Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 15:32

Résumé :

      Suite à la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, les espagnols ont essayé d'évangéliser, d'européaniser les indiens. Mais il est temps que Rome, l'Eglise prennent leur décision :

Les indiens sont-ils des hommes ou faut-il les réduire en esclavage ?

 

Avis :

     Ma prof de français de seconde nous avait demandé de lire soit ce livre, soit la Ferme des animaux d'ORWELL, soit L'Île aux esclaves de MARIVAUX [mon avis]. N'ayant au départ pas trouvé ce dernier, j'avais décidé d'acheter La Controverse, mais quand j'ai finalement trouvé le livre de MARIVAUX, mon choix a rapidement été fait. C'est pourquoi, deux ans plus tard, il est toujours dans ma PAL... C'est grâce au challenge bookineur en couleur que je me suis enfin décidée à le sortir ! Et quelle belle découverte !

 

     Je pense que ce qui m'a tant plus dans cette pièce de théâtre, ce n'est pas tant l'histoire, mais les arguments... L'esclavage est un principe inhumain et pourtant Sépulvéda est arrivé à me faire douter. C'est assez difficile à expliquer, mais ses arguments sont convaincants, ils ne sont jamais injustifiés... Certains marchent mieux que d'autres, mais globalement, il ébranle nos positions, ou du moins les miennes... Même si je reste sur mes positions (normal, ce n'est pas un livre qui va me faire changer d'avis sur l'atrocité de l'esclavage..), je suis persuadée que si j'avais été le légat, j'aurais pu avoir du mal à trancher face aux exemples, à leur argumentation !

 

     Concernant les personnages, je ne sais pas trop quoi en penser... On ne sait pas grand chose d'eux, à part que l'un comme l'autre sont têtus et campés sur leurs positions ! Par contre, ils sont de grand orateurs ! Rien à redire là dessus. Le Légat m'a au départ donné l'impression d'avoir déjà fait son choix, mais finalement, j'ai découvert que ce n'était peut-être pas si évident. Cependant, je n'ai pas aimé le Colon, lui ne pense qu'à ses intérêts avant de se demander si les indiens sont ou non des hommes !

 

     Quelque chose me pose quand même problème, car il ne faut pas oublié que ce livre est une pièce de théâtre... D'abord, je n'ai pas aimé le fait de ne pas avoir d'actes, ou même de scènes. Par moment ça devient un peu indigeste et c'est difficile de savoir ou s'arrêter du coup. Et puis, je dois dire que j'ai un peu de mal à me représenter la scène dans mon esprit, du coup jouer, je ne sais pas ! Ca risque d'être un peu dur ou long à suivre ! Cela dit, je serai curieuse de voir ce que ça peu donner !

 

     Ah, j'ai failli oublié : c'est plus lié à mon édition, mais j'ai apprécié d'avoir la définition des mots religieux employés, parce que quand comme moi, on ne s'y connait pas beaucoup, ça permet de ne pas être distancée ou au moins de ce désintéresser du texte. Surtout, qu'ici on est dans un contexte assez religieux !

 

Une très belle découverte, et un bel exemple d'argumentation !

 

18/20

 

Autres avis : Luna

Lu dans le cadre du challenge new PAL 2013 [ma progression]

Lu dans le cadre du challenge bookineurs en couleurs, session 6 [ma progression]

Lu dans le cadre du baby-challenge Livr@ddict 2013 théâtre [ma progression]

LEGAT.- Mes chers frères, depuis que, par la grâce de Dieu, le royaume d'Espagne a découvert et conquis les Indes de l'Ouest, que certains appellent déjà le Nouveau Monde, nous avons vu s'élever un grand nombre de questions difficiles que rien, dans l'histoire des hommes, ne laissait prévoir. Une de ces questions, qui est de première importance, n'a jamais reçu de réponse claire et complete. C'est elle qui réunit ici.

page 23

 

     La controverse de Valladolid est une pièce de théâtre écrite par Jean-Claude Carrière en 1999, inpirée du roman du même auteur, écrite en 1992. Elle vient de France et a été publiée par l'édition flammarion dans la collection étonnants classiques en 2003. Cette édition présente l'auteur, la controverse, la chronologie et possède des dossiers pour s'assurer de la compréhension du texte. Elle compte 104 pages et 13 pages de dossier.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Théâtre historique
commenter cet article

commentaires

Luna 26/09/2013 09:46

J'ai un peu de mal à percevoir pourquoi tu dis que nos avis sont très différents : notre ressenti est le même, à part le fait que Sepulveda t'as fait douté - ce qui n'a pas été mon cas !
La découpe du texte - ou plutôt sa non-découpe - m'a également dérangée pendant ma lecture...

ananas-fait-sa-salade 21/10/2013 14:20

Oui...

Luna 21/10/2013 14:00

Pas du tout ! En plus je le dis que j'ai bien aimé dans ma chronique O.o
C'est juste que les arguments donné ont moins de puissance aujourd'hui qu'il y a quelques siècles...

ananas-fait-sa-salade 02/10/2013 13:45

J'ai trouvé nos avis différents parce qu'en lisant le tiens, je n'ai pas eu l'impression que tu avais aimé. J'ai eu l'impression que les arguments donnés t'avaient déçue et que donc tu n'avais pas apprécié ce livre...

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg