Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 09:00

Résumé :

      Après toute une vie de débauches, on peut recommencer une nouvelle vie, même si pour cela, il a fallu un accident de la route, un incendie, une hospitalisation et une rencontre... Entre le Moyen-âge et maintenant, la guérison est proche.

Mais est-ce seulement une histoire inventée de toutes pièces ? Va-t-il au moins survivre ?

 

Avis :

     J'avais trouvé ce livre pour à peine 4€ chez un destocker, mais une fois rendu dans mon placard-PAL, je n'ai pas vraiment été pressée de le ressortir. En plus, ma sœur l'avait lu avant moi et n'avait pas du tout accroché, du coup, j'avais aucune envie de le sortir, mais bon, ça faisait un moment qu'il était là, alors il fallait bien que je le lise !

 

     Je n'arrive pas à savoir si j'ai finalement aimé ou pas. Cette lecture est pleine de défauts, pourtant quand j'y repense ce n'est pas sur eux que je m'attarde... Vraiment étrange ! Déjà, dès le tout début du roman,il y a eu quelque chose que je ne supporte pas : je n'arrivais pas à déterminer si le héros était un homme ou une femme. Il m'a fallu plus de 50 pages [et la mention de son pénis] pour que je le découvre, et encore, je suis incapable de vous donnez son nom ! C'est quelque chose de vraiment désagréable !

 

     Je vais être franche, je me suis complètement ennuyée pendant les 100 premières pages, voire même un peu plus. J'étais incapable de m'intéresser à l'histoire. Le héros ne me plaisait pas, et donc ce qui lui arrivait ne m'intéressait pas ! Heureusement, Marianne arrive et ses histoires aussi... C'est vraiment le truc que je retiens de ce roman : les histoires du Moyen-Âge, de la peste... Elles ont tellement d'émotions, d'amour. Elles sont vraiment agréable à lire. Je dois dire que ce sont elles qui me poussaient à continuer ma lecture, parce que je savais qu'il y en aurait d'autres...

 

     Les personnages sont sympathiques, mais sans plus. Et puis, je ne parle pas vraiment des héros. J'ai eu du mal avec le narrateur en grande partie parce que je n'arrive pas à comprendre les gens comme lui. Mais c'est vrai qu'en apprenant à le connaître, à le voir changer, il m'a paru (un peu) plus sympathique... J'ai beaucoup de mal à ne pas considérer Marianne comme une folle, son personnage même s'il est attachant ne m'a pas paru vraiment crédible. Par contre, j'ai beaucoup aimé Nan, Sayuri et Gregor... Ils ont quelque chose ces trois là ! Jack ne m'a au contraire fait ni chaud ni froid !

 

     La fin ne m'a pas vraiment convaincue. L'entrain que j'ai pu avoir au milieu du roman est complètement retombé. Et je dois dire qu'elle ne répond pas vraiment à mes attentes. A ce stade, je voulais des réponses, mais je n'arrive toujours pas à savoir si c'est réel ou non. [pourtant, il va bien en enfer, non ? Et à bien vu des fantômes ?]. C'est dommage... Et puis, je ne sais pas, elle manque de charme !

 

Heureusement que les histoires de Marianne sont là !

 

12/20

 

Autres avis : Luna ;

Lu pour le challenge Lire sous la contrainte, session 14 [ma participation]

Lu pour le challenge Jacques à dit, session avril 2014 [ma participation]

Lu pour le challenge ABC 2014 [ma participation]

Lu dans le cadre du challenge new PAL 2014 [ma progression]

Bonus : Challenge Gourmand, session 1 [ma participation]

Je sentais que je n'avais rien à craindre et, en réalité, il était même plutôt agréable de voir un petit grain de folie s'immiscer dans cet univers stérile si étouffant. Durant les quelques minutes qui ont précédé 'arrivée de l'aide-soignant, la femme et moi avons continué de discuter tranquillement pendant que Beth montait la garde d'un œil attentif. Ma visiteuse chuchotait pour ne pas être entendue :
- Nous avons une relation commune.
- Ça m'étonnerait.
- Tu ,e l'as vue qu'une seule fois, dans une foule. Elle est muette, a-t-elle ajouté en se penchant plus près, mais elle t'a donné un indice.
- Un indice ?
- T'es-tu jamais demandé d'où venait vraiment ta cicatrice ?

Pages 64 à 65

 

       Les âmes brülées a été écrit par Andrew DAVIDSON. Il a été publié pour la première fois en 2008 et réédité en 2009 par l'édition Plon. Il vient du Canada et son titre original est The Gargoyle. Il a été traduit par traduit par Natalie Zimmermann. Il compte 502 pages.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ananas-fait-sa-salade - dans drame Fantastique
commenter cet article

commentaires

totorosworld 01/11/2016 13:36

un roman très spécial!

ananas-fait-sa-salade 01/11/2016 13:45

Ça, c'est sûr !

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg