Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 10:00

Résumé :

   Nanami s'est déclarée à Yano, pourtant ce dernier ne s'est pas ouvert à elle. Il est complètement renfermé depuis la mort de son ex petite ami, Yuri. Nanami est prête à attendre, mais il faut aussi que Yano lui montre qu'il tient à elle...

Que va-t-il se passer ? Leur relation va-t-elle évoluer ?

 

Avis :

    Je n'avais pas franchement été très emballée par le premier tome, mais je m'étais dit que j'allais donné une seconde chance à la saga... Je dois dire que ce second tome ne m'a pas plus convaincu que le premier, ce qui est vraiment dommage... Je dois dire que je trouve l'histoire fadasse et lente... En gros, j'ai l'impression que je n'avance pas et qu'en prime c'est tellement bâteau que ce n'est pas franchement intéressant...

 

    Je vais être honnête, je me suis ennuyée pendant le premier chapitre. A partir du second, j'ai été intriguée par l'histoire entre Yano et Yuri... Mais je dois dire qu'il m'a bien fallu deux-trois pages avant de comprendre qu'il s'agissait d'un flashback... En plus, d'une certaine manière je trouve les personnages difficiles à reconnaître, je n'avais pas vraiment percuté que ce n'était plus Nanami... Même chose pour le retour au présent, j'ai de nouveau été un peu perdue. Heureusement, l'attrait de l'histoire était là !

 

   Pour finir, le dernier chapitre m'a bien plu, mais je trouve qu'il n'a rien d'extraordinaire... C'est juste deux ado qui tombent amoureux... Enfin, je veux dire, il me manque quelque chose pour que vraiment ce livre soit captivant, ou même qu'il y ait du suspense... C'est dommage ! Du coup, je ne sais pas si je lirai le tome suivant... Enfin on verra, quand je retournerai à la bibli !

 

   Quant aux personnages, ils sont pas mal, mais c'est un peu comme l'histoire, il leur manque un petit quelque chose pour qu'ils soient vraiment attachants. Là, j'ai certes envie de savoir ce qui va leur arriver, mais globalement, ils ne m'intéressent pas vraiment... D'une certaine manière, ils n'ont pas franchement de caractère. C'est comme Yuri, elle passe pour quelqu'un incapable de faire un choix entre son ex et Yano... Elle n'est franchement pas présentée sous un beau jour, et puis je dois dire qu'elle m'a paru assez stupide...

 

Bof, ça ne s'améliore pas !

 

12/20

 

Autres livres lus du même auteur :

☺ C'était nous, tome 1 [mon avis]

 

    Le second tome de la saga C'était nous écrite par Yuuki OBATA vient du Japon. Son titre original est Bokura ga ita. Il a été traduit par Julie Geriet. Il a été publié  pour la première fois en 2003 et réédité en 2006 par l'édition Soleil. Il compte 188 pages

Repost0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 09:00

Résumé :

     Après le scandale de Kubo, une cellule d'investigation est mise en place pour évaluer le travail de tous les employés du bureau de Fugimoto. Ce dernier est stressé, incapable de savoir si la façon dont il agit peut être considérée comme suspecte. Il va devoir être irréprochable quand il ira remettre les ikigamis à Taki et Katsunori.

     Le premier est passionné de photo mais quand le jour arrive de reprendre un studio de photos qui a bercé son enfance, une grosse dispute éclate entre le propriétaire et Taki sur l'évolution vers le digital. A la veille de sa mort, il souhaite se faire pardonner du vieil homme.

     Katsunori, quant à lui était street danseur, mais suite à un marché avec son père, il y renonce pour étudier et pouvoir enseigner dans une salle de danse. Mais après un an passé à travailler et sans danser, il a énormément grossi et n'arrive plus à danser correctement...

Taki réussira-t-il à se faire pardonner ? Comment Katsunori réagira-t-il en apprenant qu'il a sacrifié la danse pour rien ?

 

Avis :

     Comme toujours, en allant à la bibliothèque, j'ai vérifié que le tome suivant n'y était pas et quand je l'ai vu je me suis empressée de l'emprunter. Pas parce que j'avais hâte de savoir ce qui allait arriver, mais parce que j'ai hâte d'en finir avec cette saga qui ne décolle pas ! Franchement, j'hésite à faire un copier coller des mes autres chroniques, parce que je n'ai rien de nouveau à dire vu que ce tome est lui même un copier coller des autres !

 

     Bon au moins, comme d'habitude, les personnages sont sympathiques et ils donnent vraiment envie de se préoccuper d'eux pendant les dernières 24h... mais j'avoue que le schéma reste le même et ça dévient lassant, vraiment lassant... Il n'y a même plus de rébellion de la part des jeunes... Enfin, je veux dire, ils ne s'insurgent pas, ils veulent juste régler leurs derniers regrets. Il n'y a aucun vrai suspense, vu que l'on sait que quoi qu'il arrive, ils vont mourir...

 

     Comme je le disais, Taki et Katsunori sont sympas, mais comme tous les personnages de cette saga, il est difficile de réellement s'attacher à eux, d'abord parce qu'ils sont désespérés, mais aussi parce qu'ils vont mourir et qu'on ne les reverra pas... Fugimoto, lui est toujours là, mais il est tellement peu présent, qu'il est impossible de s'attacher... Et puis, j'ai qu'une envie, qu'il se bouge, se révolte, mais ça n'arrive pas !

 

     A la fin du tome précédent, il me semble que je m'étais fait la réflexion que malgré la fin qui supposait que les choses allaient enfin changé, je n'y croyais pas vraiment, parce que depuis plusieurs tomes, on ne rebondit pas et stagne. Il faut croire que j'avais raison... Vu qu'une nouvelle fois, malgré la piste lancée à la fin du sixième tome, on n'en reparle pas une seule fois ici... Comme si l'auteur oubliait systématique les tomes précédents...

 

     Bon, je lirai la suite, parce que les histoires sont quand même sympathiques, même si c'est toujours un peu la même chose... Et puis, il ne me reste que 3 tomes et ce sont des mangas, alors ça ne me prendra pas tant de temps que ça ! Et puis, on ne sait jamais, peut-être que les choses vont enfin décoller...

 

Toujours la même chose...

 

12/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce septième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2010 et réédité en 2011 par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 228 pages.

Repost0
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 09:00

Résumé :

    Naami Takahashi vient de rentrer au lycée. L'ambiance n'est pas aussi bien que ce qu'elle voulait, car elle n'a pas les mêmes préoccupations que les autres filles. Ces dernières sont toutes amoureuses de Yano Motoharu, un garçon de la classe. Nana, quant à elle n'éprouve rien pour lui, mais les choses vont peut être changer en apprenant à le connaître...

Va-t-elle, elle aussi tomber amoureuse de lui ? Et de son côté, qu'éprouve Yano ?

 

Avis :

   La dernière fois que je suis allée à la bibliothèque, je savais que je n'aurai pas beaucoup de temps pour lire des romans, c'est pourquoi j'ai emprunté (en plus de deux romans) des mangas. Je voulais une romance et le résumé de cette saga que je ne connaissais pas, m'a bien plu... Mais en fait, je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire.

 

     En soi, l'histoire pourrait être sympa. Ce qui se passe est pas mal, mais le problème vient du fait que j'ai trouvé que tout était un peu trop simple. Je ne sais pas trop ce qui va pas, mais les personnages ne provoquent pas les événements, ils les subissent... Et dans un sens c'est assez agaçant, ça manque de... romanesque... Enfin, c'est trop nous... Enfin que ce soit dans les films ou dans les livres, j'attends d'une romance qu'elle me fasse rêver. Ici ce n'est décidément pas le cas et c'est bien dommage !

 

   Pour les personnages, je ne sais pas trop quoi dire ! Ce n'est pas que je ne les ai pas aimés, mais ils me sont un peu indifférents. Ils sont sympathiques, là dessus il n'y a rien à redire. Cependant, Yuno m'a paru assez égoïste, et mesquin. Du coup, même si à la fin, il semble changer un peu, il reste assez désagréable ! Quant à Nana, elle est sympa, mais sans plus...

 

     La fin est un peu du même tonneau. Elle est simple, mais en prime, j'ai eu l'impression de tourner en rond. Tout va bien trop vite, on les sent déjà amoureux ou du moins attirés l'un par l'autre. Et pourtant, quand ils se l'avouent, ils ne font que se rembarrer... C'est loin d'être romantique ! Du coup, je ne suis pas sûre de lire la suite, enfin, on verra !

 

Bof, c'est pas très romantique !!

 

10/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

Autres livres lus du même auteur :

☺ C'était nous, tome 2 [mon avis]

 

Le premier tome de la saga C'était nous écrite par Yuuki OBATA vient du Japon. Son titre original est Bokura ga ita. Il a été traduit par Yuki. Il a été publié  pour la première fois en 2002 et réédité en 2006 par l'édition Soleil. Il compte 189 pages

Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 09:00

Résumé :

    Natsuki est toujours en 1637, à l'aube d'une révolte catholique. Elle vient enfin de retrouver Miyamoto, son petit ami, mais ce dernier a complètement oublié sa vie du XXe siècle. Il est persuadé d'être Miyamoto Musashi, un combattant hors pair. L'histoire annonce que Natsuki, actuellement Shiro et lui vont être ennemis, mais elle va tout faire pour le convaincre de l'aider.

Va-t-elle réussir ? La croira-t-il ?

 

Avis :

     Je ne me souviens plus trop quand j'avais lu le premier tome, mais je n'en avais pas gardé un très bon souvenir. C'est d'ailleurs pourquoi je ne me suis pas pressée à lire la suite. J'avais envie d'un livre court pour l'attente au cinéma, et en regardant de plus près mon challenge ABC, j'ai vu ce livre ! Je l'ai donc commencé... J'ai bien aimé mais sans plus...

 

     L'histoire est pas mal, mais je dois dire que j'ai bien cru que j'allais abandonné au premier chapitre. Je ne comprenais plus rien ! Je mélangeais tous les personnages qui ont quinze noms chacun ! Ce qui est le plus perturbant, c'est Natsuki-Shiro qui est toujours désigné(e) par il... Ca m'a complètement embrouillée, je me souvenais qu'elle était considérée comme un homme, mais pour se resituer, c'est dur !

 

     Heureusement, dès le deuxième chapitre, j'ai beaucoup plus accroché ! Les pages ont commencé à se tourner toutes seules. Le suspense s'installe doucement, mais surement. Par contre, j'ai un peu de mal à voir où tout cela nous emmène. On n'arrête pas de nous parler de la célèbre bataille ou rébellion, mais au final on en est bien loin je trouve... Pour l'instant, il n'y a que de petits combats sans réels liens avec... Même si je pense qu'ils contribuent à instaurer la légende de Shiro !

 

      Ah une dernière chose concernant l'histoire. Je ne sais pas si les chapitres ont été publiés indépendamment les uns des autres, mais j'ai trouvé assez lourd le rappel quasi systématique de ce qui était arrivé aux personnages... Arrivée au 4 ou 5 ème chapitre de ce tome, avec une phrase du genre "Je ne sais pas si vous le savez mais on vient du XXe siècle", c'est franchement agaçant, surtout que ce n'est pas le premier rappel !

 

     J'aime bien les personnages, enfin, j'entends par là Natsuki-Shiro et Miyamoto. Les autres sont finalement peu présents... Ce sont vraiment des combattants hors pair ! J'aime beaucoup les voir ensemble, combattre, mais aussi se disputer ! Le caractère de Natsuki est vraiment sympa, celui de Miyamoto aussi, mais il est plus froid et tue facilement, ce qui n'est pas facile à apprécier ! Je dois dire que je me pose pas mal de questions sur Naozumi. Il sait qui ils sont, qu'ils étaient amis, pourtant il semble vouloir les éliminer, pourquoi ?

 

     La fin est franchement bien ! J'ai bien aimé voir la sympathie des gens du village. Au final, on assiste à la naissance d'un mythe ! On découvre aussi Eijo par la même occasion, et les dernières pages m'ont franchement donné envie de lire la suite. Pendant le premier chapitre de ce tome, j'étais persuadée que je ne lirai pas les prochains tomes, pourtant, je dois me rendre à l'évidence, j'ai envie de savoir ce qui va leur arriver !

 

Malgré un premier chapitre confus, l'histoire est vraiment intéressante !

 

14 / 20

 

Autres avis : Luna

Lu dans le cadre du challenge ABC 2015 [ma participation]

Lu  pour le challenge New PAL 2015 [ma participation]

 

Autres livres lus de Michiyo AKAISHI :

☺ Amakusa 1637, tome 1 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 3 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 4 [mon avis]

☺ Amakusa 1637, tome 5 [mon avis]

 

     Le second tome de la saga Amakusa 1637 a été écrit par Michiyo AKAISHI. Il vient du Japon. Son titre original est Amakusa 1637. Il a été traduit par Louli Menini. Il a été publié  pour la première fois en 2001 et réédité en 2005 par l'édition Akiko. Il compte 189 pages.

Repost0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 09:00

Résumé :

     Yamazaki Kazuma a fui sa famille pour vivre dans la rue. Lorsqu'il reçoit l'ikigami, il est persuadé que sa vie n'a servi à rien, au final il permettra juste à son oncle et sa tante d’accéder à la pension. Il choisit alors de profiter de sa dernière journée pour devenir un élément dégénéré et ainsi se venger de sa famille.

     Ichijo Tomonori fait parti de l'union pour une nouvelle révolution, depuis la mort de sa mère. Au moment où Fijimoto lui apporte son ikigami, il décide de le prendre en otage pour faire passer son message à la télé. Ce qu'il ignore, c'est qu'il n'est pas réellement à l'antenne, à moins que son père ne fasse quelque chose…

Que va faire Yamazaki pour devenir un traître ? Le père de Ichijo fera-t-il quelque chose pour son fils, même au risque d'être considéré comme un dégénéré ?

 

Avis :

     J'aime bien cette saga, du coup à chaque fois que je vais à la bibliothèque je regarde si je ne vois pas le tome suivant. Mais je dois dire que cette fois, à partir du moment où je l'ai rapporté chez moi, mon envie de le lire s'est envolée, d'autres livres me faisaient plus envie et puis comme je savais que j'avais deux mois pour le lire, je n'étais plus pressée !

 

     L'histoire est toujours aussi bien, mais je dois dire que je commence à me lasser. Les intrigues autour des deux qui reçoivent l'ikigami sont intéressantes, mais je trouve qu'on ne progresse pas par rapport à la société, je voudrais que Fugimoto se révolte et ce n'est décidément pas le cas… Franchement, c'est dommage. Et puis, je suis plus critique avec ce tome, parce que je n'ai pas franchement accroché à l'épisode 12… Au final, j'ai trouvé qu'il ne s'y passait pas grand-chose…

 

     Pour les personnages, c'est un peu la même chose, j'ai beaucoup aimé Kazu, alors qu'Ichijo m'a sourtout agacée ! Je comprends pourquoi Kazu agit ainsi et du coup, ça éveille une sorte de pitié, mais aussi de la reconnaissance pour lui et ce qu'il fait pour aider les autres… Ichijo, lui m'a seulement paru égoiste. Je comprends qu'il ait mal vécu la mort de sa mère, mais je ne trouve pas que ce soit une raison suffisante pour agir de la sorte, surtout qu'au final ce qu'il fait n'aurait pas eu beaucoup d'impact sans son père… J'ai beaucoup aimé Akané, elle a franchement une belle mentalité et j'aime ce qu'elle fait de sa vie !

 

     La fin est bien, mais je dois dire qu'elle n'a pas tant éveillé ma curiosité qu'elle aurait dû…. Je pense que c'est sans doute dû au fait que depuis deux trois tomes, je me dit cette fois ça va enfin décoller vu la fin et que ce n'est finalement jamais le cas… Enfin, ça ne m'empêchera pas d'emprunter la suite pour la lire !

 

Bien, mais ça commence à devenir long !

 

15/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

     La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce sixième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2008 et réédité en 2010 par l'édition Kasé, asuka. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 230 pages.

Repost0
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 09:00

Résumé :

      Le prince Wilfred a demandé sa main à Miyako et elle a accepté. Il ne reste plus qu'une chose à faire, allée en Estolie afin de demander leur bénédiction au roi et à la reine. Pendant ce temps, les journalistes découvrent aussi la vérité et s'emparent de l'histoire ! Miyako, restée seule au Japon, doit leur faire face.

Le consentement de la famille royale sera-t-il donné ? Miyako résistera-t-elle aux journalistes ?

 

Avis :

     Je mourais d'envie de lire le cinquième et dernier tome de cette saga. Je savais que le mariage allait arriver ! J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à un tome comme celui-ci. Pour moi, l'histoire serait centrée sur le mariage et les catastrophes qui auraient eu lieu pendant la cérémonie et non sur les problèmes liés aux journalistes et au consentement des parents. Dans un sens, je suis un tout petit peu déçue, pourtant ce tome est un coup de cœur !


     J'étais persuadée que le mariage aurait lieu à cause de la couverture, pourtant arrivée au milieu du roman je me suis mise à douter. Ce tome a donc pas mal de suspense. Une chose est sûre, c'est que les pages se sont une nouvelle fois tournées toutes seules. J'ai enfin retrouvé mon entrain, qui m'avait tant plu dans les premiers tomes !


     Les personnages m'ont une nouvelle fois énormément plu, ils sont vraiment sympathiques et agréables. Wilfred m'a conquise avec sa manière de la défendre. Ce n'est plus le bourreau des cœurs qu'on avait découvert dans le premier tome. On voit vraiment qui tient à elle ! Les autres personnages, sont peu présents. Je trouve, que c'est un peu dommage. Ah, une dernière chose, Miyako et Wilfred sont jeunes, c'est pourquoi leur réaction face à une grossesse m'a un peu choquée.


     La fin est vraiment pas mal, mais j'avoue que la toute petite déception que j’ai est ici. J'aurais aimé voir la cérémonie. Certes, on la voit arriver dans l'église, mais je trouve ça un peu léger. J'aime les histoires qui font rêver, et un mariage de princesse est tout à fait ce dont je raffole ! Ça n'empêche pas, que les dernières pages m'ont énormément plu. En plus, elles sont pleines d'humour !


     Dans sa cinquième tome, il y a un petit bonus avec le deuxième chapitre de Débauche amoureuse. Il est un petit laïus de l'auteur juste avant qui explique que le premier chapitre se trouve dans une autre série. Même si je n'avais pas le début de l'histoire, j'ai bien aimé. Cela dit, j'aurais préféré que ce soit l'extrait d'une autre de ces séries plutôt qu'une histoire incomplète que je ne peux pas retrouvé toute seule.


Un coup de cœur pour finir la saga !


16/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  n°81 (un mariage)

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

Autres livres lus de Maki ENJOJI :

☺ Private Prince, tome 1 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 2 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 3 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 4 [mon avis]

 

     La saga Private Prince a été écrite par Maki ENJOJI. Il vient du Japon et son titre original est プライベート・プリンス. il a été traduit par Anaïs Koechlin. Il a été publié pour la première fois en 2007 et réédité en 2014 par l'édition Kasé. Il compte 149 pages et le deuxième chapitre de Débauche amoureuse (36 pages).

Repost0
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 09:00

Résumé :

      Miyako et Wilfred sont en Estolie. Elle va devoir, pourrait à toute la famille du prince qu'elle en est digne. Elle va donc enchaîner les mises à l'épreuve organisées par le frère et la sœur de Wilfred. Et voilà qu'en plus du tout ces petits problèmes, une nouvelle des plus inattendue lui parvient du Japon.

Va-t-elle réussir les mises à l'épreuve ? Quelle est cette nouvelle ?


Avis :

     J’ai finalement réussi à lire un roman avant de lire ce tome-ci. Je pense, que ça a été une bonne chose car j'ai pu un peu sortir de l'univers de Private Prince. Je trouve que ça remet les idées en place, et que ça permet d'être un peu plus objective. Je ne sais pas si c'est lié, mais j'ai un peu moins aimé ce quatrième tome. Du coup, je suis un poil déçue !


     L'histoire est toujours intéressante, je dirais même captivante, mais je l'ai trouvé ici un tout petit peu redondante. Dans un sens, ça ne se répète pas, pourtant j'ai eu le sentiment de ne pas avancer. En fait, ce sont les deux premiers chapitres qui m'ont un peu déçue et du coup je n'ai pas réussi à retrouver le même entrain que pour les tomes précédents. C'est dommage !


     Je n'ai pas autant aimé les personnages que dans le tome précédent. Ils me sont apparus sur la défensive, et ce côté de leur personnalité ne m'a pas vraiment plu. Encore une fois, j'ai ressenti ça principalement dans les deux premiers chapitres. Dans la suite du manga, ils sont beaucoup plus sympathique et je les ai plus appréciés.

 

     Pour ce qui est d'Albert et de Cécilia, je ne sais pas trop quoi en penser. C'est extrêmement difficile de savoir ce qu'ils pensent vraiment, car ce sont de sacrés manipulateurs ! Pa rapport à la mère de Miyako, je trouve qu'on la comprend beaucoup plus dans ce tome... Makoto et Chiri ont réglé le problème trop vite, [Miyako part et pouf il l'oublie pour Chiri, rapide, non ?] j'aurai aimé plus de crêpage de chignon entre lui et Wilfred !


     J'ai bien aimé la fin, mais je pense un peu comme Wilfred, elle ne m'a pas fait rêver ! En plus, je m'y attendais. Mais ça ne m'empêche pas de l'apprécier. Cela dit, mon envie de lire le dernier tome tient surtout du fait que je veux voir le mariage ! Alors que pour les autres tomes, c'était vraiment l'histoire et ce qui se passait à la fin qui m'en donnaient envie. Je pense que du coup, je n'aurais pas trop de mal à lire un autre livre avant d'entamer le dernier tome.


Un quatrième tome un tout petit peu décevant !


16/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°90 (les boutons de manchette)

 

Autres livres lus de Maki ENJOJI :

☺ Private Prince, tome 1 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 2 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 3 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 5 [mon avis]

 

     La saga Private Prince a été écrite par Maki ENJOJI. Il vient du Japon et son titre original est プライベート・プリンス. il a été traduit par Anaïs Koechlin. Il a été publié pour la première fois en 2006 et réédité en 2014 par l'édition Kasé. Il y a 187 pages.

Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 09:00

Résumé :

      Miyako et Wilfred sont enfin ensemble, mais leur relation doit rester secrète. Mais petit à petit, leurs proches s'en rendent compte et ils en sont plus ou moins heureux. De leur côté, les amoureux comprennent que leur histoire n'est pas sûre de durer et que leur avenir est incertain.

Comment vont réagir leurs proches ? Qu'est-ce qui les menace ?


Avis :

     Pour faire durer le suspense, je voulais lire un autre livre entre le tome 2 et le tome 3. Mais je dois dire que j'ai échoué. Le suspense était trop important, et mon envie trop grande. Je n'ai donc pas résisté à lire directement la suite. Je ne sais pas si c'est bien pour être objective, mais une chose est sûre, c'est que j'apprécie de plus en plus cette saga. Le dernier tome était déjà un coup de cœur, mais ce tome-ci l'est encore plus.


     Je trouve, que l'histoire gagne de plus en plus en profondeur. Dans le premier tome, je pense que ce que je lui reprochais c'est qu'elle était assez superficielle. Mais là, ce n'est plus du tout le cas. C'est un véritable plaisir de suivre cette histoire. Mine de rien, il y a plein le suspense. Moi qui aime les histoires d'amour, je suis servie !


     Miyako et Wilfred sont géniaux ! Je les apprécie énormément. Autant, j'avais eu du mal avec Wilfred dans le premier tome, autant là il m'a conquise ! Je suis comme Miyako, je suis tombée complètement sous le charme ! Pour les autres personnages, je suis un peu déçue par Makoto, le chef cuisinier. Je le pensais gentil, mais sa façon d'agir ne m'a pas plu ici. Et je ne parle même pas de la mère de Miyako... Quant à Albert, je me demande ses raisons d'agir ainsi. Je dois dire que du coup, je ne l'apprécie pas beaucoup. Enfin, on verra dans le tome suivant...


     La fin est génialissime ! Le suspense est à son comble pendant tout ce dernier chapitre. J'en avait quasiment une boule au ventre tellement je voulais savoir ce qui allait arriver. Une nouvelle fois, je n'ai qu'une envie à la fin de ce tome, lire le tome suivant ! Je vais faire quand même une petite pause pour prolonger le plaisir. À condition, bien sûr, que j'arrive à résister !

 

Un nouveau coup de cœur !


19/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] -> n°23 (le pied)

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

Autres livres lus de Maki ENJOJI :

☺ Private Prince, tome 1 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 2 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 4 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 5 [mon avis]

 

     La saga Private Prince a été écrite par Maki ENJOJI. Il vient du Japon et son titre original est プライベート・プリンス. il a été traduit par Anaïs Koechlin. Il a été publié pour la première fois en 2006 et réédité en 2014 par l'édition Kasé. Il y a 184 pages.

Repost0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 09:00

Résumé :
     Le prince Wilfred cohabite toujours avec Miyako, mais il refuse toujours de lui fournir les informations qu'elle lui demande tant qu'elle ne lui dira pas qu'elle est amoureuse de lui. Il profite d'une invitation de l'emmener en vacances pendant une semaine. Et voilà qu'arrive, Chris, un cousin rival du prince. Ce dernier, tombe lui aussi sous le charme de Miyako.

Tombera amoureuse de Wilfred ? Que lui veut Chris ?

 

Avis :

     J'avais à peine fini le premier tome, que je m'empressais de commencer le tome suivant. C'est étrange, mais je dois dire que j’ai développé une sorte d'addiction pour cette saga. C'est fou, les pages se tournent toutes seules. J'avais encore quelques réserves après le premier tome, mais là je suis bien obligé d'avouer que c'est un coup de cœur !


     Dans ce tome, l'histoire se renouvelle sans cesse. À aucun moment, je n'ai pas l'impression de tourner en rond, comme ça a pu être le cas dans le tome précédent. En plus, ils en sorte de suspense, qui fait que j'avais sans cesse envie de connaître la suite. Et puis, l'intrigue est passionnante. Je dirais même, captivante !


     Pour les personnages, je dois dire que je les apprécie de plus en plus. Wilfred est beaucoup plus sympathique et agréable dans ce tome. Je trouve, qu'il semble vraiment se préoccuper de Miyako. Ce n'est plus seulement le pervers qu'il était. Miyako, quant à elle, s'affirme. Elle cherche enfin à s'imposer, quitte à le contrarier. Par contre, je n'ai pas aimé christ. C'est son ressentiment, qui ne me plaît pas. Il m'a évoqué un gamin pourri gâté. Bref, il m'a agacée.


     J'ai par contre adoré la fin. Je l'attendais depuis un bon moment, mais elle est exactement comme je le voulais. Elle est très romantique ! Je crois que c'est ce passage qui a contribué à coups de cœur. Je n'ai maintenant plus qu'une envie : Lire la suite ! Franchement, j'ai été bien inspirée quand j'ai emprunté toute la saga !

 

Un  coup de cœur !

 

18/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  n°11 (les lunettes)

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

Autres livres lus de Maki ENJOJI :

☺ Private Prince, tome 1 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 3 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 4 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 5 [mon avis]

 

     La saga Private Prince a été écrite par Maki ENJOJI. Il vient du Japon et son titre original est プライベート・プリンス. il a été traduit par Anaïs Koechlin. Il a été publié pour la première fois en 2006 et réédité en 2014 par l'édition Kasé. Il y a 185 pages.

Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 09:00

Résumé :
     Miyako est une élève studieuse, elle est actuellement en train de préparer son mémoire. Il porte sur un membre de la famille royale du pays d'Estolie pour en apprendre plus, elle décide de se renseigner auprès de sa famille. D'ailleurs, le prince Wilfred, son arrière-petits-fils, vient d'intégrer la même université qu'elle. Cependant, il semblerait que seul son physique et notamment sa poitrine, ne l'intéresse.

Obtiendra-t-elle des informations du prince ? Que lui veut-il ?

 

Avis :
     J’ai trouvé cette saga totalement par hasard. J'étais en train de rendre mes livres à la bibliothèque, quand j'ai remarqué la couverture du tome n° 5 dans le bac des livres qui venaient d'être rendus. Je ne connaissais pas du tout l'histoire, mais la couverture m'a tout de suite donnée envie de le lire. J’ai à peine lu le résumé, que j'avais décidé d'emprunter les cinq tomes.


     J'ai globalement bien aimé l'histoire, mais je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça. étonnamment, on ne tourne pas vraiment en rond. Pourtant, quand j'y réfléchie, c'est toujours la même chose : Miyako lui demande des infos et Wilfried refuse de lui donner tant qu'elle ne cède pas à ses avances. Cependant, c'est raconté d'une telle manière, qu'on ne s'en lasse pas.


     Je pense que mon problème, avec ce premier tome, vient surtout de Wilfred. Son côté pervers m'a dérangée. J'avais plus dans la tête les princes gentleman que l'on retrouve dans les Disney. Si j'avais mieux lu le résumé, j'aurais été moins surprise et j'aurais plus apprécié. Le bon côté, c'est que pour le tome suivant, je le saurai.

 

     Miyako, quant à elle, m'a bien plu. D'une certaine manière, elle me ressemble un peu. Mais je dois dire, que je ne comprends pas pourquoi elle se défend pas plus face aux avances de Wilfred. J’ai vraiment eu l'impression qu'elle le laissait faire, même si elle ne voulait pas. Mais d'un autre côté, son comportement est ambigu. Je n'ai donc peut-être pas bien compris la situation.

 

     Robert, est le seul personnage secondaire qui m'ait vraiment plu. Chiri est peu présente, je me suis donc beaucoup moins attachée à elle. Robert, lui est quasiment toujours là et j'avoue, qu'il m'a parfois beaucoup fait rire. Quant au professeur Tsuzuki, j'ai tout de suite senti qu'il n'était pas net. Je ne l'ai donc pas apprécié.


     La fin, elle franchement pas mal. Wilfred agit enfin comme je le voulais, comme un vrai prince charmant. Franchement, c'est très agréable à lire ! Même s'il n'y a pas beaucoup de suspense, j'ai vraiment hâte de lire le tome suivant. Heureusement, que j’ai emprunté toute la série à la bibliothèque !

 

Un premier tome vraiment bien ! !

 

16/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation]  n°25 (le verre)

Bonus : Challenge Gourmand, session 3  [ma participation]

 

Autres livres lus de Maki ENJOJI :

☺ Private Prince, tome 2 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 3 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 4 [mon avis]

☺ Private Prince, tome 5 [mon avis]

 

     La saga Private Prince a été écrite par Maki ENJOJI. Il vient du Japon et son titre original est プライベート・プリンス. il a été traduit par Anaïs Koechlin. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2014 par l'édition Kasé. Il compte 187 pages.

Repost0

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg