Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 22:02

Résumé :

 Adrienne est la fille d'un ambassadeur, mais elle est devenue Jeanne, une gouvernante. Elle s'occupe d'ailleurs de Victor et Agathe , les deux enfants de Michel un richissime veuf. Immédiatement, elle tombe sous le charme de son patron, mais lui ne pense qu'à cette magnifique jeune femme rencontrée lors d'un bal à l'ambassade.

Et si Jeanne était cette jeune femme ? Son patron se rendra-t-il compte de celle qui est devant lui ?

 

Avis :

    J'ai demandé ce livre en partenariat sur livraddict, parce que j'étais quasiment sure que j'allais aimé. Pour être franche, j'adore ce genre de romance ! J'étais donc persuadée que j'allais adoré, malheureusement, c'est loin d'être le cas. En fait, pour être totalement franche, j'ai eu énormément de mal à accrocher à l'histoire. Pour être plus exacte, j'ai eu du mal à accrocher au style de l'auteur... Cela dit je remercie livraddict et l'édition librinova de m'avoir permis de le découvrir !

 

    L'histoire est en sois est plutôt sympathique. Bon, elle ne casse pas non plus trois pattes à un canard, mais elle est agréable à lire. Bon cela dit, j'ai eu l'impression de tourner en rond avec les différents coups de cœur des uns et des autres... Au bout d'un moment, ça devient légèrement agaçant à lire, surtout qu'il ne faut pas se leurrer, c'est prévisible ! J'avoue que j'aurais bien aimé une intrigue un peu plus diversifiée et finalement plus complexe, parce que finalement, l'histoire reste assez simple et superficielle...

 

     Les personnages sont également sympathiques, mais sans plus. Je ne peux pas dire que je me sois particulièrement attachée à l'un d'entre eux... Dans un sens, je les ai trouvés assez superficiels : ils changent d'avis, en l'occurrence de coup de cœur comme des girouettes. Certes Adrienne et Jeanne sont la même personne, mais ce n'est pas une excuse pour que Michel et Vincent veuillent les séduire l'une après l'autre... Et puis, je ne sais pas Jeanne ne m'a pas vraiment plu... J'ai dû mal à la comprendre...

 

     En réalité, mon problème vient surtout de l'écriture de ce roman. Je n'ai pas du tout adhéré. Je l'ai trouvé extrêmement pompeux avec toutes ces références littéraires. Personnellement, ça m'a donné l'impression d'un étalage de confiture inutile. Parfois, les références apportent quelque chose, mais quand il y en a tous les trois paragraphes et qu'au final, elles ne sont ni expliquées ni pertinentes, elles n'ont pas grand intérêts. A la limite, j'aurais préféré avoir en note en bas de page, les explications, parce qu'en plus, c'est complètement indigeste mis comme ça à la fin du roman... Il y a peut-être 10 pages de listage des références, c'est vraiment lourd !!!

 

Je n'ai pas du tout adhéré à l'écriture de l'auteur...

 

10 / 20

 

Lu dans le cadre d'un partenariat livraddict avec la maison d'édition Librinova

Lu pour le challenge Des Gages ta PAL, session 7 [ma participation] → un livre ayant moins de 400 pages

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 31 [ma participation]

Bonus : Challenge Gourmand, session 6  [ma participation]

Il me le rendait bien, ou plutôt il me rendait bien mon absence de sourire. Il me faisait penser à Darcy dans Orgueil et préjugés. En revanche, il n’avait pas le physique de Colin Firth, hormis ses beaux cheveux épais et noirs. Plutôt un physique de baroudeur, comme j’aime, avec une belle carrure et une taille moyenne. Il devait être aux alentours de la quarantaine. Il m’aurait peut-être plu s’il avait tenté d’être charmant. Mais pour l’heure, il était assez déplaisant. Je savais qu’il ne fallait pas se fier aux apparences puisque j’avais lu tout Jane Austen, y compris les ébauches et les ouvrages de jeunesse, mais quand même.

De toute façon, je ne le voyais guère, il était constamment en déplacement en Asie ou en Amérique, parfois en Afrique. Il avait le genre d’existence que j’aurais détesté avoir. Je me demandais s’il avait le temps de lire, comme si cela avait de l’importance. Sa mélancolie venait sans doute du souvenir de son épouse, dont le portrait ornait gracieusement presque toutes les pièces dans lesquelles je pus entrer. Je pensai à l’impression qu’éprouve la jeune mariée du roman de Daphné du Maurier, lorsqu’elle trouve des tableaux représentant Rébecca, l’ex épouse, dans tout le château. Sauf que lui, mon patron, devait aimer vraiment sa femme. Peu importait, je n’allais pas le lui demander et je respecterais son chagrin.

page 38

   La gouvernante aux bas bleus a été écrit par Catherine CHOUPIN. Il vient de France. Il a publié pour la première fois en e-book en 2017 par l'édition librinova. Il compte 193 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Romance Contemporain
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg