Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 09:00

Résumé :

   Bathsheba Everdene est une jeune femme belle et indépendante. A la mort de son oncle, elle hérite de sa ferme, qu'elle décide de diriger seule. Mais à peine arrivée sur place, elle manque de tout perdre lorsqu'un incendie se déclare. Le fermier Oak, un ancien prétendant va l'aider à sauver ses récoltes. Pour le remercier, elle décide de le prendre à son service. Et voilà que deux autres soupirants se mêlent de la vie de Bathsheba.

Auxquels des trois hommes, Bathsheba va-t-elle céder ? Arrivera-t-elle à s'imposer dans ce monde d'hommes ?

 

Avis :

    A la sortie du film, j'avais très envie d'aller le voir, mais je ne sais pas pour quelle raison je n'y suis pas allée... Enfin bref, au final, je l'ai regardé en streaming et j'ai littéralement adoré ! Dès le moment où le générique de fin est arrivé, je n'avais plus qu'une idée : acheter le livre... Enfin, j'ai quand même du attendre noël, mais il a finalement atterri dans ma PAL ! Cela dit, je dois dire que je suis un peu déçue...

 

    J'étais vraiment impatiente de commencer ce livre... Pourtant, j'ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres... L'histoire est exactement telle que je m'y attendais, le problème vient plus de Bathsheba... Elle m'a paru assez... égoïste ! Et ses éternels tergiversions m'ont agacée. Franchement, c'est dommage... C'est comme si elle ne voyait pas qu'elle faisait souffrir les autres.

 

    Il y a autre chose qui m'a un peu gênée : le texte est assez compliqué. J'ai mis plusieurs chapitres avant de m'habituer aux phrases alambiquées... Mais heureusement pour moi, je me suis accrochée et c'est tant mieux, parce que finalement j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur ! Et par conséquent, j'ai fini par complètement rentrer dans l'histoire... Je pense qu'à partir de ce moment, je peux qualifier cette lecture de coup de cœur !

 

     Bon, vous savez déjà que je n'ai pas trop aimé Bathsheba. Par contre, j'ai bien aimé les caractères de Boldwood et Troy. Enfin je veux dire qu'ils apportent beaucoup à l'histoire, même si ils sont assez détestables, notamment Troy... Et puis il y a Oak... Je l'adore ! Il est génial... Bon, j'ai peut-être une petite préférence pour son alter-ego du film... N'empêche, il est super... Et il est d'un tel soutient pour Batsheba, elle a vraiment de la chance de l'avoir !

 

    La fin est vraiment bien... En plus, j'avais oublié ce qui arrivait, enfin, j'avais oublié de trois trucs [Je me souvenais qu'elle choisissait Oak et que Frank la quittait, mais pas que Boldwood lui tirait dessus et le tuait...]. Enfin, bref ! C'est franchement sympa, même si c'est un peu attendu, enfin, je veux dire que c'est facile de deviner qui elle va choisir. En tout cas, je pense que je lirai d'autres livres du même auteur... D'ailleurs, Tess d'Uberville me tente beaucoup depuis que Anastasia le cite dans Cinquante Nuances...

 

Un livre vraiment génial dès le moment où on s'habitue à l'écriture de l'auteur !!!

 

17/20

 

Lu pour le challenge Le jeu des 7 familles [ma participation] -> le grand-père Grantécran

Bonus : Challenge Gourmand, session 4  [ma participation]

Oak avait le visage noirci, encrassé ; la fumée et la chaleur l'avaient rendu méconnaissable. Son sarrau était brûlé en plusieurs endroits et dégoulinait d'eau, la manche de sa houlette était calciné sur six pouces de long. Avec l'humilité qu'une rude adversité lui avait léguée, il s'avança vers la fine forme féminine sur sa selle. Il ôta respectueusement son chapeau, et non sans une certaine galanterie, s'approchant des pieds de la jeune femme dans leurs étriers, demanda d'une voix hésitante :
- Avez-vous besoin d'un berger, m'dame ?
Elle souleva le voile noué autour de son visage et le regarda, stupéfaite. Gabriel et la cruelle dame de ses pensées, Bathsheba Everdene, étaient face à face.
Bathsheba ne dit rien, et mécaniquement, il répéta d'une voix triste et confuse :
- Avez-vous besoin d'un berger, m'dame ?

Pages 64 et 65

 

     Loin de la foule déchaînée a été écrit par Thomas HARDY. Il vient des Royaume-Uni et son titre original est Far from the Madding Crowd. Il a été traduit par Thierry Gillyboeuf. Il a été publié pour la première fois en 1874 et réédité en 2011 par l'édition Sillage. Il compte 428 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans Classique Romance
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg