Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 08:00

Résumé :

       Mlle Stangerson vient d'être attaquée dans sa chambre. Quasiment morte, l'assassin n'a toujours pas été trouvé, pourtant, le meurtre a été commis dans la "chambre jaune", pièce fermée à clé sans possibilité de sortir. Mais aucunes des 4 personnes qui ont ouvert la porte n'a vu le tueur.

Qui est-ce ? Comment a-t-il fait ?

 

Résumé :

      Je ne me souviens absolument pas pourquoi j'avais acheté ce livre, ce n'est je ne pense pas à cause du résumé (très différent de ce que je lis habituellement). En tout cas, ça explique sûrement pourquoi il est depuis quasiment 2 ans dans ma PAL. Mais heureusement, j'ai découvert il n'y a pas si longtemps un challenge 'Lire sous la contrainte'. En voyant, qu'il fallait un titre de 6 mots minimum, je n'ai pas vraiment vu ce que je pouvais lire. Mais en parcourant ma PAL, je l'ai vu et commencé !

 

       J'ai bien aimé, mais sans plus. J'ai eu beaucoup de mal avec la narration (je pense). Elle ne m'a pas paru fluide et du coup, j'ai eu du mal à me concentrer sur l'histoire, sur ce qu'il se passait ! Elle est trop confuse pour moi, je dirais. On saute beaucoup du coq à l'âne, ou encore on nous donne un élément, mais ne nous l'explique pas. Certes il y a du suspense, mais il est agaçant ! Et puis, le narrateur avance beaucoup : régulièrement il dit quelque chose en nous annonçant qu'il l'a découvert plus tard, et s'arrête là ! Bref, ça m'a un peu énervée :(

 

        Cependant, et heureusement, l'histoire est intéressante. Une autre forme de suspense est là. Celle qui nous donne envie de savoir ce qui est arrivé à Mathilde... Ce suspense du coupable. Surtout qu'il y a pas mal de rebondissements, qui sont très bien trouvé ! J'avais hâte de savoir qui était responsable de tout ça... Ce qui a je pense contribuer à mon impression de lenteur. Mais finalement, je ne peux pas non plus dire que je me sois ennuyée en lisant ce livre !

 

       Les personnages sont pas mal. Finalement on ne sait pas grand chose sur eux... D'ailleurs ça m'a étonnée de ne pas en savoir plus sur le narrateur. Sainclair, à part son nom, je ne suis pas sure d'avoir retenu grand chose ! Rouletabille m'a beaucoup plu. Sa façon d'étudier le mystère m'a amusée, j'ai beaucoup aimé le suivre dans ses aventures. Les pages de son carnet sont d'ailleurs mes passages préférés ! Cependant, je n'arrive pas à croire qu'il n'ait que 18 ans, moi je ne pourrais pas être ainsi. C'est dommage, le texte en a perdu un peu en crédibilité !

 

      La fin quant à elle m'a énormément plu ! Elle est révélatrice de beaucoup de choses... Le doute, le mystère se lève et c'est vraiment très bien raconté. Jusqu'au bout on a du suspense, les éléments ne sont révélés que les uns à la suite des autres, au goutte à goutte, sans précipitation ! Et puis, je n'avais pas pensé à lui comme coupable (ou presque pas...) ! Cependant (et oui encore...) l'auteur nous laisse sur des éléments, sur des questions qu'il a lui-même donné à la fin, dans les toutes dernières pages [le fils de Mathilde, par exemple]. J'ai trouvé ça un peu désagréable, parce que du coup, je ne savais pas quoi en faire ! Peut-être y a-t-il une suite après tout...

 

Bien, mais impossible de faire un compliment sans ajouter MAIS après !

 

14/20

 

Autres avis ; Luna

 

Lu dans le cadre du challenge Lire sous la contrainte, session 11 [ma progression]

"Eh bien, mon cher Sainclair... Vous avez lu µ?...
- Le crime du Glandier ?
- Oui ; "la chambre jaunes !" Qu'est-ce que vous en pensez ?
- Dame, je pense que c'est le "Diable" ou la "Bête du Bon Dieu" qui a commis le crime.
- Soyez sérieux.
- Eh bien, je vous dirai que je ne crois pas beaucoup aux assassins qui s'enfuient à travers les murs. Le opère Jacques, pour moi, a eu tort de laisser derrière lui l'arme du crime et, comme il habite au dessus de la chambre de Mlle Stangerson, l'opération architecturale à laquelle le juge d'instruction doit se livrer aujourd'hui va nous donner la clef de l'énigme, et nous ne tarderons pas à savoir par quelle trappe naturelle ou par quelle porte secrète le bonhomme a pu se glisser pour revenir immédiatement sans le laboratoire, auprès de M Stangerson qui ne se sera aperçu de rien. Que vous dirai-je ? C'est une hypothèse !..."

Pages 14 det 15

 

     Le mystère de la chambre jaune a été écrit par Gaston LEROUX. Il vient de France. Il a été publié en 2000 par l'édition Paperview. Il compte 219 pages.

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
En fait, tu n'étais pas là quand on te l'a acheté chez noz... *sifflote*
Répondre
A
Ah ok, j'ai tout compris !
L
A toi ! On c'était dit qu'il pourrait te plaire...
A
Pourquoi il était dans mon placard PAL ? Il est à qui alors ?
P
Et voilà, mon challenge a servi à quelque chose.
Merci pour cette première participation avec un titre connu mais que je n'ai sans doute jamais lu.
Passe un bon weekend.
Répondre
A
Oui, ça c'est bien vrai... Je ne me rappelais même pas que je l'avais !

Bienvenue

Bienvenue à tous dans ma salade de livres, de films et de séries !

Je vous souhaite une bonne visite et plein de découvertes.

 

  ■■■

 

Tous les textes, sauf précisions, sont de moi-même.

Si vous les utilisez, veuillez me prévenir, et mettre un lien vers mon blog,

merci.

 

  ■■■

 

Bonne lecture à tous !

Recherche

Je suis aussi sur :

 

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2011/06/Facebook.pnghttp://4.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TOE25eNE3CI/AAAAAAAAAOE/buOSsMTjxoQ/s1600/LIVRADDICT-LOGO.pnghttp://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/195793_165956200122587_2674852_n.jpghttp://f3.img.v4.skyrock.net/f3c/bi1-plus-k1-passion/pics/2675550942_small_1.jpg