Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 11:00

Résumé :

    Clara a décidé de quitter Alexander, mais rien n'y fait, elle n'arrive pas à l'oublier. C'est pourquoi, le jour où elle découvrir qu'il cherche à la retrouver, elle accepte de reprendre leur histoire et de vivre avec lui. Cependant, vivre avec Alexander, c'est aussi accepter les paparazzis, les cauchemars, sa possession, etc...

Clara arrivera-t-elle à jongler avec tout ça ?

 

Avis :

    J'ai lu l'été dernier le premier tome de cette saga, et je dois dire que je n'en ai pas vraiment gardé un très bon souvenir. Cependant, j'ai quand même acheté le second tome... Bon, ne me demandez pas pourquoi, je suppose que j'avais envie de voir comment allait évoluer les personnages. Enfin bref, tout ça pour dire que je n'étais pas vraiment pressée de le commencer, mais c'était sans compter sur la session rouge du challenge Bookineur en couleur... Comme c'était mon seul vrai livre rouge, je ne pouvais pas ne pas le lire...

 

     Bon, vu que je suis complètement à la bourre dans mes chroniques, ça fait maintenant un moment que je l'ai lu et je dois dire que je ne me souviens pas des masses de l'histoire. En fait, tout ce que je garde en tête, c'est un sentiment d'ordinaire, voire de banalité... C'est assez étrange dit comme ça, mais ce que je veux dire, c'est que l'intrigue n'a rien de surprenant... Vu le sujet, ça ne pouvait que ce passer ainsi... Même les sombres secrets sont finalement assez évidents. Bon, par contre, ça ne m'a pas empêché de lire ce livre en quelques jours !

 

      J'aime bien les personnages, mais j'avoue que j'ai beaucoup de mal avec Alexander... D'un côté, il est attachant, mais de l'autre c'est quand même un sacré s***** ! Ce qui m'agace le plus, c'est qu'il ne semble faire aucun effort... Il n'est que contraintes et ordres ! C'est assez désagréable ! Et du coup, Clara m'apparaît comme complètement soumise et ça m'agace aussi... Heureusement, il y a les personnages secondaires comme Edward ou Belle ! C'est deux-là sont franchement sympathiques !!!

 

       La fin me fait une nouvelle fois penser à Cinquante nuances... Le mariage, le danger, c'est exactement le même scénario, mais en moins captivant ! Bon, cela dit, je suppose que j'achèterai la suite, rien que pour savoir comment la saga se termine... Une dernière chose, je trouve aussi qu'il y a beaucoup trop de scènes de sexe... C'est assez barbant à la fin ! Franchement, finir là-dessus, c'est dommage ! Bon, bien sûr, il y a l'épilogue, mais... Je ne sais pas, je ne trouve pas que ça conclut vraiment...    

 

Bof, prévisible et attendu...

 

14 / 20

 

Lu pour le challenge bookineur en couleur, session 3.3 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2017 [ma participation]

Je ne veux pas être le secret d’Alexander. Ça, je le refuse. Mais l’éjecter de ma vie me donne l’impression d’avoir à m’arracher le cœur et de le jeter derrière moi. Une vie sans Alexander me semble impossible, mais vivre dans le mensonge avec lui est trop dangereux. Une rupture claire et nette n’est-elle pas une meilleure option que d’être l’objet de ragots incessants, que de finir systématiquement broyée par tous ces secrets et ces mensonges ? J’ai fait ce que j’avais à faire, mais c’est une piètre consolation.
Et, par-dessus tout, je l’ai abandonné. Ce qu’il m’a offert n’est pas une vie – cela n’a rien d’une vraie vie. Comment a-t-il pu ignorer ça ? Il m’a pourtant prouvé que ses sentiments pour moi étaient aussi profonds que les miens l’étaient pour lui. Et au lieu de lui montrer mon amour, je l’ai quitté. Comment aurais-je pu faire autrement alors qu’il ne m’a même pas donné une parole rassurante ? On attend de lui qu’il fasse un mariage politique. On attend de lui qu’il régisse ce pays.
On ne s’attendait ni lui ni moi à tomber amoureux.
À présent, nous nous sommes mutuellement détruits.
À cet instant précis, j’en prends conscience, violemment, et je trébuche puis m’effondre contre une devanture d’un vieux magasin en briques. Comment vais-je pouvoir survivre à Alexander ?

Pages 7 et 8

Autres livres lus du même auteur :

☺ Royal Saga, tome 1 : Commande-moi [mon avis]

 

  Captive-moi est le second tome de la saga Rayal saga, écrite par Geneva LEE. Il vient des États-Unis et son titre original est Royal saga, book 2 : Conquer me. Il a été traduit par Claire Sarradel. Il a été publié pour la première fois en 2014 et réédité en 2016 par l'édition de Noyelle, collection New romance. Il compte 360 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Romance Contemporain Erotisme
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 09:00

Résumé :

    Chloé et Constance se sont rencontrées à un club de lecture. Elles sont très différentes l'une de l'autre, mais contre toute attente, sont devenus amies. Un soir, elles font un pacte : Chloé va partir s'exiler à la campagne avec l'interdiction formelle de coucher avec des hommes, Constance, elle, devra enfin franchir le pas et coucher avec un homme dès le premier soir.

Respecteront-elles leur pari ? Que va-t-il leur arriver ?

 

Avis :

    Dès que j'ai lu le résumer de ce livre, j'ai eu envie de le lire ! Le sujet est typiquement le genre de romance que j'adore ! Du coup, je ne me suis pas fait prier avant de l'acheter ! Je ne pensais pas le commencer aussi rapidement, mais il est globalement de couleur rouge, donc parfait pour le challenge Bookineur en couleur. Et puis, franchement, je mourrais tellement d'envie de le commencer, que je n'aurais pas attendu longtemps.

 

     J'ai adoré ce livre. Pour être franche, je l'ai littéralement dévoré... Je l'ai lu en quelques heures ! L'histoire est juste captivante ! Il y a du suspense, de l'humour, plein de péripéties... Bref que demander de plus ! Je crois bien que je peux dire que c'est un coup de cœur ! J'ai rigolé de la première page à la toute dernière et j'ai été incapable de la lâcher avant de l'avoir terminé.

 

     Les personnages sont vraiment des points forts. Chloé et Constance sont vraiment sympathiques. En lisant ce livre, on a vraiment l'impression d'être leur amie et de vivre leurs aventures avec elle ! Personnellement, je préfère Chloé, mais c'est aussi parce qu'elle est beaucoup plus folle et elle a moins froid aux yeux, ce qui donne plus de situations hilarantes !

 

     Les personnages secondaires sont aussi supers ! Bon, il ne faut pas se leurrer : ils sont quand même stéréotypés ! Même Constance et Chloé sont clichées. On a la parisienne trompée à répétition et qui couche à droite et à gauche pour se remettre de cette relation, la campagnarde timide qui rêve d'un prince charmant, le ténébreux veuf qui tombe sous le charme de l'héroïne, le patron amoureux, mais aussi l'ex qui ne peut pas s'empêcher de la rappeler pour des plans culs... Mais malgré tout, ils sont tous géniaux !

 

      Bon, par contre la fin est bien sûr attendue. Je ne peux pas vraiment dire ne pas l'avoir vu venir, surtout en ce qui concerne Constance. Cependant, elle est agréable à lire ! Comme je le disais, il y a du suspense jusqu'à la toute dernière ligne, jusqu'au tout dernier mot ! Bref, j'ai adoré ! Je ne peux que vous le conseillez, vous ne le regretterez pas !

 

Un coup de cœur pour ce livre plein d'humour !

 

18 / 20

 

Lu pour le challenge bookineur en couleur, session 3.3 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2017 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

J'ai parlé du concept du No Sex Land à Chloé. C'est rare que j'en parle, vingt-neuf mois sans sexe dans le monde d'aujourd'hui, il serait de très loin préférable que j’ai le choléra, sans compter que Chloé collectionne les histoires d'un soir et n'a pas la moindre idée de ce que peut représenter le No Sex Land. Pendant un temps infime, elle m'a regardée comme si je venais de lui annoncer que j'allais épouser Angela merkel, mais elle n'a ni rigolé ni eu l'air effrayé. Elle est restée pensive quelques secondes, puis elle a dit que depuis cinq ans, elle n'avait jamais passé plus d'un mois sans sexe et que, peut-être, un peu d'abstinence ne lui fallait pas de mal. Selon elle, j'avais un mode de vie plutôt sain, finalement. C'est exactement pour ce genre de réflexion que j'aime bien Chloé.

Pages 26 et 27

    Je peux très bien me passer de toi a été écrit par Marie VAREILLE. Il vient de France. Il a été publié en 2011 pour la première fois et réédité en 2016 par l'édition France Loisir, dans la collection Piment. Il compte 335 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Romance Contemporain Chick-Lit
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 13:54

Résumé :

     Chaque nuit, une fois que tout le monde est parti se coucher, un étrange personnage passe au dessus des toits. Son but : récolter de nouveaux mots. Tout l'intéresse, les mots doux, les mots coléreux, les mots noirs, etc.

Quels mots trouvera-t-il cette nuit ?

 

Avis :

    Bon, je n'avais pas du tout prévu d'emprunter ce livre, mais j'ai complètement flashé sur la couverture ainsi que sur le format de l'album. Il est juste gigantesque ! Je dois dire que je suis un peu déçue... Les illustrations sont très intéressantes, mais l'histoire ne m'a pas franchement intéressée. Je m'attendais à quelque chose de plus... profond, de plus recherché...

 

      En fait, globalement, j'ai trouvé l'histoire trop simple. Je pense qu'il était possible d'aller plus loin dans l'intrigue, là j'ai l'impression d'être restée en surface. Il récupère plein de mots, mais il n'en fait pas grand chose et puis, on ne sait pas pourquoi il le fait. Bon, je ne vais pas mentir, je ne me souviens plus vraiment de l'album, mais c'est la sensation que j'ai quand j'y repense...

 

     Heureusement, il y a les illustrations. J'ai beaucoup aimé ce principe de collage, avec notamment le jeux avec les lettres tirées de journaux ! Je les ai trouvés vraiment intéressantes et riches en informations. Il y a énormément de chose à voir dans chaque double-page. Bon, après, elles ne sont pas vraiment originales par rapport au thème, mais elles sont agréables à découvrir !

 

De belles illustrations, mais une histoire trop simple...

 

13 / 20

 

   Le petit voleur de mots a été écrit et illustré par Nathalie MINNE. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2009 par l'édition Casterman, dans la collection Les albums. Il compte 32 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 09:00

Résumé :

     Un papa raton-laveur est bien décidé à faire plaisir à ses enfants et pour ça, il va leur lire une histoire. Seulement voilà, celle qu'ils veulent est une histoire qui fait peur : une histoire de loup !

Et voilà que dès les premières pages, une question se pose : et si le loup était véritablement là ?

 

Avis :

    Comme je le disais, mon but était de trouver des livres parlant de loups. Celui-ci m'a paru intéressant, mais de toute façon, la couverture m'avait déjà donné envie de le lire ! Le principe est plutôt intéressant, j'aime beaucoup la réflexion qu'il peut y avoir sur le lien entre la fiction et la réalité, mais aussi sur la peur.

 

       Je suis immédiatement rentrée dans l'histoire. J'ai beaucoup aimé ces allers-retours entre l'histoire du livre et la vie réelle des ratons-laveurs. Je me suis beaucoup amusée ! Finalement, j'ai eu peur avec les personnages et j'ai ri avec eux en découvrant les raisons de tel ou tel événement. Par contre, la fin ne m'a pas vraiment plu. Si mes souvenirs sont bons, il m'a manqué une explication rationnelle pour casser ce sentiment que le loup est vraiment-là ! Je trouve que là, on perd tout le bénéfice du reste de l'album...

 

      Sinon, comme je le disais, la première de couverture et notamment les illustrations m'ont beaucoup plu. Elles sont vraiment très colorées et puis, je ne sais pas, elles ont un petit quelque chose de vraiment intéressant ! Je trouve qu'elles accompagnent vraiment bien l'histoire et mettent en scène à la perfection les différents personnages !

 

J'ai beaucoup aimé, malgré une fin un peu décevante...

 

15 / 20

 

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 32 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

 

   Une histoire de loup a été écrit par Véronique CAPLAIN et illustré par Nancy PIERRET. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 2005 par l'édition Mijade. Il compte 24 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 09:00

Résumé :

     Une petite fille, un loup, une rencontre... Cela rappelle un conte bien connu, mais qui pourrait finir bien différemment si le loup ne cherchait pas à attaquer cette petite fille et à la manger.

Qu'arriverait-il alors ?

 

Avis :

    Cette semaine-là a été la semaine des loups, puisqu'il me fallait absolument des albums pour ma dissertation. J'ai donc emprunté plusieurs livres avec le mot loup dans le titre et sans forcément les feuilleter avant. Autant, pour certains, j'ai été bien inspirée, autant pour celui-ci pas du tout ! En fait, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire... ni aux personnages, d'ailleurs...

 

      Quand j'ai voulu ajouter cet album sur livraddict, j'ai cherché un résumé de l'histoire et là, à ma plus grande stupeur, j'ai découvert qu'on le présentait comme un Petit Chaperon rouge revisité, sauf qu'au final, il n'a plus rien à voir avec le conte... Certes, il y a un loup et une petite fille, mais c'est tout ! J'ai trouvé ça un peu gros, quand même...

 

      Et puis, je ne sais pas, l'histoire n'est pas bien passionnante. Elle montre bien que ce n'est pas parce que de l'extérieur, le loup fait peur qu'il est forcément méchant, mais d'un autre côté, j'ai trouvé l'histoire assez malsaine. Dans mon esprit, le loup représente un homme adulte et sa relation avec la petite fille devient peu à peu amoureuse, du coup personnellement, je trouve que ça a un côté pervers... qui est quand même assez désagréable !

 

     Quant aux illustrations, je ne sais pas trop quoi dire. C'est plutôt simpliste et je trouve qu'elles manquent de pep's... En suivant ce principe un peu d'ombres chinoises et de noir et blanc, je pense qu'il était possible de faire quelque chose de beaucoup plus impressionnant... Là, c'est hyper simple, sans fantasy... Bref, ce n'est pas très agréable à regarder...

 

Bof... Simpliste...

 

11 / 20

 

   Mon loup a été écrit par Anne BERTIER. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2009 par l'édition Grandir. Il compte 32 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Jeunesse Album
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 09:00

Résumé :

     Piccolo s'est réveillé en pleine nuit et il a très très mal aux dents. Il va falloir qu'il aille chez le dentiste, mais pour cela, il va falloir attendre le lendemain matin. Mais Piccolo ne veut pas attendre, et puis d'abord il n'aime pas le dentiste et il n'aime pas avoir mal !

Pourquoi a-t-on mal ?

 

Avis :

   C'est complètement par hasard que j'ai trouvé cet album à la bibliothèque et j'ai trouvé intéressant qu'il soit réellement fait pour évoquer un thème de philosophie. Du coup, je l'ai emprunté pour découvrir la collection et voir ce qui existait. Bon, pour être franche, je suis déçue, je n'ai pas vraiment adhéré à l'histoire, ni aux explications "philosophiques" données à la fin...

 

     Ce que je reproche à ce livre, c'est qu'il m'a donné l'impression d'être plutôt superficiel. Pour moi, un livre-philo, c'est un livre qui est censé aller au fond des choses et les aborder avec un angle inhabituel... Mais là, ce n'est pas du tout le cas... A la fin de ce livre, je ne trouve pas que le débat s'engage facilement. Et puis les pistes de travail fournies ne sont vraiment pas géniales... Comme le reste, je les ai trouvés assez banales, en fait...

 

     Bon, après Piccolo est sympathique à suivre. Je sais qu'il existe d'autres livres ayant le même fonctionnement et les mêmes personnages, donc peut-être que je les lirai... Par contre, il m'a paru un peu bébé comme personnage. Dans un sens, il peut permettre l'identification, mais là, c'est quand même un peu trop ! Sa maman est pas mal, par contre. Elle est d'une patience !

 

Bof bof, plutôt simpliste...

 

12 / 20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  → n°2 (lampe de chevet)

 

   Piccolophilo : Aïe ! J'ai mal ! a été écrit par Michel PIQUEMAL et illustré par Thomas BAAS. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2010 par l'édition Albin Michel jeunesse. Il compte 32 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Philosophique Jeunesse Album
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 09:00

Résumé :

     C'est l'anniversaire de Mère-Grand, c'est pourquoi Monsieur Lapin a fait une belle galette. Et s'il rajoutait un peu de ces épices : la poudre d'escampette ? Sauf que du coup la galette est bien décidé à ne pas se faire manger, ni attraper d'ailleurs !

Arriveront-ils à l'arrêter ?

 

Avis :

   J'ai emprunté ce livre, parce que je cherchais tous les albums contenant des loups et notamment ceux de Geoffroy de PENNART. Bon, il est vrai que dans cet album, le loup apparaît très tardivement, mais, je savais que j'allais m'amuser en le lisant, donc je n'ai pas fait la fine bouche ! Et j'ai eu raison, puisque j'ai beaucoup aimé cette petite histoire !

 

     L'intrigue en elle-même est intéressante, mais finalement assez bateau. Je dois même dire que je n'ai qu'un très vague souvenir de tout ce qui a pu se passer avant l'arriver du loup ! Ce qui fait que je retiens cette lecture et, du moins je pense, que je la relirai peut-être même en classe avec mes futurs élèves, c'est la fin ! Je l'ai trouvé vraiment très très drôle et complètement décalée !

 

      Il y a aussi une forme de poésie dans cet album avec la petite chanson de la galette ! C'est vraiment agréable à lire et du coup, on a tendance à se mettre à chantonner en lisant ! Et puis, les illustrations sont aussi très intéressantes ! Je ne peux pas dire qu'elles soient exceptionnelles, mais elles accompagnent très bien le texte !

 

Une fin génialissime !!

 

16 / 20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  → n°26 (galette)

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

 

   La galette à l'escampette a été écrit par Geoffroy De PENNART. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2012 par l'édition Kaléidoscope. Il compte 32 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantastique Album Jeunesse
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 21:11

Résumé :

  Certains contes des frères GRIMM sont très connus, comme Cendrillon, Le chaperon rouge ou encore Blanche Neige. Cependant, d'autres le sont beaucoup moins comme Jean de fer ou bien L'alouette chanteuse et sauteuse.

Quels sont ces contes connus ou non qu'ont écrit les frères Grimm ?

 

Avis :

    Cette anthologie était à lire pour mon cours de lettres, mais je dois dire que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre véritablement et surtout à arriver au bout de ma lecture. Les premiers contes sont super intéressants et plutôt captivants d'ailleurs, mais plus on avance dans le recueil, plus les contes se répètent. Finalement, et c'est d'ailleurs le sujet du cours, les mêmes schémas, avec les mêmes motifs se répètent inlassablement... Personnellement, ça m'a un peu ennuyée, surtout que généralement, tous les contes qui se ressemblent sont mis les uns à la suite des autres...

 

     Bon, après globalement, les histoires sont sympathiques et les personnages sont attachants. J'ai beaucoup aimé la plume des GRIMM. Je trouve que les contes ont tendance à se lire tout seul. C'est vraiment très fluide. J'ai aussi bien aimé certaines fins, notamment celles qui sont les moins sympathiques. Je les ai trouvées pleine d'originalité, même si au final, ce ne sont pas eux qui l'ont inventé !

 

Une bonne anthologie, mais dont les contes se ressemblent un peu trop...

 

15 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre en rapport avec l'hiver

→ un livre dont le titre est en un mot

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  → n°60 (neige = hiver)

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

En entreprenant de rassembler, de transcrire et de publier les contes populaires dont la tradition vivait encore à leur époque dans les pays allemands, les frères Grimm ne songeaient guère qu'à les sauver de l'oubli avant que leur déclin fût irrémédiable. L'extraordinaire fortune des deux petits livres qui portent à bon droit leur nom dit assez qu'ils ont réussi, et au-delà de ce qu'ils espéraient sans doute, car grâce à eux, grâce à leur amour et à leur scrupuleuse patience, ces petits chefs-d'œuvres jugés jadis tout juste bons "à dormir debout" sont entrés d'un coup dans la littérature et, même, dans l'histoire de la pensée.

Page 7

  Contes regroupe les 35 contes que Wilhelm et Jacob GRIMM ont retranscrit. Il vient d'Allemagne. Il a publié pour la première fois à partir de 1812 et cette anthologie a été éditée pour la première fois en 1973 et rééditée en 2016 par l'édition Folio Classique. Elle compte 404 pages dont une préface et un dossier écrits par Marthe Robert.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Contes Classique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 09:00

Résumé :

     Un petit garçon est bien décidé à faire obéir son chat, parce qu'après tout, c'est son chat personnel et privé réservé à son usage particulier. Enfin, ça, c'est ce qu'il croit, mais son chat est bien décidé à lui prouver le contraire !

Arriveront-ils à un compromis ?

 

Avis :

    Ma prof de lettre nous a proposé de lire ce livre. Je dois dire qu'au départ, je n'étais pas vraiment enthousiaste. La couverture ne m'attirait pas vraiment. Cependant, le titre m'a beaucoup intrigué, mais aussi beaucoup fait rire ! L'histoire est sympathique, simple, mais sympathique ! Bon, cela dit, je trouve l'ensemble un peu long... Je lui ai trouvé des longueurs, même si finalement, je ne vois pas trop comment il aurait pu être plus court...

 

     Une chose est sure, c'est qu'à travers les personnages, on comprend parfaitement la morale de l'histoire. On ne peut pas contraindre ses animaux, mais on peut les aimer ! Bon, sinon, je ne peux pas vraiment dire que je me suis attachée à eux. Ils m'ont fait rire - surtout avec la mise en voix que nous a proposé la prof - mais finalement, je n'ai pas vraiment vécu leur histoire avec eux...

 

Pas mal et plutôt amusant ...

 

14 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre ayant moins de 400 pages

 

   Mon chat personnel et privé réservé à mon usage particulier a été écrit par Sandol STODDARD et illustré par Rémy CHARLIP. Il vient des États-Unis et son titre original est >My very own special particular private and personal cat. Il a été traduit par  Françoise Morvan. Il a été publié pour la première fois en 1966 et réédité en 2012 par l'édition Memo. Il compte 48 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Contemporain Jeunesse
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 19:12

Résumé :

  Felicity est une femme comme toutes les autres, jusqu'au jour où ayant un peu trop bu, elle se laisse séduire pas un mystérieux homme... A son réveil, elle découvre une morsure sur sa cuisse et voilà qu'un cadavre est retrouvé et pire encore : des vampires se réveillent dans son bureau. Il ne manquait plus que ce flic craquant qui ne la lâche plus d'une semelle...

Arrivera-t-elle à se sortir de ce merdier ? Et à résister à ce ténébreux policier ?

 

Avis :

  Étonnement, je n'avais pas prévu de lire ce livre. Je ne suis même pas sure que j'avais lu la quatrième de couverture quand ma sœur l'a acheté... Enfin, quand j'ai vu qu'il fallait que je trouve un livre avec "aussi" dans le titre, je ne savais pas du tout ce que je pouvais lire. Du coup, j'en ai parlé à ma sœur qui m'a vivement conseillé ce premier tome !

 

     J'ai beaucoup aimé ce livre. En fait, c'est même plus que ça puisque que je l'ai littéralement dévoré. Je n'ai pas mis plus de deux jours avant de le terminer ! Par contre, ce qui est étonnant, c'est que même si je garde un excellent souvenir de cette lecture, je me souviens à peine de l'histoire. Tout ce que je sais, c'est que je me suis bien amusée, que j'ai adoré l'histoire, l'humour et le style de l'auteure.

 

     Les personnages sont vraiment des points forts ! J'ai comme qui dirait un coup de cœur pour Felicity, mais aussi pour McAllistair ! Ces deux-là sont vraiment géniaux et super drôles !! Je dois dire qu'une grande partie du suspense vient d'eux et de mon envie de savoir ce qui allait se passer entre eux et notamment voir comment allait évoluer leur relation !!

 

       Bon, par contre, la fin est comme le reste du roman, je ne m'en souviens plus du tout ! Je dois dire que je ne me rappelle pas un suspense fou... Cela dit, j'ai quand même envie de lire la suite pour savoir ce qui va arriver à Felicity, et puis si Terrence est aussi concerné, ça ne me dérangerait pas !!

 

Un roman plein d'humour !

 

16 / 20

 

Lu pour le challenge Un mot des titres, session 46 [ma participation]

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre éponyme

→ un livre ayant moins de 400 pages

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 31 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

- Il était comment, le type avec qui je suis partie ?
- Vraiment pas mal.
- Ok ! me suis-je énervée. Mais à quoi ressemblait-il ? Les cheveux longs et noirs ?
Elle a éclaté de rire.
- Je suis surprise que tu t'en rappelles.
- Oh, merde ! merde ! merde !
Il y a eu un long blanc.
- Allez, Feli, ce n'est pas la fin du monde. Tu ne t'es pas amusée ?
J'ai senti que j'avais vraiment touché le fond. Je n'arrivais pas à croire que je m'étais envoyée en l'air avec ce... ce... Argh...
- Je ne sais pas, ai-je marmotté. Je ne m'en souviens absolument pas.
- Ben, je peux te dire que tu nous as vraiment fait rire. Quand tu as été bien pompette, tu as tiré le type sur la piste de danse et tu l'as à moitié déshabillé.
- Oh, non...
- Hum... Après votre départ de la boîte, j'étais un peu inquiète. Mais Mario m'a assurée que tout irait bien. Il ne s'était pas trompé, je suis sortie dix minutes plus tard pour voir si je te voyais... Vous n'étiez pas bien loin.
- Ah oui ? ai-je couiné.
Elle s'est esclaffée.
- Vous avez dû essayer toute la longueur du mur de la ruelle, si tu vois ce que je veux dire.
J'ai dégluti bruyamment.
- Feli, chérie, on reparlera de tout ça dans la voiture. Prépare toi et prends un petit-dèj'. Je te retrouve dans une heure.
Elle a raccroché.
Je n'arrivais pas le croire. J'avais couché avec lui !

Pages 26 et 27

    Les anges mordent aussi est le premier tome de la saga Felicity Atcock, écrite par Sophie JOMAIN. Il vient de France. Il a été publié en 2011 pour la première fois et réédité en 2015 par l'édition France Loisir avec le second tome. Il compte 299 et 595 pages en tout.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantastique Romance
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg