Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 11:03

Résumé :

   Fitz n'a que 6 ans le jour où sa mère le dépose chez celui qui doit être son père : le Prince Chevalerie. Il est recueilli par Burrich le maître d'écurie. Il est le bâtard et c'est pour cette raison que le roi Subtil décide de lui faire enseigner l'art de la magie, mais aussi celui de devenir un assassin...

Arrivera-t-il à devenir ce qu'on attend de lui ? Sa position de bâtard ne lui posera-t-elle pas de problèmes ?

 

Avis :

   Bon, je savais bien que ma sœur et mon père adoraient ce bouquin, mais je n'avais pas franchement envie de le lire. J'aime bien la fantasy, mais finalement sans plus. Cela dit, le jour où j'ai vu que ma nouvelle consigne pour le challenge Le challenge dont vous êtes le héros était de lire le coup de cœur d'un de mes proches, j'ai su que j'allais sans doute devoir lire ce premier tome. J'avoue que je n'étais pas vraiment enthousiaste à l'idée de le commencer, déjà, il a fallu que je le trouve dans la bibliothèque, et puis, je ne sais pas, je n'arrivais pas à me lancer...

 

    J'ai finalement réussi à lire les premiers chapitres et là, il s'est passé quelque chose d'assez étrange, puisque dans un sens, même si l'histoire est assez lente, j'ai commencé à être captivée par l'histoire, à vouloir lire la suite. Cependant, d'un autre côté, je n'avançais pas du tout. C'est comme si les pages ne se tournaient pas... Et au final j'ai dû mettre trois ou quatre semaines avant d'arriver au bout de ce premier tome !

 

    Mes sentiments vis-à-vis de ce roman sont complètement paradoxaux, puisque d'un côté, j'ai adoré l'histoire, le suspense, les personnages, les péripéties, mais de l'autre, je l'ai trouvé extrêmement long. Le terme est fort, mais par moment, je me suis ennuyée... Alors qu'en même temps, ce qui était raconté était captivant et super intéressant ! Je pense, que le problème vient que le rythme du récit est très lent et que je voulais que l'intrigue avance plus vite !

 

     J'ai beaucoup aimé Fitz et sa volonté ! Son mental est vraiment remarquable ! J'ai vraiment beaucoup aimé le suivre dans toutes ses épreuves, notamment, celles de l'Art ! Burrich m'a aussi beaucoup plu. Les membres de la famille royal sont aussi très intéressants ! Leurs diverses personnalités enrichissent beaucoup l'ensemble du roman ! J'ai hâte de tous les retrouver, si jamais je lis la suite !

 

     Pour être franche, j'ai complètement oublié les dernières pages de ce premier tome... En fait, je crois bien que je suis incapable de résumer fidèlement tout ce qui a pu arriver à Fitz... Cela dit, en les relisant - et grâce à un rapide résumer de ma sœur - le suspense est revenu et je pense que je lirai sans doute un jour le tome 2, reste à savoir dans combien de temps !

 

Intéressant, mais long...

 

14 / 20

 

Lu pour le challenge dont vous êtes le héros, session 1 [ma participation] → Consigne n°2

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 31 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

"Ça fait six ans que je le nourris à ma table et aucun nouvelle de son père, jamais une pièce d'argent, jamais une visite, alors que d'après ma fille il sait parfaitement qu'il lui a fait un bâtard. Alors terminé de le nourrir et de me briser l'échine à la charrue pour lui mettre des vêtements sur le dos ! Que celui qui l'a fait lui donne à manger ! J'ai assez à faire avec la femme qui prend de l'âge et la mère de celui-ci à nourrir ! Parce qu'y a pas un homme qui en veut, maintenant, pas un, avec ce morveux sur ses talons. Alors prenez-le et refilez-le à son père."
[...]
"De qui il est ?" demanda-t-il enfin, toujours sans curiosité, comme quelqu'un qui réclame des précisions sur une situation afin de faire un rapport clair à un supérieur.
"De chevalerie, répondit le vieil homme qui m'avait déjà tourné le dos et s'éloignait de son pas mesuré sur l'allée de gravier. Le prince Chevalerie, ajouta-t-il sans s'arrêter. Celui qu'est roi-servant. C'est de lui qu'il est. Il n'a qu'à s'occuper de lui, bien content d'avoir réussi à faire un môme quelque part."

Page 14

     L'apprenti assassin est le premier tome de la saga L'assassin royal, écrite par Robin HOBB. Il vient des États-Unis et son titre original est The Farseer Trilogy, book 1 : Assassin's apprentice. Il a été traduit par Arnaut Mousnier-Lompré. Il a été publié en 1995 pour la première fois et réédité en 2002 par l'édition France Loisir dans la collection Piment. Il compte 568 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantasy Aventure
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 13:08

Résumé :

     Zelda est la fille d'une sorcière et elle est pleine de ressources pour faire mille et une bêtises. Sa mère, en partant de la maison, lui interdit d'ouvrir son livre de sortilège. Il n'en faut pas plus à la petite Zelda pour n'avoir qu'une envie : le lire !

Le lira-t-elle ? Quelles bêtises Zelda va-t-elle encore inventer ?

 

Avis :

    Je crois bien que j'avais déjà lu cet album avant de l'emprunter à la bibliothèque, parce que le titre me disait vaguement quelque chose. Par contre, l'histoire, elle ne m'a rien rappelée. En tout cas, même si je le connaissais déjà, j'ai beaucoup aimé cet album. Je l'ai littéralement dévoré. Je l'ai trouvé très amusant et d'une certaine manière assez captivant !

 

     Je trouve l'histoire vraiment très réaliste. C'est toujours quand on nous dit de ne pas faire quelque chose que l'idée arrive que ça pourrait être intéressant de justement le faire. Du coup, j'ai trouvé l'intrigue pleine d'humour et je me suis beaucoup amusée à suivre Zelda dans ses aventures ! Ce personnage est juste génial. Il est vraiment facile, même adulte, de s'y identifier !

 

      Les illustrations sont quant à elles, simples, mais efficaces ! Je trouve qu'elles traduisent vraiment bien le texte et apportent aussi beaucoup en humour. Elles ne sont pas là qu'en support, elles apportent aussi beaucoup. Bref, c'est un plaisir à lire, mais aussi à regarder ! Alors que demander de plus ! Tout ce que je peux ajouter, c'est que je vous le conseille ! Il est vraiment bien :)

 

Un très bel album !

 

16 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre éponyme

→ un livre ayant moins de 400 pages

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°7 (les bouteilles)

 

   Z comme Zelda a été écrit et illustré par Michel VAN ZEVEREN. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 2002 par l'édition École des loisirs dans la collection Pastel. Il compte 34 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse Fantasy
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 10:00

Résumé :

   Il était une fois une petite ogresse qui se nourrissait chaque dimanche d'un petit enfant. Cependant, un jour, un petit garçon entre volontairement dans son piège. Il commence alors à faire tout ce qu'elle lui demande et même plus... Dans ces conditions, il est difficile pour l'ogresse de le manger.

Le mangera-t-elle ? Mais dans le cas contraire, comment fera-t-elle ?

 

Avis :

    Cet album fait partie de la liste que je me suis faite d'après les conseils du magazine La Classe. Le résumé m'avait plutôt bien plu et j'avoue que j'aime bien le thème de l'ogre, donc c'est avec envie que j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque. Par contre, je suis déçue. Je ne m'attendais pas à grand chose, mais le format ne m'a pas plu...

 

    L'histoire entant que telle est plutôt pas mal, elle est certes assez clichée, mais elle fonctionne. Il y a même une sorte de suspense qui s'installe. Par contre, je n'ai pas du tout adhéré au style du récit. J'ai eu l'impression que l'auteur avait mis côte à côte des phrases, sans chercher à les connecter. Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un livre jeunesse, qu'il ne faut pas, au moins un minimum, construire son texte...

 

     Franchement, cet album me donne l'impression d'avoir été bâclé... Les illustrations sont sympathiques, mais sans plus. Mais ce qui me dérange le plus, c'est la façon dont le texte est intégré dedans. C'est comme s'il avait été imprimé sur une feuille blanche, découper et coller tel quel sur les dessins... Ce n'est vraiment très agréable ! Et puis, je ne sais pas, c'est comme si le disposer ainsi enlève une sorte d'unité à l'ensemble...

 

     Bon, après les personnages sont sympathiques. Ils sont certes clichés, mais vu l'histoire, c'est ce qu'il fallait ! Ils sont aussi très stéréotypés... Dans un sens, j'aurais bien aimé un peu plus d'originalité... Quelques choses qui les distinguent de tous les autres albums que l'on peut trouver ! Une autre chose que je n'aime pas trop, c'est le fait qu'ils n'aient pas de prénom, je trouve que ça leur enlève une certaine crédibilité...

 

Mouais, bof, je ne suis pas convaincue...

 

10 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre éponyme

→ un livre ayant moins de 400 pages

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 31 [ma participation]

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  → n°105 (salière et poivrier)

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

 

Autres livres lus d'Anaïs VAUGELADE :

☺ Laurent tout seul [mon avis]

 

   Le déjeuner de la petite ogresse a été écrit par Anaïs VAUGELADE. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2002 par l'édition L'école des loisirs. Il compte 30 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse Fantasy
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 11:28

Résumé :

     Peggy et sa grand-mère déménagent. Elles ont décidé d'aller s'installer pour les vacances au lac d'Aquila pour y vendre des chats de sérénité et des gâteaux. Mais rien ne se passe comme prévu, puisque la ville est attaquée par les animaux extraterrestres du zoo. Impossible de quitter la ville ! Peggy Sue doit trouver une solution si elle ne veut pas exploser ou être réduite en bouilli par une pierre...

Que peut-elle faire ? Qu'ont tous ces animaux ?

 

Avis :

     Dire qu'au départ je ne suis pas fan de cette saga et voilà qu'en moins d'un mois, j'aurais lu deux de ces tomes ! En plus, j'ai dû le lire vite pour le faire rentrer dans le challenge bookineur qui finissait le lendemain ! Je ne sais pas si c'est parce que je savais à quoi m'attendre, notamment du point de vue de l'univers loufoque, mais j'ai beaucoup aimé ce tome.

 

    L'avantage de cette saga, c'est qu'elle ne pose aucun problème de crédibilité, tout est possible ! Résultat, on prend pour argent comptant tout ce qui nous ait raconté. Les péripéties, toutes plus absurdes les unes que les autres, rendent l'ensemble plutôt captivant. Cependant, comme pour au moins le tome précédent, je trouve qu'il a y quelques longueurs et surtout que l'ensemble est trop simple... A aucun moment, je n'ai douté qu'elle puisse y arriver, et encore moins qu'un de leurs plans ne puisse pas fonctionner. Bien sûr, il y a quelques contre-temps, mais globalement, ils sont résolus en trois temps deux mouvements...

 

     Les personnages sont toujours sympathiques. Mais je dois dire que je ne m'attache pas vraiment à eux. Définitivement, Peggy Sue fait vraiment gamine... Dans son attitude et dans ses réflexions, ce qui a eu tendance à un peu m'agacer. Sébastian m'a plus plu dans ce tome que dans le précédent, il a arrêté ses jérémiades ! Granny Katy m'a aussi bien plu. Par contre, les fantômes, même s'ils étaient déjà peu présents dans les tomes précédents m'ont un peu manqué... Par contre, j'ai bien aimé le vent !

 

     La fin est intéressante, mais pour être franche, je ne m'en souviens même plus alors que ça ne fait qu'une semaine que j'ai terminé ce livre... Je crois que c'est en grande partie parce qu'elle est finalement très simple. Le plan, comme sa réalisation est super simple. Enfin, d'accord, il a fallu nourrir le vent et tout, mais rien d'irréalisable... C'est dommage !

 

Pas mal du tout, mais ça reste trop simple !

 

15 / 20

 

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°18 (la vue depuis le toit d'une maison)

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

 

- Où sont passés les vacanciers ? grogna le chien bleu. C'est mauvais tout ça. Je flaire encore une odeur monstrueuse.
Les mains soudées au volant, Granny Katy avait perdu son habituel sourire. A chaque croisement, elle jetait des coups d'oeil inquiets de part et d'autre du véhicule.
- Où sont les gens ? souffla-t-elle. En cette saison, ça devrait grouiller de monde.
Ils arrivèrent enfin sur une petite place que coupait en en deux un large pointillé tracé sur la chaussée à la peinture jaune. Peggy Sue songea que cette ligne rappelait les frontières multicolores des cartes de géographie. Un panneau avait été fiché dans un trou du bitume. Une inscription le rayait horizontalement, proclamant en lettres inégales :
Attention ! Si vous pouvez lire ce panneau il est déjà trop tard. Inutile de faire demi-tour, les reptilons ne vous laisseront pas passer. Vous êtes, comme nous tous ici, prisonniers d'Aqualia. Bonnes chances, essayez de survivre du mieux possible.
Votre ami, le maire (qui est désolé mais n'y peut pas grand-chose !).
Granny Katy eut une grimace égarée, mais déjà les roues du camion avait franchi la ligne fatidique.

Pages 39 et 40

Autres livres lus du même auteur :

☺ Elodie et le maître des rêves, tome 1 : La princesse sans mémoire [mon avis]

☺ Peggy Sue et les fantômes, tome 1 : Le jour du chien bleu [mon avis]

Peggy Sue et les fantômes, tome 2 : Le sommeil du démon [mon avis]

Peggy Sue et les fantômes, tome 3 : Le papillon des abîmes [mon avis]

☺ Peggy Sue et les fantômes, tome 5 : Le château noir [mon avis]

☺ Sigrid et les mondes perdus, tome 1 : L'oeil de la pieuvre [mon avis]

 

     Le zoo ensorcelé est le quatrième tome de la saga Peggy Sue et les fantômes écrite par Serge BRUSSOLO. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2003 par l'édition Plon. Il compte 282 pages, ainsi que 43 pages de courriers du lecteurs, soit au total 329 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantasy Jeunesse Aventure
commenter cet article
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

    Marine en a marre d'être une fée ! C'est terriblement ennuyeux de devoir être toujours gentille, propre, de raconter d'une voix mielleuse des histoires douces et tendres. C'est décidé, Marine sera désormais une sorcière !

Une fée peut-il devenir une sorcière ? Que va faire la maman de Marine ?

 

Avis :

     Je voulais une histoire rapide pour patienter une dizaine de minutes et j'ai donc décidé de commencer à lire la pile d'album que ma sœur m'avait rapporté de la bibliothèque. Pour être franche, je ne me souvenais pas du tout du résumé que La Classe avait pu faire de cet album et du coup, je n'attendais rien de particulier... Pourtant, au final je suis déçue !

 

    Déçue parce que l'histoire n'a pas su me capter, déçue aussi par les illustrations et les personnages que je n'ai pas réellement aimés. C'est dommage, parce que le thème de départ est plutôt intéressant. Une fée qui ne veut pas être une fée, mais préfère être une sorcière, ça peut paraître commun, mais il y a plein de choses à faire avec. Et surtout, ce genre de thème peut amorcer une réflexion sur la possibilité de faire autre chose que ce qui est attendu de nous. Cependant, ici, dans ce livre, j'ai trouvé que l'histoire développée était finalement assez bateau et simple. Il n'y a rien de vraiment surprenant dans ce qui est proposé. Il y avait je pense plus de choses à faire avec un thème comme celui-ci. J'ai l'impression que l'intrigue est resté superficielle...

 

     Bon après, l'histoire est sympathique à lire. C'est surtout la conclusion qui m'a intéressée. Je trouve que ce sont de bonnes visions qui sont données [que quoi qu'on fasse, notre maman - et parents en général, je pense - nous aimera toujours et que l'on ne se définie pas que par un seul aspect, on peut être plein de choses à la fois : une fée et une sorcière !]. J'ai bien aimé finir là dessus ! Mais je crois que j'aurais préféré que le thème soit abordé autrement.

 

    En fait, je crois que mon problème vient principalement des illustrations que je n'ai pas franchement aimé. Et plus précisément, je n'ai pas aimé la façon dont sont représentés les personnages. Je trouve que les fées sont peu différentes physiquement des sorcières... Et puis pour des êtres gracieux, propres et tout, leur visage est un peu ingrat... Bon, sinon, j'ai bien aimé les bâtiments que l'on aperçoit... Une dernière chose sur les images, je ne suis pas certaine d'être capable, seulement à partir des images, de recomposer l'histoire. Je les trouve assez confuses en fait !

 

     Un dernier mot pour les personnages. Je ne suis pas une grande fan de Marine. Le problème, c'est que je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui ne va pas. Après, c'est peut-être juste parce que je ne me suis pas attachée à elle. C'est d'ailleurs le même problème avec sa mère. Je sais bien que Marine fait une sorte de "caprice" et que c'est peut-être ce qu'il faut faire, mais j'ai eu du mal avec l'attitude "Bah va-y part !" qu'adopte la mère...

 

Bof, je n'ai pas accroché...

 

11 / 20

 

Autres avis : Luna

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

 

 

    La fée sorcière est un album écrit par Brigitte MINNE et illustré par Carll CNEUT. Il vient de Belgique et son titre original est Heksenfee. Il a été publié pour la première fois en 1999 et réédité en 2000 par l'édition Pastel - L'école des loisirs. Il compte 31 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Album Jeunesse Fantasy
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 10:00

Résumé :

     Peggy a été envoyé en vacances chez sa grand-mère, dans un lieu bien étrange où les pommiers servent de paratonnerre, où les chats changent de couleur quand on les caresse car ils absorbent tout notre stress. Mais le plus étonnant, c'est ce gigantesque papillon qui rend heureux tous ceux qui sont sous son ombre. Le problème, c'est qu'un mystérieux ennemi, essaie de mettre le feu à ses ailes.

Qui est-ce ? Peggy Sue pourra-t-elle intervenir avant qu'il ne tue le papillon et réduise le village en morceaux ?

 

Avis :

     Pour être franche, je n'étais pas vraiment pressée de commencer ce troisième tome, parce que je ne garde pas un très bon souvenir des premiers tomes - à tord d'ailleurs vu ma chronique pour le second tome ! Mais il est bleu, le tome suivant aussi et celui encore après contient le mot noir, alors ça aurait été dommage de n'en lire aucun, surtout que ce sont des lectures plutôt rapides ! Alors je l'ai commencé et je dois dire que j'ai plutôt bien aimé...

 

     Plutôt bien aimé, signifie quand même que j'ai trouvé le temps un peu long. J'ai bien aimé l'histoire, mais je ne lui ai pas trouvée de suspense particulier... Bon, cela dit, il s'y passe quand même plein de choses et l'histoire a quand même quelque chose d'assez addictif ! Ce que je veux dire par là, c'est que même si ses aventures sont complètement loufoques, j'avais envie de savoir ce qui allait arrivé ! Au final, je ne sais même plus si cet univers complètement farfelu et invraisemblable m'a dérangée, au début, c'est sûr, mais de toute façon, c'est la saga qui veut ça, alors autant s'y résigner !

 

    Pour les personnages, je ne suis pas trop fan... Peggy Sue et le chien bleu sont sympathiques, mais j'ai du mal à m'y attacher. Idem pour Sébastien. Le peu que j'ai vu de lui dans ce tome m'a plutôt agacé avec [son discours sur j'ai 70 ans, on n'est pas compatible, etc]... Par contre, j'ai plutôt bien aimé sa grand-mère, elle m'a plutôt amusé. Sean aussi m'a bien plu.

 

    La fin m'a surprise dans le sens où je me demande bien ce qu'il va pouvoir se passer maintenant que [le problème des invisibles est réglé]. Je me doute bien que ceux sur Terre vont poser des problèmes, mais ça n'aura plus du tout la même dimension, non ? Bon, sinon, je l'ai bien aimé, même si je l'ai trouvé assez simple. Mais c'est finalement le cas pour tout ce qu'elle entreprend, il y a toujours des contretemps, mais rien d'impossible ! Enfin, c'est quand même intéressant à lire et du coup, je pense que je lirai les prochains tomes bientôt, sans attendre 2 ans comme ce que j'ai apparemment fait pour ce tome-ci !

 

      Une dernière chose, j'ai eu la surprise de découvrir après le courrier du lecteur - que je n'ai pas lu, soit dit en passant -, l'histoire du tigre caché. Premier problème, je ne sais pas où s'insère cette histoire, ni à quelle occasion elle a été évoquée, surtout qu'elle semble plutôt se rattacher à la saga Peggy Sur et le chien bleu. Personnellement, je n'ai pas trop vu l'intérêt de cette histoire que j'ai moyennement apprécié. En fait, elle m'a même un peu gâché mon plaisir d'avoir terminé un tome plutôt sympathique, ce qui est dommage !

 

Un troisième tome intéressant !

 

14 / 20

 

Lu pour le challenge Bookineurs en couleur, session 3.1 [ma participation]

Lu pour le challenge New PAL 2016 [ma participation]

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°75 (nuages)

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

 

- Qu'attends-tu exactement de moi ? interrogea Peggy.
- Je sais que tu as triomphé des pièges incroyables du mirage, chuchota la vieille dame. Dans le monde des sorcières, ces choses se colportent vite. Nous espérions que tu pourrais t'attaquer aux forgerons des nuages et... Détruire leurs aciéries.
- Rien que ça ! s'exclama Peggy.
- Tout le monde compte sur toi, supplia Granny. J'ai parlé en ton nom au conseil du village, je leur ai affirmé que tu étais la seule capable d'en finir avec les ennemis du papillon.
- Et maintenant ils attendent que j'accomplisse un miracle ! grogna la jeune fille. Merci de m'avoir demandé mon avis !

Page 58

Autres livres lus du même auteur :

☺ Elodie et le maître des rêves, tome 1 : La princesse sans mémoire [mon avis]

☺ Peggy Sue et les fantômes, tome 1 : Le jour du chien bleu [mon avis]

Peggy Sue et les fantômes, tome 2 : Le sommeil du démon [mon avis]

☺ Peggy Sue et les fantômes, tome 4 : Le zoo ensorcelé [mon avis]

☺ Peggy Sue et les fantômes, tome 5 : Le château noir [mon avis]

☺ Sigrid et les mondes perdus, tome 1 : L'oeil de la pieuvre [mon avis]

 

     Le papillon des abîmes est le troisième tome de la saga Peggy Sue et les fantômes écrite par Serge BRUSSOLO. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2002 par l'édition Plon. Il compte 305 pages, ainsi que 15 pages de courriers du lecteurs et 10 pages pour l'histoire Une aventure de Peggy Sue et le chien bleu : La chose qui grattait derrière le mur, soit au total 332 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Fantasy Jeunesse Aventure
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 10:00

Résumé :

    Partis de leur village après leur mariage, Aaricia et Thorgal se retrouvent invités à une fête au pays d'Aran. Là-bas, l'ambiance est loin d'être joyeuse, mais cela va changer quand Aaricia va réaliser une vieille prophétie et devenir leur reine.

Que va-t-elle devenir ? Et Thorgal, deviendra-t-il roi ?

 

Avis :

    D'après livraddict, ce tome est le premier tome que je n'avais pas déjà lu. Cependant, je n'avais aucun souvenir des deux tomes précédents... avant de les lire dimanche bien sûr ! Enfin bref. Pour l'instant, je dois dire que c'est le tome que je préfère. L'histoire est vraiment intéressante !

 

     L'intrigue est pleine d'actions, je trouve ! Franchement, il se lit très très bien. Bon, cela dit, il reste assez prévisible et basique. Prenons les trois épreuves, la première est vraiment pas mal. La deuxième m'a déjà laissé une impression moins bonne, car j'ai eu l'impression que quoi qu'ils fassent ou disent, ils auraient eu les clés. Quant à la troisième, ce n'est juste de la chance et donc il n'y a aucun suspense... C'est dommage !

 

      Je viens de me rendre compte que je n'avais pas encore parlé des personnages... A croire que pour l'instant, ils ne m'intéressent pas plus que cela. Là, je n'en parle que parce qu'Aaricia apparaît comme une fille complètement irréfléchie et aussi un peu stupide... Dire que moi, je me souvenais d'elle comme d'une femme débrouillarde et intelligente ! Là, c'est le jour et la nuit :)

 

     J'ai bien aimé la fin, surtout que je ne l'avais pas du tout vu venir. Mais du coup, je n'arrête pas non plus de me dire qu'il n'y a pas eu assez d'indices. C'est pareil, je n'arrive pas à comprendre comment Thorgal à compris [que les trois jeunes hommes étaient les trois vieillards et que l'eau qu'il doit ramener une potion qui les rend jeunes]. Du coup, je lirai la suite... Mais cela dit, je ne me suis toujours pas jetée dessus...

 

    Et les dessins ! Je ne sais pas si c'est parce que je m'y habitue ou non, mais je les ai trouvés plus agréables. J'ai aussi l'impression qu'ils se "délicatisent"... Les traits s'affinent. Personnellement, je les trouve plus jolis ! Bon, certains personnages restent grossiers, mais quand on prend la gardienne des clés, par exemple, le trait s'affine...

 

Une histoire très intéressante, quoique attendue

 

14 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → Livre ayant plus de 10 voyelles dans le titre 

→ livre ayant moins de 300 votes.

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

 

Autres livres lus écrit par Grzegorz ROBINSKI :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

Autres livres lus écrit par Jean VAN HAMME :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

    Les trois vieillards du pays d'Aran est le troisième tome de la sage de bande-dessinée Thorgal écrit par Grzegorz RISINSKI et Jean VAN HAMME. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 1981 par les éditions du Lombard. Il compte 48 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Bandes-dessinées Fantasy
commenter cet article
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

    A la veille de leur mariage, Aaricia est enlevée par des aigles. Thorgal et les hommes du village partent à sa recherche, mais rapidement, ils perdent leur trace. Bjorn refuse de laisser tomber, mais le reste de l'équipage n'est pas d'accord. C'est dernier décide alors de l'abandonner avec Thorgal, puisque ce dernier s'est opposé à leur décision.

Retrouveront-ils Aaricia ? Qui l'a enlevé ?

 

Avis :

    J'ai commencé ce second tome quelques heures après avoir terminé le premier opus. Globalement, j'ai bien aimé, mais j'ai eu tendance à un peu m'ennuyer...

 

     L'intrigue est basique : l'enlèvement, la recherche, la dispute, l'abondant en pleine mer, etc... Enfin je veux dire que c'est vu et revu et puis question suspense, ce n'est pas franchement palpitant ! Enfin, je veux dire qu'on n'est qu'au second tome, il est donc impossible que ça échoue...

 

    Mon problème vient surtout de la fin, qui est... vide ! Je suis désolée, mais je ne trouve pas mieux pour exprimer ce que je ressens... Je m'attendais à une bonne bagarre, quelque chose pour récupérer Aaricia. Mais finalement, il n'y a qu'une discussion, certes intéressante, mais qui n'a pas su éveiller mon intérêt. Je pense surtout que ces réponses arrivent trop tôt, personnellement, je ne m'étais pas encore demandée d'où il venait ! Et puis, cette fin m'a paru vaine : on a presque seulement droit à un "Bah c'est trop tard, repart avec elle !". Ce qui est dommage...

 

     Sinon, je crois que je m'habitue aux dessins... Je ne les aime toujours pas, mais il ne me dérange plus comme dans le premier tome... Avec un peu de chance, ils vont encore s'améliorer pour arriver aux graphismes que j'aimais ! Bon, sinon, même si la fin n'a aucun suspense, je lirai la suite !

 

Bien, mais l'histoire m'a paru un peu vaine...

 

12 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → livre ayant moins de 300 votes.

 

Autres livres lus écrit par Grzegorz ROBINSKI :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

Autres livres lus écrit par Jean VAN HAMME :

☺ Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

    L'ile des mers gelées est le second tome de la sage de bande-dessinée Thorgal écrit par Grzegorz RISINSKI et Jean VAN HAMME. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 1980 par les éditions du Lombard. Il compte 48 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Bandes-dessinées Fantasy
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

    Pour être tombé amoureux de la fille du chef Gandalf-le-fou, Thorgal est condamné à mort par ce dernier. Attaché à un rocher à marée montante, il est sauvé par une mystérieuse femme qui en échange de sa liberté lui demande un an de service.

Que va-t-elle lui demander de faire ? Thorgal retrouvera-t-il Aaricia ?

 

Avis :

    Cette saga est un peu LA saga BD de la famille. Je veux dire par là que depuis que je suis toute petite, mon père achète dès leur sortie les tomes de cette série. Donc, au fil des années, j'ai feuilleté de nombreux tomes et je m'étais toujours dit qu'un jour je lirai cette saga - sans les ajouter à ma PAL, parce que cinquante livres d'un coup, ça ferait mal ! Et, en cherchant tous les livres avec le mot "noir" dans ma PAL, j'ai découvert que le quatrième tome de Thorgal correspondait, sauf qu'avant, il allait falloir que je lise les trois premiers tomes...

 

     Premier constat, on est loin du graphisme que l'on retrouve dans les tomes 30 et quelque. J'ai trouvé les dessins grossiers et... Je ne sais pas trop comment les décrire. Ils sont plutôt sombres, avec des traits épais, en fait, ils me font penser aux vieilles BD, ce qui est normal vu la date de parution, c'est juste que je ne m'attendais pas à un tel décalage avec les derniers tomes... Du coup, les illustrations ont été une première déception pour moi !

 

     L'histoire ensuite est sympathique, mais elle n'est pas transcendante. Le problème, c'est surtout qu'à la moitié du tome, on nous dit "Rendez-vous au prochain numéro". Pourtant, il nous reste encore 20 pages... Là commence une nouvelle histoire, qui soit dit en passant est captivante ! Cependant, elle n'a aucun lien avec l'histoire principale, impossible de la situer dans le temps ou dans l'espace, ce qui est très déstabilisant ! J'aurais aimé que ce passage soit placé dans le contexte, parce que là, elle arrive comme un cheveu du la soupe :)

 

    La fin de la première partie est intéressante, mais elle n'a pas de suspense particulier... Ce n'est pas que je n'ai pas envie de lire la suite, mais disons que rien ne m'y pousse ! Enfin, je dis ça, mais je l'ai lu quelques heures après...

 

Bien, mais les illustrations ne me plaisent pas !

 

12 / 20

 

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → Livre ayant plus de 10 voyelles dans le titre 

→ livre ayant moins de 300 votes.

 

Autres livres lus écrit par Grzegorz ROBINSKI :

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

Autres livres lus écrit par Jean VAN HAMME :

☺ Thorgal, tome 2 : L'ile des mers gelées  [mon avis]

☺ Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran [mon avis]

☺ Thorgal, tome 4 : La galère noire [mon avis]

 

    La magicienne trahie est le premier tome de la sage de bande-dessinée Thorgal écrit par Grzegorz RISINSKI et Jean VAN HAMME. Ce premier tome regroupe deux histoires : La magicienne trahie et Presque le paradis. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 1980 par les éditions du Lombard. Il compte 48 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Bandes-dessinées Fantasy
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

    Il existe un petit peuple appelé les Schtroumpfs. Ils ont un étrange dialecte, puisqu'ils schtroumpfent. Seulement, ils sont en danger, car une étrange épidémie se répand...

Vont-ils s'en sortir ?

 

Avis :

    Je ne suis pas une grande fan des Schtroumpfs, mais comme le mot du challenge Un mot des titres est "noir", j'ai fait une recherche archéologique pour retrouver des livres qui pourraient correspondre, et il y avait celui-ci... Je me suis donc empressée de le lire, surtout que comme c'est une BD, ce n'est pas bien long... J'ai bien aimé, mais finalement sans plus, seule la deuxième histoire m'a vraiment plu...

 

     Les Schtroumpfs noirs sont sympathiques, mais j'avais déjà lu cette histoire, du coup, je savais déjà ce qui allait arriver... Je l'ai trouvé assez longue et un peu ennuyeuse... Elle est sympathique, mais j'ai trouvé le temps long... Par contre Le schtroupf volant est vraiment très très drôle ! Je me suis bien marrée ! "Tiens, mais c'est ma poule, ah non, la mienne, elle avait des plumes !" Bref, je n'ai rien à redire, j'ai passé mon temps à rire. Mais du coup, j'ai été déçue par Le voleur de Schtroumpfs. L'histoire est sympathique, mais je l'ai trouvé assez superficielle... On ne va pas très loin dans l'histoire où dans les magouilles...

 

    Autre chose aussi, personnellement, je n'aime pas trop ne pas savoir qui est qui dans l'histoire. Ce qui je veux dire, c'est qu'à part le grand schtroumpf, c'est impossible de les différencier... Bon, sauf celui à lunettes... Du coup, c'est difficile de s'y attacher. Est-ce que le schtroumfp capturé est le même que le schtroumpf volant ? Si oui, ce serait sympa de lui donner un nom... Comme dans les dessins animés, il me semble qu'ils en ont...

 

Bien, mais sans plus !

 

14 / 20

 

Lu pour le Challenge Un mot, des titres, session 44 [ma participation]

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → livre ayant moins de 300 votes.

 

    Les Schtroumpfs noirs est le premier tome de la sage de bande-dessinée Les Schtroumpfs écrit par PEYO. Ce premier tome regroupe trois histoires : Les Schtroumpfs noirs, Le schtroumpf volant et Le voleur de schtroupfs. Il vient de Belgique. Il a été publié pour la première fois en 1978 par l'édition Dupuis. Il compte 62 pages.

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Bandes-dessinées Fantasy
commenter cet article

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg