Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 15:11

Résumé : 

    Nitocris et Mérenrê sont les enfants de la première épouse du pharaon Pepi. Ce dernier commence à se faire vieux et prépare sa succession. Mérenrê semble être l'héritier le plus légitime, mais une autre des épouses de son père en a décider autrement. Heureusement, Nitocris pour veiller sur son frère et le conseiller.

Sera-t-il roi ? Quel sera la place de Nitocris ?

 

Avis : 

   Je pense que vous commencez à me connaître et vous savez donc que j'aime beaucoup les biographies romancées. Cette fois, je ne connaissais pas du tout l'héroïne, j'ignorais même son nom... J'ai commencé ma lecture sans apriori et finalement sans trop de doute, car je sais bien que les spécialistes savent peu de choses sur elle... Donc, forcément, on peut lui faire penser et agir un peu de la manière que l'on veut... Il n'y a aucun soucis par rapport à la véridicité, car même sa filiation ou ses actes sont inconnus !

 

    Pour l'histoire en elle-même, j'ai bien aimé. Je ne peux pas franchement dire que j'ai été captivée, car il y a de nombreux passages où je me suis dit "hein, quoi ??". Comme si ce n'était pas toujours très clair... Cela dit, mon plus gros problème vient du fait que la chronologie est assez étrange. J'ai eu l'impression que le temps avançait vraiment très vite. Qu'un an, voire plus s'écoule en quelques pages ne me dérange pas, à condition que ce soit vraiment clair et là ce n'est pas vraiment le cas... C'est dommage ! 

 

     J'ai bien aimé les personnages. Mais je ne trouve pas qu'ils soient très attachants. Nitocris m'a fait l'effet, même petite,  d'être adulte et c'est franchement étrange... Certaines de ces réflexions, notamment vis à vis du sexe et de son frère, donnait l'impression qu'elle avait bien plus que dix ans... C'est vraiment particulier ! Son frère est pas mal, quoi que peu présent. Pour un pharaon, je trouve qu'il ne prend pas assez de décision... C'est dommage. 

 

    Les personnages secondaires sont pas mal. J'avoue que j'ai eu du mal à suivre Baba, c'est d'ailleurs souvent à cause de lui que j'étais perdue au niveau de la chronologie. Et puis, j'ai trouvé qu'il prenait facilement la mouche... C'est assez désagréable et ça le rend bébé... J'ai par contre beaucoup plus apprécié Beket. Elle apporte vraiment à l'histoire, même si je trouve que son double jeu ne dure pas assez longtemps ou du moins n'est pas assez présent ! J'ai hâte de la revoir, car je pense qu'elle aura un grand rôle dans le tome suivant [avec ses prophéties].

 

    Avant de conclure, j'ai encore une remarque. Je trouve le texte assez vulgaire, notamment vis à vis du sexe. Je sais bien qu'au temps des égyptiens, ce n'étaient pas du tout tabou, ni rien, mais j'ai trouvé assez dérangeante la façon dont le sujet revenait tout le temps sur la table... C'est lourd ! Peut-être aurait-il fallu le faire avec plus de tact...

 

   La fin est pas mal. J'avoue que j'ai fini ce livre il y a une semaine et alors que je garde un bon souvenir du reste du roman, les dernières pages sont très floues... Je pense que je lirai la suite, pas parce qu'il y a du suspense, mais j'ai envie de savoir ce qui va se passer maintenant [que Merenrê a été tué]. Surtout que j'ai lu sur wikipédia que Nitocris avait sans doute été la première femme pharaon...

 

Bien, mais finalement sans plus !!

 

12/20

 

Lu pour le challenge Un mois = une consigne, session novembre 2015 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

La petite fille qui, d'après sa taille, devait avoir l'âge de Beket semblait porter un soleil sur la tête. Selon qu'elle se déplaçait de l'ombre à la lumière, l'astre se transformait tour à tour en cuivre en fusion ou en or liquide. L'étonnement de Baba ne connut plus de limites lorsqu'il s'aperçut que ce précieux métal avait l'aspect souple et laineux d'une chevelure. La princesse arborait un buisson de feu, une véritable toison d'or sur la tête. Était-il possible qu'une femme sur terre possédât une telle couleur de cheveux ? Serait-elle la fille du dieu soleil descendu sur l'Egypte ?

Page 24

 

   La fille aux cheveux d'or est le premier tome de la saga Nitocris, reine d'Egypte écrite par Christian CHAIX. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2004 par l'édition Calmann-Levy (Editions n°1). Il compte 264 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans biographie historique d'époque
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg