 09:00

Summary :

     Thomas wakes up without a memory at the center of a huge maze. With him, there are only boys. Few of them have been there for 2 years, without finding how leave. A elite, the runners search every day a exit but they also have to escape to the Grievers, the maze's monsters. Thomas knows one thing : he want to be a runner.

     However, since he was there, all change. Usaly, there are one new boy each month, but the tomorrow, a girl arrives, unconscious in the box with a strange message.

Will he be a runner ? Can they escape of that maze ? What will it change ?

 

Opinion :

    I saw the movie when he was in cinema and I liked it. So I decided to buy the two first books, but they stayed in my PAL Finally, my sister bought for my father the saga in English, so I decided to read it in english... After more than one year, I began it. However, I'm desappointed... It take a little less than 1 month to finish it... I had trouble to understand the vocabulary !

 

    The story is interesting... But the vocabulary is very difficult. I didn't understand by time what it happened ! So I didn't read a lot each day. It's tired when you don't really understant that you read. Fortunately, little by little, I entered in the story. There are suspens and I want to know what happen after, escially because I don't really remenber of the film...

 

    I like the characters... Thomas is brave and completely inconscious by times, but it's a good mix ! I have a crush for Chuck. He is really cute ! I'm sad for him [he was young, gently and finaly he died to save Thomas !] Newt and Minho are sympathic too. However, I didn't really like Alby and Teresa. The first one is too obtuse and arrogant. The second is... I don't know she is weird... I have trouble to identify her !

 

     The end is strange too... I have not all understood... especially who are them. [the people who rescue them]. I don't succeed to know if they are good or not. So, I find it's not clear... I think I will read again the first book, in French that time, before reading the following book. For the moment, I don't really desire to begin again that serie...

 

Good, but difficult to understand !

 

14 / 20

 

Lu  pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation]  auteur ayant plus de 100 fans

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

Thomas's mind was spinning. He was sure he'd never seen her before - but then the slightest hint of doubt crept into his mind. "I swear she doesn't look familiar at all," he said anyway. He'd had enough accusations.
"Are you- ?"
Before Newt could finish, the girl shot up into a sitting position. As she sucked in a huge breath, her eyes snapped open and she blinked, looking around at the crowd surrounding her. Alby cried out and fell backwards. Newt gasped and jumped up, stumbling away from her. Thomas didn't move, his gaze locked on the girl, frozen in fear.
Burning blue eyes darted back and forth as she took deep breaths. Her pink lips trembled as she mumbled something over and over, indecipherable. Then she spoke one sentence - her voice hollow and haunted, but clear.
"Everything is going to change."

Page 56

The movie [mon avis]

 

   The maze runner is the first book of the saga of the same name, written by James DASHNER. It comes to the USA. His French title is Le labyrinthe. It was published in 2010 for the first time and after in 2013 by chicken House edition. It has 371 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans livres VO Aventure dystopie
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 09:00

Résumé :

     La troisième guerre mondiale est en marche, mais cette fois, ce sera une guerre atomique qui marquera sans doute la fin du monde. De chaque côté du monde, les gouvernements s'échauffent...

 

Qui sera le premier a lancé l'offensive ? Y aura-t-il des survivants ?

 

 

Avis :

          J’aime beaucoup les films catastrophes avec des fins du monde et tout, du coup quand à la médiathèque j’ai vu la couverture de ce livre, j’ai tout de suite regardé la quatrième de couverture. Et je l’ai emprunté ! La troisième guerre mondiale est un sujet finalement assez actuel et surtout une crainte, du coup, je voulais voir si l’auteur allait réussir à m’y faire croire ou non…

 

     Et je dois dire qu’il a plutôt bien réussi. Bon, ce n’est pas parfait, mais globalement l’histoire est assez crédible et par conséquent assez flippante ! Bon, cela dit, j’ai trouvé le début assez longuet, mais ensuite – dès la première bombe en fait-, l’histoire est devenue captivante… J’avais envie de savoir s’il allait y avoir des survivants et surtout qui allait survivre.

 

     Pour les personnages, je suis assez mitigée… Je les ai bien aimé, mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y attacher, tout simplement, parce qu’on ne restait jamais longtemps avec eux… Et puis, j’ai été déçue qu’ils soient tous liés les uns aux autres d’une manière ou d’une autre. Je crois que j’aurais préféré avoir 5 personnes de différents pays, affrontant différemment la situation… Là, ils restent finalement tous un peu trop semblable… Heureusement, il y a Mei ! Cette petite est de loin mon personnage préféré !

 

     Pour la fin, je l’ai trouvé assez éprouvante, en fait… Les personnages disparaissent petit à petit et c’est assez dur à lire. Cela dit, c’est ça qui rend l’histoire aussi crédible. Je regrette une chose cependant, c’est que l’on finisse le livre avec « Lisez vite le tome 2, pour découvrir ce qu’il va arriver à truc, truc et bidule ». Bon, ce n’est pas ça la phrase exacte, mais ce que je veux dire, c’est qu’elle m’a donné l’impression qu’on allait revoir des personnages disparus. J’aurai préféré rester tel quel, quitte à suivre les rares survivants… Parce que là, ça m’a cassée la mort de certains personnages et enlevé leur impact sur moi.

 

 

Captivant, mais parfois longuet !!

 

14 / 20

Je remonte dans la voiture et essaie d’appeler Lauren – sans succès. Plaçant mon siège en position détente, je m’allonge et m’étire, mes écouteurs en place. Quand j’ouvre les yeux, une bonne heure a passé et la musique est toujours là, basses martiales et guitares éraillées.
Quelque chose m’a réveillé.
Une lumière. Un choc.
Je descends du Roadster, ote mes écouteurs. Deux autres voitures sont garées sur l’aire de repos. Trois personnes se tiennent derrière le petit parapet de pierre qui surplombe le vide. Elles fixent l’horizon. Je m’approche. L’espace d’une seconde, j’ai l’impression de dormir encore.
Un gigantesque magma de fumée s’élève dans le ciel.
Et s’embrase.

Pages 41 et 42

 

    La fin du monde a été écrit par Fabrice COLIN. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2009 par l'édition mango, dans la collection Autres mondes.  Il compte 190 pages.

 

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans catastrophe Sciences-Fiction dystopie
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 09:00

Résumé :

    Le monde a évolué, désormais lire ou même posséder un livre est interdit. Montag est un pompier, il est chargé de bruler les maisons de tous les hors-la-loi. Cependant, un jour, il rencontre Clarisse, une jeune adolescente très différente des autres, qui lui montre le monde tel qu'il est.

Montag va-t-il remettre ses convictions en question ?

 

Avis :

    Le titre m'avait beaucoup intrigué quand j'avais rentré une bonne partie des livres qu'on a à la maison sur livraddict et comme le thème m'intéressait, je me suis empressée de le mettre dans ma PAL. Cela dit, comme d'habitude, il y est resté... des années... Heureusement, je me suis rendue compte que livraddict organisait un book club, donc après réflexion, je me suis enfin décidée à le commencer !

 

    Je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça. Mon père et ma sœur avait beaucoup - ou au moins bien - aimé ce livre et me le conseillait. Pourtant, moi, je n'ai pas du tout accroché ! J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Dans un sens, je n'y suis jamais complètement entrée... Je crois que mon problème vient du style de l'auteur. Le texte m'a paru hyper... philosophique ! Je n'arrive pas à trouver d'autres mots... En gros, le texte est trop complexe... et du coup, ça ne m'a pas du tout paru fluide... Mais c'est peut-être juste dû à l'époque où ce livre a été écrit.

 

    Donc, finalement, l'histoire est sympa, mais finalement assez fade. Enfin, je veux dire, il n'y a rien de particulièrement surprenant. Je pense que si on m'avait demandé une trame pour un thème similaire j'aurais ressorti les grandes lignes de l'histoire... Du coup, ça ne m'a pas aidée pour apprécier l'histoire. Et puis, je ne sais pas, j'ai aussi eu l'impression qu'il ne se passait pas grand chose. Je ne vais pas aller jusqu'à dire que ça tourne en rond, mais au final, on nous propose peu de chose... 

 

    Du côté des personnages, ce n'est pas franchement mieux. Dans un sens, ils sont intéressants, mais j'ai eu du mal à les trouver vraiment crédibles... Bien sûr, on est dans un monde totalement différent, du coup les mentalités ne peuvent pas être les mêmes que les nôtres. Mais c'est navrant de voir autant de superficialité... Du coup, ça m'a agacée... Montag réfléchie, mais il lui manque quelque chose pour qu'il ne soit pas agaçant... Quant à Faber, il est trop craintif... trop lâche... Bref, agaçant !

 

     Au niveau de la fin, elle est sympa, mais assez prévisible et simpliste aussi... Franchement, j'ai beau me creuser la tête, je ne sais pas quoi dire de plus... Je suis déçue par une telle issue. Dans un sens, elle est beaucoup trop simple et rapide ! Sans compter, qu'elle n'apporte pas vraiment de réponse à l'histoire... Enfin, je veux dire, il n'y a aucune évolution au niveau du monde par rapport au début du roman ! En tout cas, je ne regarderai pas le film, je sens que sinon, je vais m'endormir devant...

 

   Ce livre a évidemment une portée philosophique, vu qu'on observe un monde totalement différent du notre. Un monde où ce qui est bien est de ne plus penser... Dans un sens, c'est assez intéressant comme point de vu, mais incomplet ! Le problème, c'est qu'on ne nous développe pas vraiment les deux thèses... Certes Beaty en fait un peu l'éloge, mais ce qu'il dit a finalement peu de poids face à Faber et notre civilisation ! Peut-être qu'il aurait juste fallu aller un peu plus loin, notamment dans l'explication de ce monde, dans la vision qu'en ont les habitants pour que ce récit m'intéresse vraiment...

 

Je n'ai pas accroché...

 

11/20

 

Autres avis : Luna

Lu pour le book-club livraddict de mars 2016

Lu  pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

"Qu'est-ce qui se passe ?" Montag n'avait jamais vu une telle débauche d'éclairage dans une maison.
"Oh, simplement mon père, ma mère et mon oncle qui sont là en train de bavarder. C'est comme de se promener à pied, sauf que c'est plus rare. Mon oncle a été arrêté une autre fois - je ne vous ai pas raconté ? - parce qu'il allait à pied. Oh, nous sommes des gens très bizarres.
- Mais de quoi parlez-vous donc ?"
Elle répondit par un éclat de rire. "Bonsoir !" Elle s'engagea dans l'allée. Puis elle parut se souvenir de quelque chose, revint sur ses pas et posa sur lui un regard plein d'étonnement et de curiosité. "Est-ce que vous êtes heureux ? fit-elle.
- Est-ce que je suis quoi ?" s'écria-t-il.

Page 29

    Fahrenheit 451 a été écrit par Ray BRADBURY. Il vient des Etats-Unis et son titre original est Fahrenheit 451. Il a été traduit par Jacques Chambon et Henry Robillot. Il a été publié pour la première fois en 1953 et réédité en 2000 par l'édition Folio.  Il compte 236 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie Philosophique
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 10:00

Résumé :

   America fait partie des 6 dernières finalistes à la sélection. Maxon a déjà quasiment fait son choix, à moins qu'elle ne refuse de l'épouser et de devenir reine. Depuis que Aspen est devenu un garde du palais, elle ne sait plus où elle en est dans ses sentiments.

Va-t-elle choisir Aspen ou Maxon ? Maxon, va-t-il l'attendre ou choisir une autre fille ?

 

Avis :

    J'avais adoré le premier tome, c'est pourquoi je m'étais empressée d'acheter la suite. Il avait à peine intégrer ma PAL que je voulais le faire sortir... Cela dit, j'ai quand même attendu un peu plus de 6 mois avant de le commencer. Par contre, une fois ouvert, j'ai été incapable de le lâcher... Je l'ai dévoré en même pas deux soirées, ce qui est vraiment exceptionnel, sachant que je ne suis pas en vacances....

 

     Malgré mon entrain, je dois dire que j'ai été déçue par ce second tome... Franchement, j'avais été captivée par la romance entre America et Maxon. Mais là, on ne fait que tourner en rond. J'ai trouvé qu'on ne faisait que stagner, il n'y a rien de nouveau... J'ai surtout l'impression qu'on recule plus qu'on avance ! Franchement, c'est dommage, car j'ai du coup trouvé le temps un peu long... C'est toujours la même chose, dès qu'America avance, c'est Maxon qui recule et inversement, bref... La romance, leurs disputes sont loin... Ici il n'y a que jalousie et évitements...

 

    Du côté d'Aspen, c'est un peu la même chose. America joue sur les deux scènes... Dès qu'elle choisit de rester avec Maxon, elle croise son ancien amour et paf ! Elle retombe dans ses bras... C'est redondant ! Surtout que je préfère Maxon à lui... Au moins, j'ai apprécié tout ce qui se passe autour des Renégats, même si finalement, on n'apprend pas grand chose sur eux... Marlee et Carter m'ont aussi vraiment plu... Même si c'est assez horrible à lire... En fait, en l'écrivant, je me dis que la réaction d'America décentralise totalement l'action de Marlee, donc de l'horreur...

 

    Côté personnages, je les ai bien aimés... Maxon me plait beaucoup, les autres filles aussi... Par contre, j'ai de plus en plus de mal avec America... Elle est trop indécise, je trouve... Et le pire, c'est qu'en suite, elle se plaint ! Bref, elle a eu tendance à m'agacer... Par contre, j'ai adoré découvrir la reine et le roi, même si j'ai tendance à détester ce dernier... Je ne m'attendais pas du tout à ça [qu'il batte son fils]. Je ne sais pas d'ailleurs si c'est une bonne chose ou non... Car après tout, il y a un tome qui raconte l'histoire des parents de Maxon, mais comme apprécier de voir une héroïne sympathique tombée amoureuse d'un être détestable ?

 

    Je ne sais pas trop quoi penser de la fin... Elle est à l'image du reste du roman, je trouve, captivante, mais finalement... incomplète... Dans un sens, elle est franchement bien, mais de l'autre, je trouve qu'elle n'est pas vraiment surprenante... Elle reste assez banale, enfin, je veux dire, je m'attendais à ce que les parents de Maxon ne soient pas franchement de son avis... Enfin, ça ne m'empêchera pas de lire le troisième tome... Même si je ne vais pas me précipiter pour l'acheter...

 

Captivant et pourtant répétitif !!

 

14/20

 

Lu pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

Je détourne le regard. Là, Maxon m'en demande trop. Je passe mes journées à comparer Aspen et Maxon dans le secret de mon cœur, mais aucun ne pèse plus lourd que l'autre. Pourtant, en cet instant précis, la tentation est grande de lui jurer un amour éternel.
Comme ma réponse tarde à venir, les traits de Maxon se décomposent.
- Maxon, je ne peux rien vous promettre. Ce que vous devez savoirs, en revanche, c'est que je veux participer à la Sélection jusqu'au bout. Je veux découvrir si je me sens capable... enfin, si vous pouvez...
Je me mets à bégayer, je cherche mes mots.
- Si nous ? suggère Maxon.
- Oui. Si nous pouvons être ensemble.

Pages 13 et 14

 

Autres livres lus du même auteur :

☺ La sélection, tome 1 [mon avis]

☺ La sirène [mon avis]

 

    L'élite est le second tome de la saga La sélection, écrite par Keira CASS. Il vient des États-Unis et son titre original est The selection, book 1 : The elite. Il a été traduit par Madeleine Nasalik. Il a été publié pour la première fois en 2013 et réédité en 2014 par l'édition France Loisir. Il compte 311 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie Romance
commenter cet article
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 10:00

Résumé :

   Le monde a bien évolué depuis que les scientifiques ont trouvé le moyen de prolonger éternellement. Désormais, pour avoir accès à ce traitement, les adultes doivent signer La Déclaration et ainsi rénoncer à avoir des enfants. Mais tous ne respectent pas leurs engagements, et ont quand même des enfants, c'est dernier sont des surplus, des erreurs de la nature...

    Anna en fait partie, retrouvée à l'âge de 2 ans, elle vit depuis au Foyer de Range Hall. Elle fait tout pour se faire pardonner d'être née. Elle est quasiment un Bon élément... Enfin, jusqu'au jour où Peter débarque. Il semble tout savoir d'elle et connaître ses parents...

Qui est-il ? Que lui veut-il ?

 

Avis :

    Ca fait une éternité que je n'ai pas lu de dystopie... Quand j'ai vu ce livre à la bibliothèque, le résumé m'a bien plu. Cela dit, je ne m'attendais pas à des merveilles. L'histoire avait l'air sympathique, mais je ne sais pas, disons que je savais qu'elle n'allait pas casser quatre pattes à un canard... Et finalement, je dois dire que je ne me suis pas trop trompée...

 

    Je ne sais pas exactement quoi en penser... Je n'ai jamais ressenti ça en lisant un livre... Pendant la première moitié du roman, j'ai été... écoeurée par ce que je lisais. C'est insupportable de lire le traitement qu'on leur inflige au Foyer... Il y a bien sûr l'injustice pour ce qu'ils vivent, mais j'ai surtout eu l'impression de lire l'histoire d'enfants torturés sous-prétexte qu'ils n'auraient pas dû naître... J'ai vraiment cru que j'allais être malade en lisant ce livre...

 

    Heureusement, petit à petit, les descriptions sur ce qu'ils vivent cessent... L'histoire avec Peter prend le dessus... Franchement, c'est intéressant... Mais j'ai aussi eu l'impression de beaucoup tourner en rond... Je pense qu'on aurait pu faire beaucoup plus avec les événements dont l'on dispose. Enfin, je veux dire, Peter répète toujours la même chose, Anna aussi... C'est dommage, je trouve !

 

    Côté personnage, je les ai bien aimés, mais j'ai un peu de mal avec le côté embrigadé d'Anna. Je sais bien qu'elle ne pouvait être différente, mais ça m'a un peu dérangée... En fait, ce que j'arrive le moins à accepté c'est qu'elle-même fait preuve de violence ! Quant à Peter... Et bien, le problème, c'est qu'il est trop banal... Encore une fois, c'est dommage ! Etonnement, c'est Mrs Pincent qui m'a le plus plu... Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois qu'elle était là, j'avais Dona Blanca de la série Velvet dans la tête... Par contre, Sheila m'a pronfondément déçue...Je n'en reviens pas de ce qu'elle fait !

 

    La fin est l'un des passages que j'ai préféré... Il y a enfin du suspense, mais ce qui est le plus intéressant, c'est de voir les histoires se déméler... Bon après, je ne vais pas mentir, c'est quand même hyper prévisible... Peter et Mrs Pincent se sentaient à des mètres à la ronde, bon cela dit, ça n'impêche pas que j'ai été bien surprise du contexte ! En tout cas, j'ai adoré l'amour des parents d'Anna, c'est magnifique... Bon cela dit, je trouve les dernières pages un peu trop facile [le suicide des parents ok, mais que le grand-père débarque pile quand il faut...] Par contre, je trouve que les dernières pages n'appellent pas franchement à une suite. Reprendre leur vie en temps que légal et se battre contre la Déclaration, je ne sais pas, mais ça ne m'attire pas vraiment... Enfin, peut-être que je le lirai, ou pas !

 

Un roman qui me laisse un goût assez désagréable...

 

12 / 20

 

Autres avis : Luna

"Va t'assoir là-bas, lui ordonna Mrs Pincent en désignant une place vide. A côté d'Anna."
Celle-ci s'efforça de regarder droit devant elle pendant qu'il la rejoignait, mais ses yeux durent comme aimantés dans sa direction et elle sentit son coeur battre la chamade en croisant son regard. Le nouveau l'observait fixement, comme s'il n'avait peur de rien, comme s'il ignorait Où-Était -Sa-Place.
Mrs Pincent n'était pas plus tôt repartie, après avoir bien spécifié que personne ne devait prêter attention au nouveau Surplus, qu'il se pencha vers elle, comme si s'adresser à quelqu'un en plein séminaire d'apprentissage était ce qu'il y avait de plus normal au monde. "C'est toi Anna Covey ? murmura-t-il d'une voix si basse qu'elle crut l'avoir rêvée. Je connais tes parents."

Page 39

 

     La Déclaration est le premier tome de la saga du même nom, écrite par Gemma MALLEY. Il vient du Royaume-Uni et son titre original est The Declaration, Anna's Story. Il a été traduit par Nathalie Peronny. Il a été publié pour la première fois en 2007 et réédité en 2007 par l'édition Naïve.  Il compte 366 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 10:00

Résumé :

    La loi de prostérité nationale vit peut-être ses derniers instants. Avec la déclaration de guerre, les manifestations se font de plus en plus nombreuses, mais le gouvernement n'a pas dit son dernier mot. De nombreux dégénérés sont arrêtés et Fugimoto risque à tout moment d'être découvert.

Va-t-il être arrêter ? Est-ce la fin de la loi ?

 

Avis :

    Je dois dire que je ne sais plus vraiment si j'avais envie de lire ce dernier tome ou non. Dans un sens, je voulais terminer la saga, mais pourtant, je ne l'ai lu que parce qu'il faut que je le rende cet après-midi... Je ne sais vraiment pas quoi en penser. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé, mais je m'attendais à tellement plus ! Je voulais que la révolte explose, que tout vole en morceau, mais ce n'est décidement pas le cas....

 

    Je vais être franche, je me suis vraiment demandée où on voulait en venir... La première partie est intéressante, mais décevante par rapport à ce que j'attendais. Je dois dire que j'ai surtout eu un sentiment d'incompréhension en la lisant. Je n'arrivais plus à comprendre qui étaient les gentils qui étaient les méchants, entre les "alliers", la fédération, et voilà les japonnais qui ont eu aussi des alliers mais pas les mêmes que "nous".... Bref, je suis complètement perdue !

 

    Quant à Mamoru Nakagami, je ne peux pas vraiment dire que je l'ai apprécié, au contraire... Il est beaucoup trop violent ! Heureusement, il y a Naoko Sasamura... Son histoire m'a beaucoup touchée, mais je ne trouve pas que c'était celle à mettre dans le dernier tome. Je m'attendais plus à quelqu'un d'indigné vis à vis de la loi et qui aurait finalement tout fait basculer, mais ce n'est décidemment pas le cas !

 

    Pour la dernière partie, je dois dire que je trouve qu'il ne se passe rien, sauf peut-être dans les dix dernières pages et encore ! Il s'agit surtout de comment la situation à évoluer [depuis l'arrestation de Fugimoto], et de révélation, mais rien de transcendant ! La révolte est tout de suite calmée... D'ailleurs, vous ne trouvez pas ça bizarre que manifestants et policiers arrêtent de se battre pour écouter les infos ?!!!

 

   La fin est bien, je ne peux pas le nier, il y a du suspense. Mais je m'attendais à une autre conclusion. Au final, j'ai un sentiment de déception... Franchement, c'est dommage ! Je l'ai déjà dit dans plusieurs de mes chroniques, mais vu le thème, il y avait matière à faire plein de choses ! Enfin, au moins, je suis allée au terme de cette histoire !

 

Une déception pour ce dernier tome !!!

 

11/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce dixième et dernier tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2012 et réédité la même annéer par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 254 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie manga
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 10:00

Summary :

    Katniss and Peeta have won the last Hunger Games, but problems doesn't stop with their victory. People of all districts think that it was not a lover's act, but a way to defy the Capital. The revolte is near. Katniss must do all she can to prove it was not a rebellion act, else all people she loves could die.

Can she convince everybody ? What President Snow can invent to controll her ?

 

Opinion :

    I would like to read since few months, but I haven't time. However, when I saw the last opus of the saga in cinema, I took immediatly the second novel ! I have even forgotten a LC for it ! I have not a lot of time during the week to read, but when I began this book, I didn't want to stop, so I always read one chapter each morning before classroom... 

 

    Read in English is not always easy, because it's tiring. However with that book, it was not the case ! It was passionated ! A big crush ! I litteraly loved it ! Even if I knew the end, the suspense was here all the time ! It hapened a lot of things which are finally surprising... I discovered again a lot of details, or indices on the real role of character [like Plutarch]. It's wonderful !

 

     I love the characters... I have a big crush for Peeta, but also for Katniss and Finnick. It's funny, because before I loved Gale too, but since I read the last book, or maybe since I watched the last film, I dislike him... Johanna is very good, she is sinic but all she said is true... I really want to see them again, all of them ! I have never watched, but, it's beautiful how the relation between Katniss and Peeta is built... We really saw the evolution...

 

    The end is very good ! I love it ! There are a lot of suspense, I want to read the next book ! Even if I already now what will it hapen ! It a very good saga I'm very touched by the events... It was like I discovered for the first time de story :) And I don't know, but I have the feeling that read in English, is better ! The text is even more exciting !

 

A book you have to read ! !

 

19/20

 

Lu  pour le challenge New PAL 2015 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

"After that, there was nothng to do but let you play out your little scenario. And you were pretty good, too, with the love-crazed schoolgirl bit. The people in the Capitol were quite convinced. Unfortunately, not everyone in the districts fell for your act," he says.
My face must register at least a flicker of bewilderment, because he addresses it.
"This, of course, you don't know. You have no access to information about the mood in other districts. In several of them, however, people viewed your little trick with the berries as an act of defiance, not an act of love. And if a girl from District Twelve of all places can defy the Capitol and walk away unharmed, what is to stop them from doing the same ?" he says. "What is to prevetn, say, an uprising ?"

Page 21

Other books read, writen by Suzanne COLLINS :

☺ The Hunger Games, book 1 [my opinion]

☺ Hunger Games, tome 1 [mon avis]

☺ Hunger Games, tome 2 : L'embrasement [mon avis]

☺ Hunger Games, tome 3  : La révolte [mon avis]

 

    Catching Fire is the first book of The Hunger Games, written by Suzanne COLLINS. It comes to the USA. His Frensh title is L'embrasement. It was published in 2009 for the first time by Scholastic edition . It has 391 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans livres VO dystopie Romance
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 10:00

Résumé :

    Les tensions montent, il y a de plus en plus d'agressions et de conflits pour lutter contre la loi de Prospérité Nationale. Fugimoto doit être sur ses gardes lorsqu'il va livrer les deux ikigamis suivant. L'un est pour Hitomi Ôba, une jeune infirmière, qui a survécu après être né prématurément, alors que tant de parents décident d'arrêter les soins. L'autre est pour Yoshiki Miike, ce dernier aurait pu passé pro, mais suite à une chute provoquée par un autre élève, il est obligé d'arrêter le foot.

Ne va-t-il pas vouloir se vanger ? Que va faire Hitomi contre cette injustice qu'elle ressent ?

 

Avis :

    Franchement, je n'étais pas pressée de lire ce neuvième tome, mais je dois le rendre aujourd'hui, donc je devais le lire ! Je suis vraiment stupéfaite par ce tome ! Si vous avez lu mes chroniques sur les tomes précédents, vous avez dû voir que j'accrochais de moins en moins. Pourtant, dans ce tome, le suspense est à son comble ! Je crois que je peux même dire que c'est un coup de coeur !

 

    Déjà l'histoire, je l'ai trouvée beaucoup plus passionnante que d'habitude. Il y a vraiment de l'opposition à la loi, ce n'est plus parce que le personnage n'accepte pas sa mort, mais une vraie oppinion ! Enfin, ça c'est surtout pour Hitomi... D'ailleurs, le plaidoyer du docteur Nishikawa est vraiment bien fait, mais j'aurais aimé savoir quelles sont réellement les conséquences de ses actes [va-t-il mourir ? Après tous les vaccins qu'il s'est injecté, il n'a plus qu'une chance sur 250...].

 

    Pour l'histoire de Yoshiki, cet esprit de rebellion est moins présent, mais l'histoire se suffit à elle-même. J'ai adoré découvrir cette suite de malchance provoquée par un seul et même individu, mais aussi voir que les familles ont juste été inversées... C'est vraiment hyper intéressant à lire ! La contestation de l'ikigami est toujours là, pas par les personnages, mais par Fugimoto et son patron qui en discute, ainsi que la guerre qui semble se mettre en marche...

 

    D'ailleurs en parlant de la guerre, je ne trouve pas ces passages très clairs. Ils sont attaqués, mais je n'ai pas compris par qui, ni qui sont ces alliers... Je trouve que ça reste un peu trop vague pour que je puisse réellement y croire. C'est dommage ! Et puis, il y a une chose que je n'ai pas trop apprécié, c'est qu'il parle du traité d'Anpu, mais ne développe pas ce que c'est. Il y a juste une petite note qui dit "cf volume 4" ! Personnellement, je n'apprécie pas ça, j'ai lu il y a super longtemps ce tome, et comme il s'agit d'un emprunt à la bibliothèque, impossible d'aller le consulter... Franchement, c'est limite ! Heureusement, que j'ai aimé le reste du tome, sinon ça aurait, je pense été le détail qui aurait fait déborder le vase !

 

    Pour les personnages, je ne sais pas trop quoi dire. Je les ai bien aimés. J'ai aimé leur personnalité, même si leurs agissements sont assez extrèmes... Je crois que je ne me suis pas vraiment attachée à eux, je n'ai pas vraiment été touchée par leur mort, mais leur histoire, surtout celle de Hitomi, montre leur courage, mais aussi l'injustice de cette loi ! Je commence à avoir de sérieux doutes sur le patron de Fugimoto, il a toujours des petites phrases anodines, mais porteuses de tellement de questions sur la loi...

 

   Pour la fin, je peux enfin dire que j'ai envie de voir ce qui va se passer maintenant, surtout que ce sera le tout dernier tome de la saga ! Je regrette une petite chose pour la fin de l'épisode sur Hitomi, le scène avec son père est trop rapide... et finalement trop anodine, c'est juste le geste d'un père désespéré... Par contre, les dernières pages sont magnifiques ! On voit vraiment la prise de position par rapport à la loi ! Le changement est là, la révolte est proche !

 

Un tome qui redonne du souffle à l'histoire !!!

 

17/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce neuvième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2010 et réédité en 2012 par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 228 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie manga
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 10:00

Résumé : 

    Panem est dans une guerre totale. Tous les districts se battent contre le Capitole. Le 13 se préparent, Katniss part elle aussi en mission spéciale pour la propagande, même si elle est bien décidée à fausser compagnie avec Gale à l'équipe pour assassiner le président Snow. Mais l'arrivée de Peeta parmi eux va changer la donne...

Va-t-elle le tuer de ses propres mains ? Peata va-t-il recouvrer la raison ?

 

Avis : 

    La révolte n'était pas mon tome préféré, et j'avais également moins apprécié la première partie de l'adaptation... Donc, c'est un peu sans surprise que je suis ressortie du cinéma en ayant aimé, mais sans les frissons ou les coups de coeurs que j'avais pu avoir pour les premiers volets... Ma soeur et mon père étaient aussi venus et ils ont eu globalement le même ressenti... Comme s'il manquait un petit truc qui ferait toute la différence.

 

    C'est assez étonnant, car malgré tout ce qui a pu se passer dans ce volet, je n'ai pas eu l'impression qu'il arrivait beaucoup de choses. Dis comme ça c'est bizarre, mais ce que je veux dire, c'est que j'ai eu l'impression qu'il se passait toujours un peu la même chose, que tout ce qui arrivait était finalement assez semblable... En plus, je n'ai pas trouvé que le suspense était insoutenable... Je n'ai pas été particulièrement happée par l'histoire en fait. Oui, je crois que j'ai mis le doigt sur le problème : je n'étais pas dans l'histoire, j'ai vu le temps passé et c'est vraiment dommage !

 

    Pour les personnages, je suis un peu surprise. Je me souviens avoir eu du mal avec Katniss dans le roman, parce que je la jugeais trop passive. Mais ici dans ce film, elle m'a donné l'impression d'agir, même si quand on y réfléchie, elle ne fait que marcher dans la ville et éviter les pièges... J'ai vraiment apprécié Peeta aussi ! Cette dualité est fascinante ! Par contre, je suis complètement partagée pour Gale. Dans le livre, même à la fin, je n'étais pas complètement fixée sur lui, et il me semblait que Katniss non plus. Mais dans le film, je l'ai trouvé détestable et leur dernière rencontre est nette et précise ! [elle ne veut plus rien avoir à faire avec lui et je la comprends !] Je crois que je préfére cette version...

 

    La fin est franchement pas mal, même si je ne l'avais pas du tout imaginée comme ça en lisant le livre. Les bombardements sont là, mais ils ne m'ont pas vraiment paru exceptionnels ! Même chose pour les mutants dans les tunnels, d'ailleurs, je ne me souvenais pas du tout de ce passage... Je ne sais pas pourquoi, mais ils ne m'ont pas paru crédibles... C'est dommage... J'ai un doute sur le fait que la fin soit à l'image du bouquin, notamment pour le choix du président [je croyais que c'était Plutarc... bon je sais que l'acteur est mort, mais le personnage était toujours là, alors ils auraient pu concerver la véritable fin, non ?]. En tout cas, j'ai bien aimé les dernières images...

 

Un bon film, même si j'ai préféré les premiers volets !!

 

16/20

Mon avis sur les autres films de la saga :

☺ volet 1

☺ volet 2 : L'embrasement

☺ volet 3, partie 1 : La révolte

 

     Hunger games 3, partie 2  : La révolte a été réalisé par Francis LAWRENCE. Il s'agit de l'adaptation du troisième tome de Suzanne COLLINS, Hunger Games : La révolte [mon avis]. Il vient des Etats-Unis et il est sorti en France au cinéma en novembre 2015. Il dure 2h16. On y retrouve les acteurs Jennifer LAWRENCE (Katniss) ; Liam HEMSWORTH (Gale) ; Josh HUTCHERSON (Peeta) ; Woody HARRELSON (Haymitch) ; Sam CLAFLIN (Finnick) ; Julianne MOORE (la présidente Coin) ; Donnald SUTHERLAND (le président Snow); Philip Seymour HOFFMAN (Plutarch Heavensbee) et plein d'autres encore...

 
Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans dystopie Sciences-Fiction
commenter cet article
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 10:00

Résumé :

     Masako Kitamura vient de sortir de prison, mais il se sent toujours coupable de l'accident mortel qu'il a causé. Alors qu'il est désespéré de ne pas avoir le courage et la volonté de se suicider, il reçoit la visite de Fugimoto.

      Osamu Degu a pendant toute son enfance été maltraité à cause de sa laideur. Aujourd'hui adulte, il a entrepris de se faire opérer pour avoir un nouveau visage. Alors qu'il arrive au bout de sa métamorphose, il apprend qu'il va mourir dans 24h.

Arrivera-t-il à se pardonner ? ou à se faire pardonner ? Dégu parviendra-t-il à réaliser son souhait le plus fort avant de mourir ?

 

Avis : 

    Ca tient plus de l'habitude que d'une réelle envie de savoir ce qui va se passer... En fait, je crois que je continue cette saga, non pas parce qu'elle est captivante, mais parce qu'elle permet de vivre le destin de différentes personnes... Et encore, je trouve que toutes les histoires se ressemblent un peu. Ce sont toujours des personnages (des hommes !) qui travaille dur pour quelque chose et qui sont stoppés dans leur élan... Pour c'est vrai qu'il y a quelques histoires qui changent, comme ici la première, mais globalement, le schéma est toujours identique !

 

     J'ai fait un étrange constat en réfléchissant à ce que je pourrai dire sur ce tome... Il n'y a pas eu une seule femme qui a reçu l'ikigami. Je ne suis pas à l'abri d'une erreur, mais de toute façon ça ne change pas grand chose... J'en suis au huitième tome, donc à 16 histoires, avec que des hommes ! C'est un peu sexiste, non ? Enfin je veux dire cette loi doit bien aussi tuer des femmes, alors pourquoi ne pas raconter leur histoire ?

 

    A part ça, comme d'habitude, j'ai bien aimé lire ces pages, même si globalement le suspense n'est pas franchement présent et comme je le disais ce n'est pas franchement original... Ce qui me permet d'arriver sur le second point négatif de ce tome : une nouvelle fois, Fugimoto ne semble pas évoluer. Certes il a peur et se sent suivi, mais c'est tout... J'attends tellement plus au bout de huit tomes.... Pour le bon côté, c'est qu'ils vont bien être obligés de faire bouger les choses vu qu'il ne reste plus que deux tomes !

 

    Pour les personnages, je dois dire que je les ai bien aimés... Je ne peux pas dire que je me sois vraiment attachée à eux, mais c'est très agréable de les suivre. Ce qui est amusant, c'est que dès la première page, je me suis tout de suite attachée à Hideki Mitsuya, pendant trois pages, j'étais pleinement dans l'histoire, et là paf, je me rends compte que ce n'est pas le héro, mais la victime... Je ne peux pas vous dire à quel point j'étais émue par ce que je venais de lire - surtout que vu les attentats de Paris je n'en menais pas large... Et je ne sais pas pourquoi, mais à partir de ce moment, je n'ai pas réussi à vraiment apprécier Yuki et Masato... Lui désire mourir, elle ne vit que par la haine... Je pense qu'au vu des évènements, c'était des sentiments que je ne voulais pas voir ! 

 

    Pour Osamu, bah en fait, je n'ai rien à lui reprocher, mais je le trouve assez simpliste... Agumi m'a déjà beaucoup plus plu. Je ne serais pas trop expliqué pourquoi d'ailleurs. Enfin, ça ne m'a pas enlevé mon désir de savoir ce qu'ils allaient faire... En y réfléchissant, je me dis que c'est sans doute à cause des dernières pages que j'apprécie Agumi... C'est tellement gentil [de garder l'enfant, de perpétuer le souvenir de Degu], et encore ce n'est pas le bon mot, mais elle m'a paru généreuse à agir ainsi !

 

Bien, mais on répète toujours le même schéma !

 

13/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce huitième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2010 et réédité en 2011 par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 230 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans manga dystopie
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg