Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 09:00

Résumé :

    Il s'agit de la retranscription d'une conférence donnée par Marshall B ROSENBERG sur la manière de parler aux autres, notamment aux enfants. Le but est de promouvoir le langage girafe, basé sur la bienveillance et d'abandonner le langage chacal.

Comment parle-t-on, enseigne-t-on à des enfants sans violence ?

 

Avis :

    J'aide actuellement dans une école primaire un peu difficile, puisqu'il s'agit d'une Rep +, anciennement appelée ZEP. Depuis quelques jours, ce livre traîne sur la table dans la salle des maîtres et hier, alors que j'attendais la directrice, j'ai commencé à le feuilleter et je dois dire qu'il a attiré toute mon attention. Mon but étant de devenir enseignante, je me suis dit que même si je ne suis pas une grande fan de ce genre de bouquin, je pouvais le lire, sans compter qu'il y a forcément de bons conseils à prendre !

 

     Je dois dire que le ton de ce livre est vraiment intéressant, d'une certaine manière, je n'avais pas l'impression de lire, mais plutôt d'avoir quelqu'un en fasse de moi qui m'expliquait tout ce que j'avais à savoir. Cela dit, même s'il y a de très bonne chose, notamment sur les choses à ne pas faire, comme éviter les "bien, mal...", je trouve qu'il n'y a pas assez d'alternatives de proposées. Là j'avoue que je suis un peu dans le flou... Je ne suis pas encore formée, j'ai donc très peu de billes dans la façon de me faire obéir ou amener un enfant à travailler pour lui. C'est pourquoi, j'aurais aimé de vrais exemples et pas seulement sur des situations avec du langage chacal...

 

     Cela dit, les exemples donnés sont pertinents et on voit très vite ce qu'il veut dire. Ils servent toujours très bien son propos ! J'avoue que le concept du "je me sens.... j'ai besoin...." ne me convainc pas vraiment. Je trouve ça très... je ne sais pas trop comment m'expliquer, je dirais bien manipulateur... L'enfant n'est pas idiot et je trouve que cette méthode.... Ah je ne trouve pas mes mots ! Je suis d'accord pour l'écoute de l'enfant, et tout ça, mais le côté " fait le pour moi, j'en ai besoin" me donne l'impression que je dis à l'enfant "fait-le sinon je ne me sentirais pas bien"... Je suis sure que si j'avais des enseignants dans des Montessori (enseignant avec le langage girafe), ils me diraient sans doute que je pense en chacal ! ou alors que je n'ai rien compris ! Enfin, je pense qu'il me faudrait surtout une vraie démonstration !

 

     En tout cas, ce midi, je regardais Super Nanny (et oui, il n'y avait que ça de potable !). Enfin bref, à chaque fois qu'elle grondait un des enfants, elle faisait quelque chose qui n'est pas recommandé dans le livre, comme le culpabiliser, etc... Du coup, ça m'a amusée de voir que déjà je retrouvais des situations décrites dans ce livre !

 

Pas mal, mais encore un peu flou, notamment les méthodes à employer !

 

13/20

 

Lu pour le challenge des 170 idées [ma participation] → n°130 (Une femme arrose des enfants-fleurs)

En revanche, je suis profondément attristé lorsque je constate des formes d'apprentissage par la contrainte. A mes yeux, il est question de contrainte dès qu'un élève étudie par peur d'être puni, par désir de recevoir une récompense sous forme de points ou de notes, pour échapper à la culpabilité ou à la honte, ou encore parce qu'il a vaguement l'impression de "devoir" le faire, d'y être "obligé". Pour moi, le fait d'apprendre est trop précieux pour être motivé par l'un,e ou l'autre de ces tactiques contraignantes.
C'est pour cela que je me suis mis à observer les personnes qui ont la capacité d'inciter les autres à apprendre - à apprendre, oui, mais avec l'élan de servir la vie et non parce qu'ils y sont contraints.
L'une des choses que j'ai apprises en observant ces personnes, c'est que le langage qu'elles parlent contribue à motiver les autres à apprendre par amour de la vie.

Page 11

 

       Enseigner avec bienveillance a été écrit par Marshall B ROSENBERG. Il s'agit de la retranscription d'une de ses conférences. Il vient des Etats-Unis et son titre original est Teaching Children Compassionately. Il a été traduit par Farrah Baut-Carlier et Anne Bourrit. Il a été publié pour la première fois en 2006 et réédité la même année par l'édition Jouvence. Il compte 94 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans développement personnel enseignement
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg