Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 09:00

Résumé :

    Il reste encore deux vins français à trouver pour le duel contre Chosuke : celui à 2000 yens et celui à 3000. Mais pour les trouver, il va falloir que Shizuku et Miyabi réconcillie deux frères et fasse une dégustation pour la compagne de Tomine.

Quels seront ces vins ?

 

Avis :

    Cette saga m'intéresse de plus en plus... Bon, d'accord, j'avais oublié comment c'était fini le tome précédent, mais une chose est sure j'avais envie de continuer ! J'ai vraiment été agréablement surprise avec ce quatrième tome... Il s'y passe plein de choses et puis le suspense est là ! Franchement, il est super !

 

    J'ai vraiment été emballée par ce tome... Bon le premier tiers m'a paru un peu long, mais j'avais déjà pas vraiment accroché aux deux vendeurs dans le tome précédent... Par contre, leur père m'a beaucoup fait rire ! Mais la suite : j'ai adoré ! Il y a beaucoup de suspense ! En fait, j'ai été surprise, d'habitude on cherche un vin et c'est tout, mais là l'intrigue avance considérablement, notamment avec le début de la recherche des douze apôtres...

 

    Je n'ai pas grand chose à dire pour les personnages. Ils sont toujours aussi sympathiques, mais dans un sens je n'arrive pas à m'attacher à eux. Shizuku me parait tellement immature par moment... Mais j'ai bien aimé les relations qu'ils y a entre les différents personnages. Chosuke gagne vraiment à être connu... Sarah m'intrigue aussi. J'espère la revoir dans les autres tomes !

 

    La fin est pour une fois pleine de suspense ! Franchement, j'ai qu'une envie : lire la suite ! Cette femme va apporter énormément à l'histoire, mais je suis curieuse de savoir comment ils vont lui faire retrouver la mémoire ! Enfin on verra bien puisque je vais demain à la bibliothèque, je pourrais emprunter le tome cinq !

 

Un super bon tome !

 

18/20

Bonus : Challenge Gourmand, session 5  [ma participation]

 

Autres livres lus de Tadashi AGI & Shu OKIMOTO :

☺ Les gouttes de Dieu, tome 1 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 2 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 3 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 5 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 6 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 7 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 8 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 9 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 10 [mon avis]

 

     La saga Les douze gouttes de Dieu a été écrite par Tadashi AGI & Shu OKIMOTO. Elle vient du Japon et son titre original est 神の雫. Ce quatrième tome a été traduit par Anne-Sophie Thévenon. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2008 par l'édition Glénat. Il compte 228 pages.

 

Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 09:00

Résumé :

    Mashiro et les autres participent au cours doivent trouver une clé pour pouvoir quitter l'école. Un départ signifie aussi une nouvelle arrivée, un nouvel adolescent avec un sombre secret.

Qui va partir ? Qui va arriver ?

 

Avis :

    Je n'avais pas vraiment accroché au premier tome, mais je me suis laissée tenter... Je me suis dit que ce ne serait pas juste de ne pas lui laisser de seconde chance... Mais je dois dire que le constat est le même que lors du premier tome ! Ce n'est pas que je n'aime pas, c'est juste qu'une nouvelle fois je trouve qu'il ne se passe pas grand chose et puis, je ne sais pas vraiment où on veut en venir...

 

    En fait, je trouve l'histoire assez brouillon... Ou plutôt confuse. Je ne sais pas si c'est moi ou quoi, mais je n'arrive pas à comprendre l'objectif des personnages. Enfin je veux dire, j'ai bien compris qu'il fallait trouver une clé, mais comment réellement l'obtenir ? C'est quelque chose que je déteste, ça me donne l'impression de stagner...

 

    Et puis, j'ai du mal avec les personnages. Ils sont sympathiques, mais pour l'instant j'ai plus de questions que d'affection pour eux... Mais je dois dire que c'est aussi eux qui me donne envie de lire la suite... J'ai la curiosité morbide de savoir les plus sombres secrets ! Et puis j'ai aussi envie de savoir ce qui va se passer entre Mashiro et So...

 

    Et puis je n'aime pas Shinbashi... Il est louche ce gars. Et du coup, je ne comprends pas pourquoi Mashiro ne quitte pas Kuréha. a se voit comme le nez au milieu de la figure qu'il ne l'aime pas... Et le pire c'est qu'il ne comprend pas pourquoi elle se fâche de voir qu'il encourage Shinbashi à se rapprocher d'elle... Franchement, je ne le comprends pas !

 

     La fin est intéressante, mais finalement assez attendue. C'était facile à deviner que ce ne serait pas assez simple, ni gratuit ! Bon au moins ça donne un peu de suspense et comme je le disais j'ai bien envie de savoir ce qui va se passer ! même si je risque encore de m'ennuyer... Enfin, heureusement, ce n'est pas long à lire !

 

Vraiment bof !!

 

10/20

 

Autres livres lus de Selona MIZUSHIRO :

☺ L'infirmerie après les cours, tome 1 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 3 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 4 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 5 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 6 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 7 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 8 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 9 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 10 [mon avis]

 

    La saga L'infirmerie après les cours - Hokago HOKENSHITSU a été écrite par Setona MIZUSHIRO. Elle vient du Japon et son titre original est 放課後保健室. Ce second tome a été traduit par Miss S. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2007 par l'édition Asuka. Il compte192 pages.

Repost0
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 09:00

Résumé :

    Mashiro n'est ni complètement un garçon, ni complètement une fille. C'est d'ailleurs pour ça qu'il est convoqué pour participer à un étrange cours, chaque jeudi. Ce cours devrait lui permettre de réaliser son plus grand souhait, car il devrait choisir sa voie pour quitter le lycée.

En quoi consiste ce cours ? Comment Mashiro accepte sa différence ?

 

Avis :

    Je dois dire que je ne me souvenais pas très bien du pourquoi j'avais emprunté ce livre... Du coup, je n'avais plus très envie de le commencer une fois arrivée à la maison... Et pour être franche, j'ai détesté le premier chapitre ! J'ai vraiment cru que j'allais abandonné ma lecture... En grande partie parce que je ne comprenais rien à ce qui se passait... J'étais complètement perdue !

 

     Heureusement, petit à petit je suis entrée dans l'histoire... Je ne dirais peut être pas que j'ai aimé, mais c'est de mieux en mieux. Je dois dire que je suis curieuse de voir ce qui va arriver... Les rêves sont vraiment intéressants, même si pour l'instant je ne vois pas trop où on veut en venir. Ça reste encore un peu brouillon et confus...

 

     Pour les personnages, je pense que je n'en connais pas encore assez sur eux pour savoir si je les apprécie... En fait, je dois dire qu'ils m'intriguent pour l'instant et je pense que c'est pour ça que j'ai bien envie de lire la suite... J'ai envie de savoir quels noirs secrets ils cachent... Et puis, Mashiro et So sont tellement ambigus... Bref, je veux en savoir plus sur eux !

 

     La fin n'a pas de suspense particulier, pourtant, comme je le disais j'ai bien envie de lire la suite... En fait, c'est plus comme si on avait coupé l'histoire, parce qu'on avait atteint le nombre de pages requis pour faire un tome... Ça ne ressemble pas à une fin, c'est dommage... Enfin, je suppose que j'emprunterai le tome suivant...

 

Pas vraiment bien, mais intriguant !

 

11/20

 

 

Autres livres lus de Selona MIZUSHIRO :

☺ L'infirmerie après les cours, tome 2 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 3 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 4 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 5 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 6 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 7 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 8 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 9 [mon avis]

☺ L'infirmerie après les cours, tome 10 [mon avis]

 

    La saga L'infirmerie après les cours - Hokago HOKENSHITSU a été écrite par Setona MIZUSHIRO. Elle vient du Japon et son titre original est 放課後保健室. Ce premier tome a été traduit par Miss S. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2007 par l'édition Asuka. Il compte 189 pages.

Repost0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 09:00

Résumé :

    Shizuku a décidé de prendre sa revanche sur Issei Tomine. Ce dernier avait critiqué "Ma famille", un restaurant dans lequel il revient pour faire une nouvelle critique. La dernière fois, il avait refusé de gouter au vin servi, qu'il ne jugeait pas en accord avec les plats servis. Cette fois, Shizuku est bien décidé à trouver le mariage parfait entre vin et plats...

Shizuku arrivera-t-il à surprendre Issei avec les associations qu'il va choisir ?

 

Avis :

    J'avais bien aimé le premier tome, mais déjà le second tome m'avait un peu agacée... C'est d'ailleurs pour ça que je n'étais pas franchement pressée de le commencer. Mais je dois dire que j'ai été agréablement surprise par ce troisième tome... Tout le passage sur le restaurant est vraiment très enrichissant et intéressant !

 

    L'histoire est comme je le disais assez intéressante. J'aime bien les défis qu'ils se lancent, cela dit je trouve qu'il y a un peu trop d'intrigues en cours... On a complètement oublié la recherche des douze vins, et quasiment le défi avec Chozuke... On n'en parle qu'un peu à la fin du tome et ce n'est pas vraiment captivant... Heureusement, l'intrigue principale est le restaurant et j'ai trouvé que c'était vraiment passionnant de lire les explications de pourquoi tel ou tel vin allait ou n'allait pas avec tel plat !

 

    Pour les personnages, j'ai bien aimé Suzuka, mais j'ai un peu peur qu'on ne la revoit plus dans les prochains tomes... Pour Shizuku, je le trouve de plus en plus prétentieux... Mais en même temps assez gamin ! En fait, je ne sais pas trop... il ne me parait pas vraiment mature et maintenant dès qu'il s'apprête à boire du vin, on dirait un enfant le matin de noël ! Quant à Miyabi, elle n'est pas très présente, je trouve... C'est dommage !

 

    La fin n'est pas vraiment mon passage préféré... Le suspense est complètement retombé, je trouve... C'est intéressant, mais l'histoire est revenu basique avec l'énumération de vins... Je crois que ce qui me captive, ce sont les impressions qu'ils ont quand ils goutent le vin... Enfin, je lirai sans doute la suite... Cela dit, je ne suis pas sure que je lirai les 30 tomes !

 

Pas mal !!

 

14/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

 

Autres livres lus de Tadashi AGI & Shu OKIMOTO :

☺ Les gouttes de Dieu, tome 1 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 2 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 4 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 5 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 6 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 7 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 8 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 9 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 10 [mon avis]

 

     La saga Les douze gouttes de Dieu a été écrite par Tadashi AGI & Shu OKIMOTO. Elle vient du Japon et son titre original est 神の雫. Ce troisième tome a été traduit par Anne-Sophie Thévenon. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2008 par l'édition Glénat. Il compte 216 pages et 12 pages d'informations sur le vin.

 

Repost0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 10:00

Résumé :

    Miyabi et Shizuku ont finalement trouvé un vin pour remplacer celui qu'ils ont cassé. Cependant, ce n'est pas un amateur qu'ils doivent convaincre, mais la fille d'un négocient de vin français.

Se rendra-t-elle compte que ce n'est pas son vin qui a été servi ?

 

Avis :

    J'avais bien envie de lire le second tome de cette saga. C'est pour ça que je me suis empressée de l'emprunter à la bibliothèque, mais pourtant, j'ai attendu la dernière semaine avant de le lire... Et je dois dire que j'ai été déçue, je ne m'attendais pas du tout à ça et c'est loin de m'avoir captivée... C'est dommage !

 

    En soit, l'histoire est intéressante, mais le problème, c'est que j'ai eu l'impression que l'on partait dans tous les sens... L'intrigue proposée dans le premier tome était déjà complexe, mais là, non seulement, on en reparle à peine, mais en plus, les auteurs compliquent l'histoire en ajoutant une autre dimension à l'histoire avec le travail de Shizuku... Dans un sens, c'est sympa, mais je crois que j'aurais préféré aller au bout de l'intrigue des douze vins à trouver avant de s'attaquer à une nouvelle recherche de vin pour son travail. Parce qu'ici, du coup, je m'embrouille un peu !

 

     Bon, niveau personnage, je n'ai rien de plus à ajouter que ce que j'ai pu dire pour le premier tome. Je les aime bien, mais je ne suis pas entièrement convaincue. Le fait que je n'ai toujours pas retenu les prénoms prouve bien qu'ils leur manquent quelque chose pour vraiment me plaire... Cela dit, j'ai bien aimé les nouveaux personnages... La sœur de Tomine me plait bien !

 

    La fin est sympa, mais je ne peux pas vraiment dire qu'elle me donne envie de lire la suite. Bien sûr, je suis curieuse de savoir ce qui va leur arriver... En fait, c'est plutôt les challenges entre les différents personnages qui me donnent le plus envie de continuer la saga ! Cela dit, comme il n'y en a pas beaucoup à chaque fois et qu'en plus, je trouve le temps assez long, je ne sais pas si je lirai la suite ! Peut-être que je l'emprunterai, on verra...

 

Bien, mais ça part trop dans tous les sens !!!

 

14/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°70 (vin)

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

 

Autres livres lus de Tadashi AGI & Shu OKIMOTO :

☺ Les gouttes de Dieu, tome 1 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 3 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 4 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 5 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 6 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 7 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 8 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 9 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 10 [mon avis]

 

     La saga Les douze gouttes de Dieu a été écrite par Tadashi AGI & Shu OKIMOTO. Elle vient du Japon et son titre original est 神の雫. Ce second tome a été traduit par Anne-Sophie Thévenon. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2008 par l'édition Glénat. Il compte 218 pages et 10 pages d'informations sur le vin.

Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 10:00

Résumé :

   Shizuku Kanzaki a toujours détesté le vin, à cause de son père, un œnologue très renommé. Enfant, il devait passer des heures à sentir toutes sortes d'objets, de fruits... ce qui l'a dégoûté pour toujours. Mais à la mort de son père, il découvre qu'il a un frère adoptif et que seul un d'entre eux aura accès à l'héritage, et notamment à la célèbre collection de bouteille. Pour déterminer qui héritera, son père a mis en placer un défi : trouver douze grands crus : les gouttes de dieux.

    Avant, un autre défi doit être remporté, découvrir quel vin se cache dans la mystérieuse bouteille laissée au notaire. Le gagnant aura la maison pour lui. Heureusement, bien qu'il n'ai jamais bu de vin, il a une connaissance parfait des arômes et il est aidé par Miyabi Shinohara, une apprentie sommelière.

Va-t-il trouver quel est ce vin ?

 

Avis :

   Depuis quelques temps, à chaque fois que j'allais à la bibliothèque, je m'arrêtais toujours sur la couverture de ce premier tome. Pourtant, je ne l'ai pas emprunté tout de suite, notamment, parce que je n'étais pas sure que le sujet me plaise... Le vin et moi, ça fait quinze !!! Mais je me suis finalement laissée convaincre et je suis bien contente de l'avoir fait !

 

     Franchement, j'ai beaucoup aimé ! J'avoue qu'au départ, je ne voyais pas trop où on allait, mais finalement dès la lecture du testament, le suspense et l'intérêt ont pris le dessus. J'ai littéralement dévoré ce premier tome ! L'histoire en elle même est super intéressante, mais le vrai point fort est je pense toutes les anecdotes sur le vin. Je n'y connais rien, pourtant la façon dont les informations sont distillées rend le tout hyper léger et très digeste, malgré les nombreux détails !

 

  Côté personnages, je les ai beaucoup aimés. Shizuku est vraiment pas mal, il est gentil, attachant... Sans compter qu'il est plutôt beau... Je dois dire qu'en y réfléchissant, c'est modeste qui me vient à l'esprit ! Miyabi est bien aussi, mais elle m'a un peu moins marquée que lui. Elle est sympa, mais j'ai surtout le sentiment qu'elle doute trop, ce qui a - un peu - tendance à m'agacer. Issei Tomine ne m'a pas vraiment convaincue par contre... Cela dit, c'est principalement dû au fait qu'il est égoïste...

 

    J'ai bien aimé la fin, mais je trouve juste dommage que l'on soit parti sur une histoire parallèle avec la bouteille cassée... En même temps, vu le nombre de tomes, c'est assez logique qu'il se passe autre chose que seulement la recherche des gouttes de Dieu. Cela dit, même si c'est sans doute parce que ce n'est que le premier tome, mais j'ai envie de savoir la suite...

 

Un premier tome vraiment sympa !!

 

16/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

 

Autres livres lus de Tadashi AGI & Shu OKIMOTO :

☺ Les gouttes de Dieu, tome 2 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 3 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 4 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 5 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 6 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 7 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 8 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 9 [mon avis]

☺ Les gouttes de Dieu, tome 10 [mon avis]

 

     La saga Les douze gouttes de Dieu a été écrite par Tadashi AGI & Shu OKIMOTO. Elle vient du Japon et son titre original est 神の雫. Ce premier tome a été traduit par Anne-Sophie Thévenon. Il a été publié pour la première fois en 2005 et réédité en 2008 par l'édition Glénat. Il compte 219 pages.

 

Repost0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 10:00

Résumé :

    La loi de prostérité nationale vit peut-être ses derniers instants. Avec la déclaration de guerre, les manifestations se font de plus en plus nombreuses, mais le gouvernement n'a pas dit son dernier mot. De nombreux dégénérés sont arrêtés et Fugimoto risque à tout moment d'être découvert.

Va-t-il être arrêter ? Est-ce la fin de la loi ?

 

Avis :

    Je dois dire que je ne sais plus vraiment si j'avais envie de lire ce dernier tome ou non. Dans un sens, je voulais terminer la saga, mais pourtant, je ne l'ai lu que parce qu'il faut que je le rende cet après-midi... Je ne sais vraiment pas quoi en penser. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé, mais je m'attendais à tellement plus ! Je voulais que la révolte explose, que tout vole en morceau, mais ce n'est décidement pas le cas....

 

    Je vais être franche, je me suis vraiment demandée où on voulait en venir... La première partie est intéressante, mais décevante par rapport à ce que j'attendais. Je dois dire que j'ai surtout eu un sentiment d'incompréhension en la lisant. Je n'arrivais plus à comprendre qui étaient les gentils qui étaient les méchants, entre les "alliers", la fédération, et voilà les japonnais qui ont eu aussi des alliers mais pas les mêmes que "nous".... Bref, je suis complètement perdue !

 

    Quant à Mamoru Nakagami, je ne peux pas vraiment dire que je l'ai apprécié, au contraire... Il est beaucoup trop violent ! Heureusement, il y a Naoko Sasamura... Son histoire m'a beaucoup touchée, mais je ne trouve pas que c'était celle à mettre dans le dernier tome. Je m'attendais plus à quelqu'un d'indigné vis à vis de la loi et qui aurait finalement tout fait basculer, mais ce n'est décidemment pas le cas !

 

    Pour la dernière partie, je dois dire que je trouve qu'il ne se passe rien, sauf peut-être dans les dix dernières pages et encore ! Il s'agit surtout de comment la situation à évoluer [depuis l'arrestation de Fugimoto], et de révélation, mais rien de transcendant ! La révolte est tout de suite calmée... D'ailleurs, vous ne trouvez pas ça bizarre que manifestants et policiers arrêtent de se battre pour écouter les infos ?!!!

 

   La fin est bien, je ne peux pas le nier, il y a du suspense. Mais je m'attendais à une autre conclusion. Au final, j'ai un sentiment de déception... Franchement, c'est dommage ! Je l'ai déjà dit dans plusieurs de mes chroniques, mais vu le thème, il y avait matière à faire plein de choses ! Enfin, au moins, je suis allée au terme de cette histoire !

 

Une déception pour ce dernier tome !!!

 

11/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce dixième et dernier tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2012 et réédité la même annéer par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 254 pages.

Repost0
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 10:00

Résumé :

    Les tensions montent, il y a de plus en plus d'agressions et de conflits pour lutter contre la loi de Prospérité Nationale. Fugimoto doit être sur ses gardes lorsqu'il va livrer les deux ikigamis suivant. L'un est pour Hitomi Ôba, une jeune infirmière, qui a survécu après être né prématurément, alors que tant de parents décident d'arrêter les soins. L'autre est pour Yoshiki Miike, ce dernier aurait pu passé pro, mais suite à une chute provoquée par un autre élève, il est obligé d'arrêter le foot.

Ne va-t-il pas vouloir se vanger ? Que va faire Hitomi contre cette injustice qu'elle ressent ?

 

Avis :

    Franchement, je n'étais pas pressée de lire ce neuvième tome, mais je dois le rendre aujourd'hui, donc je devais le lire ! Je suis vraiment stupéfaite par ce tome ! Si vous avez lu mes chroniques sur les tomes précédents, vous avez dû voir que j'accrochais de moins en moins. Pourtant, dans ce tome, le suspense est à son comble ! Je crois que je peux même dire que c'est un coup de coeur !

 

    Déjà l'histoire, je l'ai trouvée beaucoup plus passionnante que d'habitude. Il y a vraiment de l'opposition à la loi, ce n'est plus parce que le personnage n'accepte pas sa mort, mais une vraie oppinion ! Enfin, ça c'est surtout pour Hitomi... D'ailleurs, le plaidoyer du docteur Nishikawa est vraiment bien fait, mais j'aurais aimé savoir quelles sont réellement les conséquences de ses actes [va-t-il mourir ? Après tous les vaccins qu'il s'est injecté, il n'a plus qu'une chance sur 250...].

 

    Pour l'histoire de Yoshiki, cet esprit de rebellion est moins présent, mais l'histoire se suffit à elle-même. J'ai adoré découvrir cette suite de malchance provoquée par un seul et même individu, mais aussi voir que les familles ont juste été inversées... C'est vraiment hyper intéressant à lire ! La contestation de l'ikigami est toujours là, pas par les personnages, mais par Fugimoto et son patron qui en discute, ainsi que la guerre qui semble se mettre en marche...

 

    D'ailleurs en parlant de la guerre, je ne trouve pas ces passages très clairs. Ils sont attaqués, mais je n'ai pas compris par qui, ni qui sont ces alliers... Je trouve que ça reste un peu trop vague pour que je puisse réellement y croire. C'est dommage ! Et puis, il y a une chose que je n'ai pas trop apprécié, c'est qu'il parle du traité d'Anpu, mais ne développe pas ce que c'est. Il y a juste une petite note qui dit "cf volume 4" ! Personnellement, je n'apprécie pas ça, j'ai lu il y a super longtemps ce tome, et comme il s'agit d'un emprunt à la bibliothèque, impossible d'aller le consulter... Franchement, c'est limite ! Heureusement, que j'ai aimé le reste du tome, sinon ça aurait, je pense été le détail qui aurait fait déborder le vase !

 

    Pour les personnages, je ne sais pas trop quoi dire. Je les ai bien aimés. J'ai aimé leur personnalité, même si leurs agissements sont assez extrèmes... Je crois que je ne me suis pas vraiment attachée à eux, je n'ai pas vraiment été touchée par leur mort, mais leur histoire, surtout celle de Hitomi, montre leur courage, mais aussi l'injustice de cette loi ! Je commence à avoir de sérieux doutes sur le patron de Fugimoto, il a toujours des petites phrases anodines, mais porteuses de tellement de questions sur la loi...

 

   Pour la fin, je peux enfin dire que j'ai envie de voir ce qui va se passer maintenant, surtout que ce sera le tout dernier tome de la saga ! Je regrette une petite chose pour la fin de l'épisode sur Hitomi, le scène avec son père est trop rapide... et finalement trop anodine, c'est juste le geste d'un père désespéré... Par contre, les dernières pages sont magnifiques ! On voit vraiment la prise de position par rapport à la loi ! Le changement est là, la révolte est proche !

 

Un tome qui redonne du souffle à l'histoire !!!

 

17/20

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 8 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce neuvième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2010 et réédité en 2012 par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 228 pages.

Repost0
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 10:00

Résumé : 

     Ichitaka Seko est amoureux de Iori, une élève de sa classe. Mais dès qu'il lui adresse la parole, il se ridiculise. En effet, il exprime systématiquement le contraire de ce qu'il pense. Ainsi, lorsque des photos de Iori en maillot de bain sont publiés, il est le seul à rester de marbre. Heureusement, ils sont tous les deux désignés pour un travail de groupe...

Arrivera-t-il à travailler avec elle ?

 

Avis : 

     Franchement, je ne sais pas quoi dire de ce premier tome. On ne peut pas dire que j'ai aimé, mais je ne peux pas dire non plus que j'ai détesté. C'est entre les deux, en fait... Je crois que le problème, c'est que je ne m'attendais pas du tout à ça... En fait, je ne sais pas trop ce que ça racontait avant de l'emprunter, mais la couverture me faisait envie... Le résumé aussi...

 

     Mais une fois les premières pages tournées, je n'étais toujours pas entrée dans l'histoire et je la trouvais de plus en plus crétine... En soit, il ne se passe rien ! Encore les personnages seraient sympathiques, ça rattraperait peut-être. Mais là, ce n'est pas du tout le cas ! Ichitaka m'a paru complètement idiot ou stupide ! Franchement, c'est désagréable à lire....

 

    Je viens de prendre conscience que j'étais incapable de me souvenir de la fin... C'est fou, car ce devrait être le moment le plus clair dans ma tête, mais impossible de me rappeler ! Je crois que ça veut tout dire... Ca fait une petite semaine que je l'ai lu, et ce n'est pas l'histoire que j'ai retenu, mais les nombreux clichés ! C'est dingue le nombre de gros plans sur les culottes des filles qu'il y a dans ce premier tome ! Ca donne une impression de superficialité... Franchement, c'est dommage !

 

Vraiment bof !

 

10/20

 

      La saga I"s a été écrite par Masakazu KATSURA. Elle vient du Japon et son titre original esアイズ. Ce premier tome a été traduit par le Studio des éditions Tonkam. Il a été publié pour la première fois en 1997 et réédité en 2000 par l'édition Tonkam. Il y a 183 pages.

 

    

Repost0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 10:00

Résumé :

     Masako Kitamura vient de sortir de prison, mais il se sent toujours coupable de l'accident mortel qu'il a causé. Alors qu'il est désespéré de ne pas avoir le courage et la volonté de se suicider, il reçoit la visite de Fugimoto.

      Osamu Degu a pendant toute son enfance été maltraité à cause de sa laideur. Aujourd'hui adulte, il a entrepris de se faire opérer pour avoir un nouveau visage. Alors qu'il arrive au bout de sa métamorphose, il apprend qu'il va mourir dans 24h.

Arrivera-t-il à se pardonner ? ou à se faire pardonner ? Dégu parviendra-t-il à réaliser son souhait le plus fort avant de mourir ?

 

Avis : 

    Ca tient plus de l'habitude que d'une réelle envie de savoir ce qui va se passer... En fait, je crois que je continue cette saga, non pas parce qu'elle est captivante, mais parce qu'elle permet de vivre le destin de différentes personnes... Et encore, je trouve que toutes les histoires se ressemblent un peu. Ce sont toujours des personnages (des hommes !) qui travaille dur pour quelque chose et qui sont stoppés dans leur élan... Pour c'est vrai qu'il y a quelques histoires qui changent, comme ici la première, mais globalement, le schéma est toujours identique !

 

     J'ai fait un étrange constat en réfléchissant à ce que je pourrai dire sur ce tome... Il n'y a pas eu une seule femme qui a reçu l'ikigami. Je ne suis pas à l'abri d'une erreur, mais de toute façon ça ne change pas grand chose... J'en suis au huitième tome, donc à 16 histoires, avec que des hommes ! C'est un peu sexiste, non ? Enfin je veux dire cette loi doit bien aussi tuer des femmes, alors pourquoi ne pas raconter leur histoire ?

 

    A part ça, comme d'habitude, j'ai bien aimé lire ces pages, même si globalement le suspense n'est pas franchement présent et comme je le disais ce n'est pas franchement original... Ce qui me permet d'arriver sur le second point négatif de ce tome : une nouvelle fois, Fugimoto ne semble pas évoluer. Certes il a peur et se sent suivi, mais c'est tout... J'attends tellement plus au bout de huit tomes.... Pour le bon côté, c'est qu'ils vont bien être obligés de faire bouger les choses vu qu'il ne reste plus que deux tomes !

 

    Pour les personnages, je dois dire que je les ai bien aimés... Je ne peux pas dire que je me sois vraiment attachée à eux, mais c'est très agréable de les suivre. Ce qui est amusant, c'est que dès la première page, je me suis tout de suite attachée à Hideki Mitsuya, pendant trois pages, j'étais pleinement dans l'histoire, et là paf, je me rends compte que ce n'est pas le héro, mais la victime... Je ne peux pas vous dire à quel point j'étais émue par ce que je venais de lire - surtout que vu les attentats de Paris je n'en menais pas large... Et je ne sais pas pourquoi, mais à partir de ce moment, je n'ai pas réussi à vraiment apprécier Yuki et Masato... Lui désire mourir, elle ne vit que par la haine... Je pense qu'au vu des évènements, c'était des sentiments que je ne voulais pas voir ! 

 

    Pour Osamu, bah en fait, je n'ai rien à lui reprocher, mais je le trouve assez simpliste... Agumi m'a déjà beaucoup plus plu. Je ne serais pas trop expliqué pourquoi d'ailleurs. Enfin, ça ne m'a pas enlevé mon désir de savoir ce qu'ils allaient faire... En y réfléchissant, je me dis que c'est sans doute à cause des dernières pages que j'apprécie Agumi... C'est tellement gentil [de garder l'enfant, de perpétuer le souvenir de Degu], et encore ce n'est pas le bon mot, mais elle m'a paru généreuse à agir ainsi !

 

Bien, mais on répète toujours le même schéma !

 

13/20

 

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

 

Autres livres lus de Môtoro MASE :

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 1 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 2 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 3 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 4 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 5 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 6 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 7 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 9 [mon avis]

☺ Ikigami, préavis de mort, tome 10 [mon avis]

 

La saga ikigami, préavis de mort a été écrite par Motorô MASE. Elle vient du Japon et son titre original est イキガミ. Ce huitième tome a été traduit par Jacques Lalloz. Il a été publié pour la première fois en 2010 et réédité en 2011 par l'édition Kasé. Il compte 2 épisodes séparés en 3 actes chacuns. Il y a 230 pages.

Repost0

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg