Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:00

Résumé :

   Deux amis tentent de rester en vie alors que le monde s'est écroulé. Une femme traverse le système solaire vers Europe, le satellite de Jupiter. Quatre jeunes se lancent dans une course endiablée en plein Paris. Un homme revient sur sa vie qu'il a dévoué à Dieu alors qu'il est enfermé dans une cellule à attendre sa mort prochaine.  Et un homme découvre dans le jardin de défunte grand-mère un bunker allemand.

Mais que vaut l'amitié face à la survie ? Comment survit-on à un voyage dans l'espace ? Quelles seront les conséquences d'une telle course ? Qu'est-on capable de faire par conviction ? Que cache ce mystérieux bunker ?

 

Avis :

    Je tiens tout d'abord à remercier Régis MOREAU de m'avoir envoyé ce livre en partenariat. En lisant les livres proposés sur livraddict, le résumé m'a tout de suite tapée dans l'œil, c'est donc pour ça que je l'ai demandé. Je ne sais pas trop quoi en pensé, parce que le résumé dit que les histoires sont "originales", ça je suis d'accord, "glaçantes ou terrifiantes" et surtout "surprenantes". Or je ne suis pas vraiment d'accord pour ces trois derniers termes... Seulement deux m'ont particulièrement surprise : Point de non-retour et La valeur d'utilité.

 

     La ligne de démarcation est une nouvelle intéressante, mais je l'ai trouvé finalement assez commune et prévisible. Ce que je veux dire, c'est que le thème implique que ça se termine ainsi. Personnellement, je m'y attendais [que l'un tue l'autre pour survivre]. Sans compter qu'on ne voit jamais les zombies, on sait qu'ils sont quelque part, mais du coup, je n'ai pas particulièrement eu peur. J'aurai bien aimé qu'on soit à la limite de la découverte, que leur vie se joue vraiment qu'à un fil. Là, j'ai tendance à me dire Kévin s'est monté le bourrichon en pensant que les zombies arrivaient... Enfin, ce que je veux dire, c'est que je n'ai pas ressenti leur peur.

 

    Point de non-retour est clairement la nouvelle que j'ai préféré. J'ai beaucoup aimé voyager avec elle, découvrir Kyu et la raison de ce voyage. C'est je pense la nouvelle qui m'a le plus prise au dépourvu et le plus émue aussi. Je me suis vraiment attachée à Milie et ses raisons sont vraiment remarquables, mais que ça se termine ainsi, c'est juste horrible [que sa famille soit soignée et sauver, mais que ce soit un voyage-suicide]. Quand j'ai compris ce qui se profilait, j'en ai été toute retournée ! J'aime aussi beaucoup la société décrite qui fond du profit ainsi et qui n'ont aucun scrupule à envoyer ainsi des astronautes...

 

     La valeur d'utilité m'a plu, mais pourtant, c'est l'une des nouvelles qui m'a le moins intéressée, du moins au début. L'univers ne m'attirait pas vraiment et finalement la course non plus. Le véritable intérêt est dans la fin, je trouve... Je ne l'avais pas vu venir ! [avec l'explosion des scooters et de la salle de paris] J'aurais préféré un peu plus d'actions dans la course, là, je ne me suis pas vraiment sentie concernée... Ou plus exactement, je ne l'ai pas imaginée pendant que je lisais et c'est dommage.

 

    La voie véritable m'a beaucoup dérangée, mais du coup c'est l'un des textes qui m'a le plus marquée. C'est extrêmement dérangeant d'être dans la tête de cet homme. Ce qu'il fait nous semble horrible, alors que lui est persuadé de servir un but ultime... C'est comme s'il essayait de nous convaincre, surtout qu'écrit à la première personne, ça donne presque l'impression en le lisant que l'on parle de nous... Je ne sais pas si je suis très claire, mais en gros, je me suis sentie lui ! Navrer mais je n'ai pas retrouver son nom... Par contre, j'ai été un poil déçue par l'épreuve de Satan, car je me doutais vu la question que ça finirait ainsi...

 

    Terrible est ce lieu est vraiment sympathique à lire. Par contre, je n'ai pas trop aimé le personnage principal - décidément, je ne retrouve pas son nom à lui non plus ! - mais je ne sais pas trop pourquoi... C'est surtout qu'il a un rapport étrange avec l'argent... Bon, je ne dis pas que je ne serais pas tentée de faire comme lui, mais il y a quelque chose d'assez malsain chez lui... Une nouvelle fois pas de peur, même à la fin, j'ai plutôt vu ça comme la fatalité [qu'il soit enfermé comme le SS avant lui] et surtout, dès le début, je m'étais qu'une telle chose serait amusante ! Donc pas de surprise non plus...

 

    Bon globalement, j'ai bien aimé, c'est juste que je m'attendais à ce qu'il y ait plus de suspense que ça. Mais ça vient peut-être du fait que comme ce sont des nouvelles, l'histoire est trop rapide pour que je rentre véritablement dedans... Et puis, je n'ai pas le temps de véritablement m'attacher aux personnages. C'est sans doute pour ça que Point de non-retour m'a autant plu, les personnages sont bien posés dès le départ et l'histoire se découvre petit à petit... Alors que les autres, on rentre dans le grand bain direct...

 

Bien, mais pas aussi sombre que je l'aurais voulu !!!

 

14  / 20

 

Lu dans le cadre d'un partenariat Livraddict avec les éditions Nouvelles noires et l'auteur Régis MOREAU

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 6 [ma participation] → livre ayant moins de 300 votes

Bonus : Challenge Gourmand, session 5 [ma participation]

- Je te confirme que nous sommes toujours dans la bonne direction, annonça Kyu.
Milie, absorbée par la vision fantastique de l'espace, répondit avec un léger décalage.
- Pas de doute possibles, sourit-t-elle.
En plein centre du hublot, un gros ballon avec des dégradés de marron, du foncé au plus clair, dominait. Majestueuse, Jupiter trônait, faussement immobile, sa lente rotation étant impossibles à détecter à l'oeil nu. Vu du poste de commande, la planète et ses satellites étaient d'une grande beauté et d'une infinie quiétude. Très loin de leur réalité froide et inhospitalières !
- Je crois qu'il est temps, poursuivit Kyu.
À contrecoeur, la jeune femme s'arracha à ce panorama grandiose.

Pages 53 et 54

    Au bord du gouffre a été écrit par Régis MOREAU. Il vient de France. Il a été publié pour la première fois en 2016 par l'édition Nouvelles Noires.  Ce livre compte 246 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans nouvelles drame
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg