Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

   Deux amis tentent de rester en vie alors que le monde s'est écroulé. Une femme traverse le système solaire vers Europe, le satellite de Jupiter. Quatre jeunes se lancent dans une course endiablée en plein Paris. Un homme revient sur sa vie qu'il a dévoué à Dieu alors qu'il est enfermé dans une cellule à attendre sa mort prochaine.  Et un homme découvre dans le jardin de défunte grand-mère un bunker allemand.

Mais que vaut l'amitié face à la survie ? Comment survit-on à un voyage dans l'espace ? Quelles seront les conséquences d'une telle course ? Qu'est-on capable de faire par conviction ? Que cache ce mystérieux bunker ?

 

Avis :

    Je tiens tout d'abord à remercier Régis MOREAU de m'avoir envoyé ce livre en partenariat. En lisant les livres proposés sur livraddict, le résumé m'a tout de suite tapée dans l'œil, c'est donc pour ça que je l'ai demandé. Je ne sais pas trop quoi en pensé, parce que le résumé dit que les histoires sont "originales", ça je suis d'accord, "glaçantes ou terrifiantes" et surtout "surprenantes". Or je ne suis pas vraiment d'accord pour ces trois derniers termes... Seulement deux m'ont particulièrement surprise : Point de non-retour et La valeur d'utilité.

 

     La ligne de démarcation est une nouvelle intéressante, mais je l'ai trouvé finalement assez commune et prévisible. Ce que je veux dire, c'est que le thème implique que ça se termine ainsi. Personnellement, je m'y attendais [que l'un tue l'autre pour survivre]. Sans compter qu'on ne voit jamais les zombies, on sait qu'ils sont quelque part, mais du coup, je n'ai pas particulièrement eu peur. J'aurai bien aimé qu'on soit à la limite de la découverte, que leur vie se joue vraiment qu'à un fil. Là, j'ai tendance à me dire Kévin s'est monté le bourrichon en pensant que les zombies arrivaient... Enfin, ce que je veux dire, c'est que je n'ai pas ressenti leur peur.

 

    Point de non-retour est clairement la nouvelle que j'ai préféré. J'ai beaucoup aimé voyager avec elle, découvrir Kyu et la raison de ce voyage. C'est je pense la nouvelle qui m'a le plus prise au dépourvu et le plus émue aussi. Je me suis vraiment attachée à Milie et ses raisons sont vraiment remarquables, mais que ça se termine ainsi, c'est juste horrible [que sa famille soit soignée et sauver, mais que ce soit un voyage-suicide]. Quand j'ai compris ce qui se profilait, j'en ai été toute retournée ! J'aime aussi beaucoup la société décrite qui fond du profit ainsi et qui n'ont aucun scrupule à envoyer ainsi des astronautes...

 

     La valeur d'utilité m'a plu, mais pourtant, c'est l'une des nouvelles qui m'a le moins intéressée, du moins au début. L'univers ne m'attirait pas vraiment et finalement la course non plus. Le véritable intérêt est dans la fin, je trouve... Je ne l'avais pas vu venir ! [avec l'explosion des scooters et de la salle de paris] J'aurais préféré un peu plus d'actions dans la course, là, je ne me suis pas vraiment sentie concernée... Ou plus exactement, je ne l'ai pas imaginée pendant que je lisais et c'est dommage.

 

    La voie véritable m'a beaucoup dérangée, mais du coup c'est l'un des textes qui m'a le plus marquée. C'est extrêmement dérangeant d'être dans la tête de cet homme. Ce qu'il fait nous semble horrible, alors que lui est persuadé de servir un but ultime... C'est comme s'il essayait de nous convaincre, surtout qu'écrit à la première personne, ça donne presque l'impression en le lisant que l'on parle de nous... Je ne sais pas si je suis très claire, mais en gros, je me suis sentie lui ! Navrer mais je n'ai pas retrouver son nom... Par contre, j'ai été un poil déçue par l'épreuve de Satan, car je me doutais vu la question que ça finirait ainsi...

 

    Terrible est ce lieu est vraiment sympathique à lire. Par contre, je n'ai pas trop aimé le personnage principal - décidément, je ne retrouve pas son nom à lui non plus ! - mais je ne sais pas trop pourquoi... C'est surtout qu'il a un rapport étrange avec l'argent... Bon, je ne dis pas que je ne serais pas tentée de faire comme lui, mais il y a quelque chose d'assez malsain chez lui... Une nouvelle fois pas de peur, même à la fin, j'ai plutôt vu ça comme la fatalité [qu'il soit enfermé comme le SS avant lui] et surtout, dès le début, je m'étais qu'une telle chose serait amusante ! Donc pas de surprise non plus...

 

    Bon globalement, j'ai bien aimé, c'est juste que je m'attendais à ce qu'il y ait plus de suspense que ça. Mais ça vient peut-être du fait que comme ce sont des nouvelles, l'histoire est trop rapide pour que je rentre véritablement dedans... Et puis, je n'ai pas le temps de véritablement m'attacher aux personnages. C'est sans doute pour ça que Point de non-retour m'a autant plu, les personnages sont bien posés dès le départ et l'histoire se découvre petit à petit... Alors que les autres, on rentre dans le grand bain direct...

 

Bien, mais pas aussi sombre que je l'aurais voulu !!!

 

14  / 20

 

Lu dans le cadre d'un partenariat Livraddict avec les éditions Nouvelles noires et l'auteur Régis MOREAU

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → livre ayant moins de 300 votes

Bonus : Challenge Gourmand, session 5 [ma participation]

- Je te confirme que nous sommes toujours dans la bonne direction, annonça Kyu.
Milie, absorbée par la vision fantastique de l'espace, répondit avec un léger décalage.
- Pas de doute possibles, sourit-t-elle.
En plein centre du hublot, un gros ballon avec des dégradés de marron, du foncé au plus clair, dominait. Majestueuse, Jupiter trônait, faussement immobile, sa lente rotation étant impossibles à détecter à l'oeil nu. Vu du poste de commande, la planète et ses satellites étaient d'une grande beauté et d'une infinie quiétude. Très loin de leur réalité froide et inhospitalières !
- Je crois qu'il est temps, poursuivit Kyu.
À contrecoeur, la jeune femme s'arracha à ce panorama grandiose.

Pages 53 et 54

    Au bord du gouffre a été écrit par Régis MOREAU. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2016 par l'édition Nouvelles Noires.  Ce livre compte 246 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans nouvelles drame
commenter cet article
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 09:00

Résumé :

    Suivez le voyage de cinq prostituées pour assister à la communion de la nièce de la patronne, le périple d'un homme au milieu d'un brouillard, la vie d'une fermière et de son enfant illégitime, ou encore les conséquences de la mort de la mère d'un employé de bureau. Participez à la recherche de papa de Simon ou à une sortie en pleine campagne en compagnie de canotier. Assistez aux mises en garde sur l'amour ou à une soirée à la Grenouillère et regardez ces femmes dans les cimetières...

 

Avis :

     Je ne connaissais pas vraiment MAUPASSANT, à part quelques extraits lus en classe, pourtant mes parents m'ont offert une intégrale avec tous ses contes et nouvelles... Enfin bref, pour arriver à lire ces 900 pages, j'ai décidé de lire partie par partie. J'ai donc commencé par Boule de Suif que j'ai bien aimé. Et là, j'entamais La maison Tellier, je n'arrivais pas à comprendre le lien entre les différents récits, mais finalement, j'ai découvert que c'était un recueil ! Je ne sais pas trop comment je vais m'y prendre, je pense que je vais faire un paragraphe par petite nouvelle.

 

    La Maison Tellier m'a bien plu. L'histoire est sympathique, mais il n'y a pas beaucoup de suspense, je trouve... C'est dommage, car du coup, ça donne moins envie de lire la nouvelle... Heureusement, j'ai apprécié les filles... Je ne m'y suis pas vraiment attachée, mais ce sont elles qui m'ont vraiment donné envie d'aller au bout de la nouvelle. Et puis, contrairement à d'autres textes, la fin de ce récit est une vraie conclusion !

 

     Je n'ai pas trop apprécié la nouvelle suivante : Sur l'eau. En fait, je crois que le problème c'est que je l'ai trouvé trop confuse, j'ai eu du mal à comprendre ce qu'il s'y passait... En plus, on ne sait pas grand chose sur le personnage principal, du coup impossible de vraiment ce sentir concerné par ce qui lui arrive... Et puis, à la fin, après les dernières lignes, je me suis dit "Tout ça pour ça !". En bref, j'ai été déçue par ce récit...

 

     Viens ensuite l'une des histoires que j'ai préféré : Histoire d'une jeune fille de ferme. Ce récit m'a littéralement captivée... L'intrigue est passionnante et j'ai trouvé qu'elle était finalement assez actuelle. Rose m'a beaucoup plu... Son histoire est vraiment bien, si je dois conseiller une nouvelle de ce recueil, je dirais celle-ci ou Le papa de Simon... Et puis, la fin est vraiment sympa et même si elle est un peu trop heureuse !

 

    En famille est le texte suivant et je dois dire que seule la conclusion m'a réellement plu... Mon problème vient des personnages qui sont égoïstes et profiteurs... C'est pourquoi, le retournement de situation à la fin m'a autant plu et m'a beaucoup fait rire... En tout cas, la vieille femme est vraiment pas mal, j'ai adoré son comportement !

 

     Voilà mon deuxième coup de cœur, enfin disons le second texte que j'ai le plus aimé : Le papa de Simon... Une nouvelle fois, j'ai trouvé l'histoire assez actuelle et... je ne sais pas, j'ai adoré Simon et la gentillesse de Philippe ! C'est un véritable plaisir à lire ! C'est un vrai récit d'espoir et de tolérance aussi ! La fin est parfaite ! Je l'ai adoré !

 

    Une partie de Campagne m'a plu, mais sans plus ! C'est une histoire sympathique, mais je ne lui ai pas trouvé beaucoup d'intérêt... Certes, il se passe plein de choses, mais dans un sens c'est assez basique et prévisible. Une nouvelle fois, c'est la surprise de la fin qui fait tout, où du moins qui apporte réellement quelque chose au récit !

 

    Au printemps est vraiment un récit particulier. Je n'ai pas trop aimé, mais je dois dire que j'ai apprécié le principe... Pour être franche, seule la dernière phrase m'a réellement plu ! Cela dit, le récit de l'homme est sympathique et intéressant, mais je l'ai aussi trouvé assez banale... Dans un sens c'est dommage, mais comme l'histoire est courte, l'envie reste !

 

     La femme de Paul est un récit qui m'a paru assez confus... J'ai franchement mis du temps à différencier Pauline de Madeleine... C'est sans doute dû à une lecture peu attentive, mais je pense qu'il y a autre chose ! Enfin, l'histoire est sympa, mais j'ai eu du mal avec les personnages. Paul est trop possessif et en même temps ne fait rien à part raler... Madeleine m'a quant à elle paru très égoïste, surtout au vu de sa réaction à la fin !

 

    Les tombales est un texte qui a été intégré plus tard au recueil... C'est un texte qui m'a beaucoup surprise, du moins la conclusion... Je ne sais pas si des femmes comme ça ont réellement existé, mais ça ne m'étonnerait pas ! En tout cas, ça a fait un beau récit... J'ai bien aimé ! C'est un bon récit pour finir le recueil, même si je crois qu'au départ il était en seconde position !

 

Un recueil vraiment pas mal !

 

15/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

 

   La maison Tellier est un recueil qui a été écrit par Guy de MAUPASSANT. Il contient les nouvelles La maison Tellier, Sur l'eau, Histoire d'une fille de ferme, En famille, Le Papa de Simon, Une partie de campagne, Au printemps, La femme de Paul et Les Tombales. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 1881 sans le récit Les tombales, et republié avec en 1891 avec et réédité avec d'autres textes de l'auteur dans Contes et nouvelles en 2009 par l'édition France Loisir. Il compte 44 pages et l'intégrale en contient 906.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans nouvelles Classique Beaux livres
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 09:00

Résumé :

   La France a été vaincue par les prussiens, ces derniers s'y installent donc. Dix habitants de Rouen vont obtenir une autorisation pour rejoindre Le Havre. Parmi eux, trois couples de bourgeois, un démocrate, deux religieuses et une courtisane. Arrivée à Totes un officier les empêche de repartir tant qu'il n'aura pas obtenu ce qu'il veut de Boule de suif.

Que lui veut-il ? Acceptera-t-elle ? Et les autres, essayeront-ils de l'influencer ?

 

Avis :

      En fouillant dans les beaux livres à la maison, je suis tombée sur une intégrale des contes et nouvelles de MAUPASSANT et je me suis dit que ce serait une bonne idée de le lire progressivement... J'ai donc commencé par le premier conte et c'est pour cette raison que j'écrirai une chronique par conte ou section.

 

      Boule de suif est un texte plutôt connu dont j'avais entendu parlé à plusieurs reprises... Pourtant, je ne savais pas de quoi ça parlait... Une fois passée le blabla de mise en place, l'histoire devient vraiment intéressante ! Au départ, j'avoue mettre dit que je n'accrochais pas, je me suis même demandée si je n'allais pas arrêter ma lecture, mais en fait, il fallait juste attendre que les personnages arrivent ! Quand j'avais reçu ce livre, j'avais essayé de le lire et face à la première double page, j'avais abandonné, parce que je ne voyais pas où voulait en venir l'auteur et je n'étais pas à l'aise avec cette grande édition que mes parents m'obligeaient à lire correctement installée à une table !

 

     Comme je le disais, dès l'arrivée des personnages, j'ai vraiment accroché à l'histoire. Chacun à sa propre histoire et même si au final je ne me suis pas trop attachée à eux, j'ai apprécié découvrir ce qui leur arrivait ! Au final, au vu de la fin, ils m'apparaissent surtout hypocrites et méprisables. Sauf Cornudet, lui je dois dire que j'ai un peu de mal à me faire une idée de lui ni quoi penser de ses actes... Pourquoi ne fait-il rien ? Seule Boule de suif m'a vraiment attirée, elle m'a fait pitier. Avec ma vision moderne des choses, j'ai du mal à cautionner qu'on la juge ainsi, certes c'est une courtisanes, mais ça ne fait pas d'elle une mauvaise personne. L'attitude des autres, ne la dévalorise pas elle, mais eux, qu'elle montre sous leur pire jour !

 

     Je ne sais pas trop quoi penser de la fin. Je suis un peu déçue, je pensais que Boule de suif allait réagir, enfin je veux dire autrement qu'avec des larmes... En même temps, je me doute bien que ce n'est pas vraiment une attitude possible pour l'époque. De plus, j'ai un peu de mal à saisir pourquoi Cornudet se met à fredonner la Marseillaise... Est-ce pour dénoncer l'attitude de ses compagnons de voyage ? En tout cas, je trouve que finir ainsi est assez étrange...

 

Intéressant, malgré les premières pages !!

 

15/20

Le femme, une de celles appelées galantes, était célèbre par son embonpoint précoce qui lui avait valu le surnom de Boule de suif. Petite, ronde de partout, grasse à lard, avec des doigts bouffis, étranglés au phalanges, pareils à des chapelets de courtes saucisses, avec une peau luisante et tendue, une gorge énorme qui saillait sous sa robe, elle restait cependant appétissante et courue, tant sa fraîcheur faisait plaisir à voir. Sa figure était une pomme rouge, un bouton de pivoine prêt à fleurir, et là-dedans s'ouvraient, en haut, des yeux noirs magnifiques, ombragés de grands cils épais qui mettaient une ombre dedans ; en bas, une bouche charmante, étroite, humide pour le baiser, meublée de quenottes luisantes et microscopiques.

page 15

 

 

   Boule de suif a été écrit par Guy de MAUPASSANT. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 1880 et réédité avec d'autres textes de l'auteur dans Contes et nouvelles en 2009 par l'édition France Loisir. Il compte 12 pages et l'intégrale en contient 906.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans nouvelles Classique Beaux livres
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg