Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:00

Résumé :

     Marie-Thérèse, l'infante d'espagne s'apprête à épouser le roi de France Louis XIV. Elle ne le connaît pas encore, pourtant, elle l'aime déjà. Mais elle va devoir faire face à de nombreuses rivales, car le roi est un grand séducteur.

Va-t-elle réussir à s'imposer face aux maîtresses du roi ?

 

Avis :

    J'aime beaucoup les romans historiques comme celui-ci. Je trouve que c'est une bonne manière d'en apprendre plus sur les grands personnages, comme Louis XIV. Là en l'occurrence, c'est sur sa femme, Thérèse. Je dois dire que je ne la connaissais pas du tout, je ne savais même pas son nom avant de commencer ce livre ! J'ai bien aimé, mais j'ai un peu de mal à y croire...

 

     Le récit m'a paru assez peu crédible, dans le sens où le texte change régulièrement de voix. Par moment, il est à la première personne, dans la tête de Thérèse ou Louis, puis on passe à la troisième personne... C'est assez perturbant ! En prime, le fait que ce soit à la première personne, ça m'empêche d'être vraiment certaine que c'est la vérité... Je veux dire, malgré les lettres, on ne peut pas réellement savoir ce que Thérèse ou les autres pensaient... Mon deuxième problème vient du fait qu'il n'y a pas de sources de citées, autres que celles données en quatrième de couverture... C'est dommage. Je pense qu'un simple commentaire de l'auteur aurait apporté beaucoup...

 

     L'histoire en elle-même est sympa, je n'aurais jamais pensé qu'un mariage arrangé soit aussi heureux. Enfin, je veux dire, le roi et Thérèse semblent vraiment s'aimer. Je regrette cependant, que Thérèse n'est pas un plus grand rôle en politique ou même face à son mari. Elle agit très peu et c'est finalement un récit très passif... Dans un sens, c'est dommage, mais on ne peut pas changer l'histoire ! Et puis, ça reste intéressant !

 

     J'ai beaucoup aimé le caractère de Thérèse. Elle a une sacré force de caractère, c'est dingue la manière dont elle accepte les liaisons de Louis, ou encore la mort de ses enfants. Je n'aurais jamais pensé que ce roi si célèbre qui était à l'apogée du royaume de France ait perdu cinq de ses six enfants légitimes... Mais une chose est sûre, c'est que leur amour et le soutient que le roi lui donne est fabuleux et fait rêver !

 

     La fin est franchement bien. On voit le soutient du roi, jusqu'à la toute fin... Dans un sens, la mort de la reine est très romantique, puisqu'elle meurt lorsque Louis la laisse... Le petit prologue est pas mal, je trouve qu'il donne les éléments importants sur les autres personnages... J'avoue que Louis m'a légèrement déçue en épousant la marquise de Maintenon, et tout simplement en allant voir ailleurs malgré la superbe femme qu'il a !

 

     J'ai un autre regret par rapport à ce roman, je trouve que l'on manque de précision temporelle. J'étais un peu perdue dans les dates, puisqu'il n'y en a quasiment pas. C'est assez difficile de se situer dans ces conditions ! C'est dommage, moi j'avais l'impression que seulement quelques années (et encore) c'était écoulé, alors qu'en fait plus de 20 sont passés... C'est assez désagréable car impossible de vraiment se représenter les événements dans ce cas...

 

Vraiment pas mal, mais ce n'est pas toujours facile d'être certaine que ce soit vrai !!

 

15/20

Soudain, elle voit le cardinal s'approcher des souverains, interrompre leurs conversations languissantes et annoncer :
- Il y a là du côté français, derrière la porte, un inconnu. Il frappe. Il demande qu'on lui ouvre.
Le cœur de la jeune fille fait un bond. Du côté français ? Un inconnu ? Qui ? Comment a-t-il pu se glisser jusqu'ici ? Il y a des gardes partout, elle le sait. Elle les a vu en arrivant. C'est pareil en France. Ils sont disposés au long des berges de la rivière, et en éventail autour de l'accès aux ponts, il y en a même sur la petite pointe de l'île qui regarde vers l'Espagne. Alors, l'inconnu ne peut être qu'un personnage important. Se pourrait-il... ?
Elle remarque le signe de tête de son père qui répond à un sourire de sa tante, et prononce avec dignité :
- Qu'on nous laisse apercevoir cet étranger.
Aussitôt Mazarin entrouvre la porte, juste pour laisser deviner la silhouette d'un jeune homme. Thérèse rougit. Elle le voit. Elle le reconnait. C'est Louis.

Pages 23 à 24

   La femme du Roi-Soleil a été écrit par l'historiennne Jacqueline DUCHENE. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2005 par l'édition Jean-Claude Latès. Il compte 300 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans historique Romance d'époque biographie
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg