Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 10:00

Résumé :

   Le monde a bien évolué depuis que les scientifiques ont trouvé le moyen de prolonger éternellement. Désormais, pour avoir accès à ce traitement, les adultes doivent signer La Déclaration et ainsi rénoncer à avoir des enfants. Mais tous ne respectent pas leurs engagements, et ont quand même des enfants, c'est dernier sont des surplus, des erreurs de la nature...

    Anna en fait partie, retrouvée à l'âge de 2 ans, elle vit depuis au Foyer de Range Hall. Elle fait tout pour se faire pardonner d'être née. Elle est quasiment un Bon élément... Enfin, jusqu'au jour où Peter débarque. Il semble tout savoir d'elle et connaître ses parents...

Qui est-il ? Que lui veut-il ?

 

Avis :

    Ca fait une éternité que je n'ai pas lu de dystopie... Quand j'ai vu ce livre à la bibliothèque, le résumé m'a bien plu. Cela dit, je ne m'attendais pas à des merveilles. L'histoire avait l'air sympathique, mais je ne sais pas, disons que je savais qu'elle n'allait pas casser quatre pattes à un canard... Et finalement, je dois dire que je ne me suis pas trop trompée...

 

    Je ne sais pas exactement quoi en penser... Je n'ai jamais ressenti ça en lisant un livre... Pendant la première moitié du roman, j'ai été... écoeurée par ce que je lisais. C'est insupportable de lire le traitement qu'on leur inflige au Foyer... Il y a bien sûr l'injustice pour ce qu'ils vivent, mais j'ai surtout eu l'impression de lire l'histoire d'enfants torturés sous-prétexte qu'ils n'auraient pas dû naître... J'ai vraiment cru que j'allais être malade en lisant ce livre...

 

    Heureusement, petit à petit, les descriptions sur ce qu'ils vivent cessent... L'histoire avec Peter prend le dessus... Franchement, c'est intéressant... Mais j'ai aussi eu l'impression de beaucoup tourner en rond... Je pense qu'on aurait pu faire beaucoup plus avec les événements dont l'on dispose. Enfin, je veux dire, Peter répète toujours la même chose, Anna aussi... C'est dommage, je trouve !

 

    Côté personnage, je les ai bien aimés, mais j'ai un peu de mal avec le côté embrigadé d'Anna. Je sais bien qu'elle ne pouvait être différente, mais ça m'a un peu dérangée... En fait, ce que j'arrive le moins à accepté c'est qu'elle-même fait preuve de violence ! Quant à Peter... Et bien, le problème, c'est qu'il est trop banal... Encore une fois, c'est dommage ! Etonnement, c'est Mrs Pincent qui m'a le plus plu... Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois qu'elle était là, j'avais Dona Blanca de la série Velvet dans la tête... Par contre, Sheila m'a pronfondément déçue...Je n'en reviens pas de ce qu'elle fait !

 

    La fin est l'un des passages que j'ai préféré... Il y a enfin du suspense, mais ce qui est le plus intéressant, c'est de voir les histoires se déméler... Bon après, je ne vais pas mentir, c'est quand même hyper prévisible... Peter et Mrs Pincent se sentaient à des mètres à la ronde, bon cela dit, ça n'impêche pas que j'ai été bien surprise du contexte ! En tout cas, j'ai adoré l'amour des parents d'Anna, c'est magnifique... Bon cela dit, je trouve les dernières pages un peu trop facile [le suicide des parents ok, mais que le grand-père débarque pile quand il faut...] Par contre, je trouve que les dernières pages n'appellent pas franchement à une suite. Reprendre leur vie en temps que légal et se battre contre la Déclaration, je ne sais pas, mais ça ne m'attire pas vraiment... Enfin, peut-être que je le lirai, ou pas !

 

Un roman qui me laisse un goût assez désagréable...

 

12 / 20

 

Autres avis : Luna

"Va t'assoir là-bas, lui ordonna Mrs Pincent en désignant une place vide. A côté d'Anna."
Celle-ci s'efforça de regarder droit devant elle pendant qu'il la rejoignait, mais ses yeux durent comme aimantés dans sa direction et elle sentit son coeur battre la chamade en croisant son regard. Le nouveau l'observait fixement, comme s'il n'avait peur de rien, comme s'il ignorait Où-Était -Sa-Place.
Mrs Pincent n'était pas plus tôt repartie, après avoir bien spécifié que personne ne devait prêter attention au nouveau Surplus, qu'il se pencha vers elle, comme si s'adresser à quelqu'un en plein séminaire d'apprentissage était ce qu'il y avait de plus normal au monde. "C'est toi Anna Covey ? murmura-t-il d'une voix si basse qu'elle crut l'avoir rêvée. Je connais tes parents."

Page 39

 

     La Déclaration est le premier tome de la saga du même nom, écrite par Gemma MALLEY. Il vient du Royaume-Uni et son titre original est The Declaration, Anna's Story. Il a été traduit par Nathalie Peronny. Il a été publié pour la première fois en 2007 et réédité en 2007 par l'édition Naïve.  Il compte 366 pages.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Luna 23/03/2016 18:38

Ah ? Seulement 12 ?
Personnellement, je l'avais beaucoup aimé ! J'aime bien cette idée d'empêcher les naissances vu que les gens sont quasi-immortels dorénavant...

ananas-fait-sa-salade 24/03/2016 11:36

L'idée est sympa, mais je n'ai pas accroché à l'histoire... Je ne savais pas que tu l'avais lu... As-tu lu les tomes suivants ?

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg